Connexion
Youppie webcam confinement    stripchat in forum     Votre pub ici

Discussion : Quartier rouge anversois : les récits de vos virées

  1. #


    Inscription
    novembre 2014
    Messages
    93

    Par défaut

    nouvelle visite au redlight aujourd hui j ai remarqué une fille dans la galerie tinto une blonde coupe carré avec des rondeurs porte jartelle super bon cul elle le met bien en valeur en vitrine en plus je pensais que c etait genre une espagnole quoi mais en faite c etait une roumaine moi qui aime bien ce genre de gonzesse je suis allez la testé ca manquait de la poitrine mais il y en avait qd meme..elle a pas voulu devant car pas d experience etc donc doggy waouh mais mademoiselle qui etait plus entraint de gratter ou que je prenne une heure..Un moment elle me dit stop finish j avais pas finit je lui dit y a pas 20 min la...faut rajouter etc ouais ok me suis rabiller elle me verra plus quoi.j ai verifie 13 min Ce genre de filles ca reste pas très longtemps et pour finir une autre c etait pire mdr une négociation ceci une heure avec extra 150e mais en insistant etc ca ma bien souler....Avant on leur donner 1000fb et elle donnait le max pour qu on revienne style maintenant pour 50 e des fois c est bidon...Il y aura des jours meilleurs encore beaucoup de fenetres vide vraiment dommage...Ca manque de filles...

  2. #


    Inscription
    juillet 2021
    Messages
    18

    Par défaut

    Récemment visité le quartier deux fois, en journée et en fin d'après-midi - soirée.
    J'ai rencontré Juliana, Raphaëlla et Isabella.
    Pour les deux premières, je ferai une EV séparée sur leur profil, elles le méritent ne serait-ce que pour leur sympathie.

    Pour Isabella, pas besoin, à fuir. Elle se situe au Schipperstraat 32/3 de nuit. Petite roumaine, jeune et mince en tenue d'écolière avec des seins bio de taille moyenne. Elle est bouclée brune aux reflets roux.
    Elle a un superbe sourire en vitrine, ce qui m'a fait craquer (je le regretterai qqs minutes plus tard). Dès l'entrée, elle me fait monter les escaliers mais devant elle (même pas l'occasion de mater). Nulle en Social Time et en prestation en général. Elle met le préso direct sans sympathie, je reste mou car je ne suis pas une machine et que j'ai besoin d'une connexion.
    Après la sucette, elle m'invite à payer plus, mais sans extra possible (sauf cunni, mais bcp l'offrent gratuitement), je dis que je verrai selon le feeling (elle fait le gueule). Durant l'acte, elle tient le préso et se place mal exprès (impossible d'y aller franco). On stoppe et elle tente de faire durcir, mais je lui explique que son attitude me coupe l'envie et on arrête là.
    Super mauvais coup et chrono expédié en 10 minutes (dont 3 minutes de péné'.
    Elle tirait une tronche jusqu'à terre, rarement vu qq'un d'aussi irrespectueux.
    A fuir à 100%!!

Connectez-vous pour lire les 149 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    19

    Quartier rouge anversois : les récits de vos virées

    Pour changer des FKK et retrouver le plaisir de rencontrer des filles qui parlent français, je décide ce jour de retourner à Anvers dans le quartier falconplein dans lequel je n'avais pas mis les pieds depuis à peu près deux ans.

    Eh bien... la baffe!!

    Anvers est revenu à ses meilleures heures, comme il y a 6 ans!!!!

    Des filles canons partout, des vitrines remplies, du choix pour tous les gouts (très jeunes, vieilles, asiat, europe de l'est, trans, maîtresses sm, blondes mannequins, etc...)
    J'ai rarement vu autant de choix!!
    Autant la dernière fois que je suis allé au GT (un mercredi après midi le mois dernier), j'ai eu du mal à trouver 3 ou 4 filles qui me bottaient (eh oui je suis très difficile...), autant là, sur la bonne soixantaine de filles je pouvais en choisir sans problème une bonne quinzaine!!!!
    D'ailleurs j'ai eu un mal de chien à choisir

    J'ai en définitive choisi Veronica, une grande blonde de 25 ans, m'a t-elle dit, habillée en mini jupe et soutif latex noir et rouge et à forte poitrine.
    Elle a un visage jeune et magnifique.
    S'agissant de sa coiffure, elle est facilement repérable car elle a une frange blonde droite et une queue de cheval.
    Sa vitrine se situe vers le milieu de la grande rue. C'est une vitrine double qu'elle partage avec une autre blonde bombe atomique. Pour les reconnaître, sur leur vitrine, elles ont toutes deux une affichette indiquant qu'elles font des jeux érotiques et du sm soft.
    Par curiosité, j'ai choisi cette option et je n'ai vraiment pas été déçu.
    Elle m'a demandé ce que je voulais, mais comme je suis assez novice en la matière, je lui demandé de faire au mieux en me réservant la surprise.
    Elle m'a allongé nu sur le lit et m'a attaché les mains avec des menottes au lit (dit comme ça, ça fait marrer, mais sur place c'était à la fois très excitant et effrayant de laisser son corps en toute confiance à cette belle inconnue).
    Puis elle m'a un peu griffé et mordu les tétons. Et à partir de là, a commencé son jeu érotique. Elle me donnait des instructions et je devais obéir. Au fur et à mesure, pour me gratifier elle se déshabillait progressivement.
    J'étais toujours attaché et elle m'enfournait ses très gros seins dans la bouche tout en me branlant et me disant plein de cochonneries, etc...

    Bref je ne voudrais pas tout dévoiler car l'excitation venait de son jeu érotique et des surprises qu'elle m'a réservées et qui étaient vraiment top.

    A la fin j'ai parlé avec elle et elle m'a confié que le quartier marchait moins bien en ce moment. Quand je lui ai dit que sur les forums, la plupart des punters avaient déserté la Belgique pour les FKK allemands, elle m'a dit que les filles en parlaient pas mal entre elles et le ressentaient comme une réelle concurence.
    Elle m'a dit " les filles en parlent et il paraît que pour 50 € la demie heure, elles font tout en Allemagne, c'est vrai??"
    Presque...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité