Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Wommelgem : MELANIE et FOORTJE

  1. #


    Inscription
    août 2011
    Messages
    396

    Par défaut

    Autre info : il n'y a plus de GB, en tout cas, je ne vois plus d'annonces GB dans ce Lovehotel de Wommelgem connu aussi autrefois pour louer ses chambres aux "couples" et a certaines filles publiques.
    La derniere fois ou j'y suis alle ( chambre 4), c'etait au moins voici deux ans.
    GB protégé et lieu agreable pour faire ca dans cette chambre avec seulement un grand lit (si il n'y a pas trop de monde) .
    C'etait pas le GB de Melanie et Floortje.
    Si quelqu'un sait si ce Love hotel est encore ouvert.???

  2. #


    Inscription
    mars 2014
    Messages
    139

    Par défaut

    Citation Posté par Citro Voir le message
    J'ai été voir les photos du Freya et je ne reconnais pas du tout les deux filles que j'évoquais en créant ce post.
    C'est simple, une de celles que j'ai vue à Wommelgem (Floortje) avait des tatouages et l'autre (Melanie) était certes blonde mais bien moins fine que chez Freya.
    C'est pas plutôt Floortje qui est blonde ? Elles ont toutes les deux des tatouages maintenant, effacés via photoshop pour évité d'être reconnu. En tout cas d'après les forums néerlandais, ce sont les mêmes filles.

Connectez-vous pour lire les 24 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    février 2018
    Localisation
    Liège
    Messages
    129

    Par défaut Wommelgem : MELANIE et FOORTJE

    Voici en résumé mon "verdict" sur le GB de Mélanie et Floortje du 9 août 2018

    https://www.redlights.be/prive-ontva...n-bare-gb.html

    L'organisateur (dont tout le monde ignore le nom) fait ce genre de GB depuis quelques années (au moins deux ans je dirais) dans un hôtel de rencontres, le Dream hotel, à quelques kilomètres d'Anvers (Wommelgem)

    Les filles sont souvent très jeune (20 - 22) et belles, présentées comme très chaudes....

    Mon verdict est mitigé.

    Une bonne vingtaine d'hommes dans une chambre de 25 à 30 m², pas vraiment prévue pour ça. Le type dont-tout-le monde-ignore-le-nom m'avait dit tout de suite à l'entrée qu'il y avait du monde (l'air de dire : vous êtes sûr de vouloir entrer ?) J'entre quand même. Piqué par la curiosité.

    Le type (dont-tout-le monde-ignore-le-nom) me donne un sac poubelle usagé pour mettre mes vêtements... Des sacs trainent un peu partout, parfois en tas, c'est un peu le bordel. Il me donne aussi deux serviettes de bain, qui sont propres et me demande de passer à la douche.
    Douche trop petite pour l'occasion, style cabine pour studio de 80 cms. L'eau est bonne cependant. Il y a aussi un WC et un lavabo avec un distributeur de savon quasi-vide. Des serviettes usagées trainent partout.

    Une dizaine d'hommes et deux filles sont sur un grand lit, une sorte de magma humain, et quelque hommes sur le côté attendent leur tour. Quand je dis dix, c'était peut-être 15 ou 20, difficile à dire, ça bouge trop.

    Bizarrement, si l'on s'y prend bien, il ne faut pas attendre longtemps. C'est à la chaine, les hommes se suivent assez vite, et certains glandouillent autour sans trop se lancer. On peut assez facilement tirer son coup, il suffit d'avancer progressivement dans le tas, l'air de rien, et quand ça se dissipe un peu, on saute sur l'occasion, si je puis dire.

    On peut donc prendre son pied, mais c'est tout. C'est mécanique, automatique, peu de caresses, peu d'échanges. D'accord c'est un GB, mais j'en ai connu de plus sympas, avec des gens plus chaleureux, qui boivent un coup avant, parlent, plaisantent. Mais bon faut pas trop demander à un public composé essentiellement de Hollandais. Sans vouloir faire d'amalgames, ils sont un peu germaniques quand même. On retrouve d'ailleurs l'ambiance des FKK allemands, le travail à la chaine, la production industrielle, la grosse machine, la recherche de quantité. A ceci près que chez les germains on est souvent plus propres et plus organisés, quand même...

    Une des filles dit "next" quand un type a fini. Ce qui résume bien l'état d'esprit.

    Bref, une organisation boiteuse, à moindre frais, chambre trop petite et manque de confort. Pour le prix et vu le nombre de participants, il aurait pu faire mieux. Une fois la porte passée, on ne voit plus guère le type dont-tout-le monde-ignore-le-nom. Très discret le bonhomme. Un peu plus de présence n'aurait guère fait de tort, les gens doivent se débrouiller, il y a du laisser-aller, un manque d'hygiène, et de l'incivisme.

    Evidemment, les filles sont joiles, l'une d'elle n'est pas celle de la photo, on l'attendait brune aux cheveux noirs et pas blonde avec une décoloration vieille de six mois. L'autre est vraiment très belle, Floortje, style latina bronzée au visage d'ange. Sont-elles chaudes comme le disait l'annonce ? Chaleur de circonstance je dirais, chaleur de l'argent qui coule à flot. Je dirais que peut-être elles s'en foutent, parce que faire ce genre de chose exige obligatoirement de s'en foutre, dans tous les sens, se foutre des gens pour s'en foutre plein les poches. On donne son corps sans retenue, c'est vrai, mais on ne s'en fait pas si les gens ne trouvent pas leur compte. Il y en a quand même un qui a dit merci chaleureusement au type dont-tout-le monde-ignore-le-nom. J'ai failli lui dire : pourquoi pas un pourboire tant qu'on y est ?

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité