Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Chroniques du puritanisme

  1. #


    Inscription
    avril 2017
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Posté par Olympus Voir le message
    Pour ceux que l'influence néfaste du puritanisme interesserait, voici quelques lectures possibles:
    1/ d'abord " l'ethique protestante et l'esprit du capitalisme" de Max Weber, vieux bouquin incontournable pour comprendre pourquoi le protestantisme americain, cadre naturel de son puritanisme, a constitué le receptacle ideal du capitalisme.
    A la lecture de ce livre, on comprend comment,la domination du capitalisme américain, et son essor depuis le XXe siecle a, par l'exportation de sa technologie ( aujourd'hui par les GAFAM) " colonisé" le monde, principalement occidental mais pas que, et a insidieusement introduit sa " propagande sociologique" ( comme l'a définit le philosophe Jacques Ellul in "Propagandes" editions Economica 1990).
    Il faut par là comprendre que la vente en masse de produits US s'est inevitablement accompagnéé de l'ideologie puritaine qui va avec.
    Ainsi par exemple, la profusion d'ecrans, de smartphones, d'ordis ,de logiciels US a logiquement entrainé le developpement de systèmes, de reseaux de communication et de surveillance, uniquement considérés comme une valeur ajoutée pour un système de pensée puritain dont les piliers fondamentaux sont la Verité et la Transparence.
    Non seulement, ces pseudo valeurs",intimement liées à la culture puritaine américaine , n'ent sont pas aux yeux des Européens, surtout du sud, cathos, latins ou tout simplement agnostiques, mais le pire ,c'est que désormais, on nous les impose, en nous faisant croire qu'y adhérer est un signe de " progressisme".
    Une fracture apparait dès lors entre une Europe du nord ( Allemagne, Scandinavie, Pays Bas, Royaume Uni) d'où provient le protestantisme, à l'origine, et donc plus receptive à une ideologie US " boomerang" et d'autres parties du monde rétives "aux prêches des pasteurs"...
    La France, de part ses origines contrastées, fait partie des pays déchirés par ces tendances.
    2/ un numero de la " Revue des deux Mondes" ( " le puritanisme: enquête sur le bien et le mal" de mars 2013) fait egalement très bien le point sur cette peste américaine, cet enchevêtrement du religieux et du civil qui ne laisse à la sphère privée qu'une place presque inexistante et pour qui tout peut faire l'objet d'un regard public.
    3/ enfin, l'excellent livre de Pascal Bruckner, sorti recemment " Un coupable presque parfait" ed. Grasset, reçu très fraichement par bon nombre de media bien pensants,résume, selon moi, assez bien, la situation actuelle qui fait de l'homme blanc heterosexuel le bouc émissaire des minorités " intersectionnelles" ( comprendre féministes, LGBT, antiracistes,décoloniaux, queers etc)
    Autant de repères erudits pour analyser la situation actuelle qui rejaillit aussi ( et surtout) sur nos libertes sexuelles.
    Merci, tu nous régales.

  2. #


    Inscription
    janvier 2013
    Messages
    358

    Par défaut

    Pour ceux que l'influence néfaste du puritanisme interesserait, voici quelques lectures possibles:
    1/ d'abord " l'ethique protestante et l'esprit du capitalisme" de Max Weber, vieux bouquin incontournable pour comprendre pourquoi le protestantisme americain, cadre naturel de son puritanisme, a constitué le receptacle ideal du capitalisme.
    A la lecture de ce livre, on comprend comment,la domination du capitalisme américain, et son essor depuis le XXe siecle a, par l'exportation de sa technologie ( aujourd'hui par les GAFAM) " colonisé" le monde, principalement occidental mais pas que, et a insidieusement introduit sa " propagande sociologique" ( comme l'a définit le philosophe Jacques Ellul in "Propagandes" editions Economica 1990).
    Il faut par là comprendre que la vente en masse de produits US s'est inevitablement accompagnéé de l'ideologie puritaine qui va avec.
    Ainsi par exemple, la profusion d'ecrans, de smartphones, d'ordis ,de logiciels US a logiquement entrainé le developpement de systèmes, de reseaux de communication et de surveillance, uniquement considérés comme une valeur ajoutée pour un système de pensée puritain dont les piliers fondamentaux sont la Verité et la Transparence.
    Non seulement, ces pseudo valeurs",intimement liées à la culture puritaine américaine , n'ent sont pas aux yeux des Européens, surtout du sud, cathos, latins ou tout simplement agnostiques, mais le pire ,c'est que désormais, on nous les impose, en nous faisant croire qu'y adhérer est un signe de " progressisme".
    Une fracture apparait dès lors entre une Europe du nord ( Allemagne, Scandinavie, Pays Bas, Royaume Uni) d'où provient le protestantisme, à l'origine, et donc plus receptive à une ideologie US " boomerang" et d'autres parties du monde rétives "aux prêches des pasteurs"...
    La France, de part ses origines contrastées, fait partie des pays déchirés par ces tendances.
    2/ un numero de la " Revue des deux Mondes" ( " le puritanisme: enquête sur le bien et le mal" de mars 2013) fait egalement très bien le point sur cette peste américaine, cet enchevêtrement du religieux et du civil qui ne laisse à la sphère privée qu'une place presque inexistante et pour qui tout peut faire l'objet d'un regard public.
    3/ enfin, l'excellent livre de Pascal Bruckner, sorti recemment " Un coupable presque parfait" ed. Grasset, reçu très fraichement par bon nombre de media bien pensants,résume, selon moi, assez bien, la situation actuelle qui fait de l'homme blanc heterosexuel le bouc émissaire des minorités " intersectionnelles" ( comprendre féministes, LGBT, antiracistes,décoloniaux, queers etc)
    Autant de repères erudits pour analyser la situation actuelle qui rejaillit aussi ( et surtout) sur nos libertes sexuelles.

Connectez-vous pour lire les 55 autres messages sur le sujet


  1. #


    Gillette Guest

    Chroniques du puritanisme

    Le puritanisme de la HALDE: http://www.marianne2.fr/Au-moins,-a-...s_a173752.html

    Pire que les grèves pour empêcher le départ des trains: http://www.lemonde.fr/societe/articl...6426_3224.html

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité