Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : MEGHAN (hongroise - brune)

  1. #


    Inscription
    novembre 2012
    Messages
    344

    Par défaut Ha ce cul....

    Assez rapidement après mon arrivée, de loin, j’ai reconnu le magnifique cul de Mégane

    Mon sperme n’a fait qu’un tour et je l’ai booké pour 1h.

    Cette fille c’est un peu comme les crevettes, tout est bon sauf la tête. En fait je trouve que son visage ne suit pas avec le reste. Abstraction faite de cette considération qui n’engage que mes goûts, cette fille est superbe et d’une gentillesse absolue.

    Arrivés en chambre, l’une de celles du haut, la fenêtre était grande ouverte, une odeur pestilentielle indéfinissable nous est montée aux narines. Je l’ai compris sur le chemin du retour, c’est l'épandage de fumier dans les champs qui causait ce désagrément.

    Mégane c’est la fille charmante qui a le sens des choses pratiques (une tête bien faite, je parle de ses neurones, la forme je l’ai déjà expliqué, sur un cul parfait), elle a vaporisé la pièce avec un flacon de parfum pour que l’on retrouve une atmosphère respirable.

    Pendant quelle étendait le drap sur le lit elle me proposait la vision de son magnifique fessier, je n’ai pas résisté par commencer le meeting en signant cette œuvre d’art par un bouffage de rondelle. Voulant connaître ses impressions je lui ai tendu mon micro dont elle a pris grand soin afin qu’elle m’accorde un interview, il faisait chaud et je n’avais pas d’autre solution que de lui proposer mon ski à la viande….

    J’ai fini la séance par un CIM qui a mal tourné en lui saccageant son maquillage par une grande guirlande de jus au travers de son visage et un peu de champoing pour sa belle chevelure ponctuée de mon râle libérateur…

    Durant cette heure tout y est presque passé, 69, Andromaque, cuillère, missionnaire et toute cette sorte de choses… (il n’y a que l’anal que je n’ai pas testé, d’ailleurs je ne sais pas si elle le pratique mais avec un cul pareil ce serait un péché monseigneur).

    Une bien belle heure passée avec cette charmante demoiselle qui sera certainement renouvelée.

  2. #


    Inscription
    novembre 2012
    Messages
    344

    Par défaut

    Mégane je la garde pour la fin, pour la bonne bouche comme on dit, la mienne évidement…. Cette fille a une façon de caresser son partenaire qui n’appartient qu’à elle. Dire que j’ai eu du mal à la reconnaître. Ma peau a su aux premiers effleurements de ses ongles dans le creux de ma main se rappeler qui elle était. Ce doux frisson qu’elle procure m’a immédiatement mis au garde à vous. Imaginez les sensations lorsque ses 2 mains vous parcourent le corps tout entier, c’est divin et démoniaque, j’adore.

    Certainement l’un des plus beaux fessiers de la soirée avec celui de Valentina. Ne me demandez pas de les départager ce serait pour moi impossible. J’ai vraiment eu de la chance ce Samedi 27 Octobre…. Je lui en ai dégusté tout les recoins en prenant bien mon temps en la faisant tressaillir et mouiller sous mes coups langue.

    Elle de son côté m’a ensorcelé avec ses caresses du diable à réveiller un mort. Que dire de sa chaude pipe, un festival lorsqu’elle m’a dévoré la bite.

    Avec un cul pareil la levrette devient une évidence, une destination sans détour, une telle croupe relève de l’œuvre d’art, il faut savoir l’apprécier et la chevaucher en alternant la douceur et l’énergie qui secouent dans ces instants les corps et les âmes.

    Si j’avais été un peintre surréaliste les couleurs qui ont jaillies de mon pinceau auraient été multicolores et flamboyantes pour exprimer dans le creux de ses reins tout le plaisir qu’elle m’a donné.

Connectez-vous pour lire les 3 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    novembre 2012
    Messages
    344

    Par défaut MEGHAN (hongroise - brune)

    Nationalité / Hongroise parlées : Italien, anglais, Français un peu.
    Age : 27
    Visage : Joli
    Cheveux : Brun (longs avec une sorte de chignon sur le haut de la tête)
    Taille : 1m60
    Poitrine : B et très ferme
    Silhouette / corps : mince
    Tatouages - Piercings : Piencing au Nombril
    Fellation : sans
    Cunni : Une tuerie
    Embrasse (oui- non) : oui
    Autres caractéristiques : DFK, GFE, se lâche bien, participative.

    Le samedi 29 Septembre.

    Il est 18h30 après avoir dégusté un bon steak frittes retour du côté du bar avec mon pote, on observe les forces en présence en buvant un café. Un bon nombre de jolies filles se profile dans mon viseur et parfois, subrepticement et de façon diffuse, j’observe un joli cul qui se distingue des autres, mes yeux l’ont vu mais mon cerveau n’a pas encore enregistré cette jolie lune qui telle une éclipse apparaît et disparaît comme des flashs dans ma tête de vieux chasseur.

    Au bout d’un moment cette image subliminale (et non sublime anale bande de petits salopards…) devient une évidence, j’entame le tour de la rotonde du bar tel un animal en rut, le bar c’est le point d’eau ou se réunissent les grands fauves, pour trouver de l’autre côté à qui appartient ce divin séant. C’est au détour d’un pilonne, non je ne vous parle pas de ma queue mais bien d’un vrai poteau, qu’apparaît la propriétaire de toutes mes convoitises. Megane, Elle se dit Italienne mais a un visage de Roumaine, elle me précise être nouvelle depuis quelques jours au Sixsens.

    Au même moment je me retrouve nez à nez avec cette cochonne de Luna, que j’envisageais de booker pour lui faire subir les derniers outrages, elle semble bien se connaître et Luna nous propose de monter à 4 avec mon pote pour une partie carrée.

    Cette proposition malhonnête est bien excitante mais mon projet immédiat et de m’amuser avec Megane qui selon notre discussion semble présager de dispositions fortes intéressantes, donc égoïstement je la garderai pour moi tout seul, alors en voiture Simone…..

    Après quelques caresses bien ciblées et quelques pelles bien profondes, j’entame trankilou avec ma langue la découverte de cette jolie personne. Aucun recoin de son anatomie ne sera oublié. Je focalise mon attention sur son joli minou, elle allongée sur le dos, moi à genoux par terre au bord du lit, je lui écarte délicatement les jambes pour aller lui déguster l’intérieur de ses cuisses tout en remontant vers son fruit défendu le tout en faisant bien durer le «suce pinces« monseigneur…

    Je me suis délecté une dizaine de minutes de cette jolie chatte qui s’excitait irrémédiablement sous mes coups de langue pour devenir de plus en plus mouillante. Megane se tortillait avec des petits soubresauts en se cambrant les reins, n’y tenant plus elle m’a inondé la bouche et le visage de son plaisir, quel bonheur. Juste après il a fallut la faire redescendre car même l’effleurement délicat d’un coup de lange la faisait tressaillir. Elle m’a ensuite demandé, toujours au bord du lit, moi les pieds par terre, elle à quatre pattes, de la prendre en levrette. Je l’ai prise progressivement en lui faisant bien creuser ses reins pour admirer son magnifique cul et visualiser ma pénétration en elle qui devenait de plus en plus sauvage tout en lui pétrissant les seins….. N’y tenant plus j’ai balancé la sauce dans un bruyant rugissement.

    On avait convenu d’1/2h, je me suis allongé dans les 5 dernières minutes sur le ventre et elle m’a proposé de me caresser le dos en me faisant des "guilis" comme elle m’a dit.

    En fait ses "guilis" sont une sorte d’effleurement qu’elle effectue avec le bout de ses ongles qui diffusent des sortes de douces caresses à la limite du chatouillement à vous faire dresser les poils sur le dos. C’est divin, à tel point qu’elle me faire me retourner et voyant les effets de ses efforts nous convenons d’une 1/2h supplémentaire. Elle continue cette magnifique torture sur les parties les plus sensibles de mon individu avec les résultats que vous pouvez imaginer avant d‘entamer une pipe de très bonne facture que j‘avais souhaité voir se terminer dans sa bouche, ce qu‘elle avait acceptée mais qui se soldera de toute autre façon …

    Vu que je la trouve très belle je lui demande de venir sur moi en Andromaque pour une séance de vas et viens qui feront bien monter nos pulsations cardiaque.

    Pour l’apothéose elle m’a demandé de venir en missionnaire parachever le chef d’oeuvre éphémère de nos étreintes que j’ai signé d’un coup de rein bruyant entre ses cuisses ruisselantes et le préso bien rempli de ma jouissance.

    Rares sont celles capables de me faire jouir 2 fois dans la même heure en ayant déjà fait avant une première session, c’est à souligner et tout à son honneur…

    Cette fille super bandante est un amour de gentillesse, d’attention et d’implication que je recommande chaudement.

    Taux de récidive 200%.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité