Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Quartier rouge anversois : les récits de vos virées

  1. #


    Inscription
    août 2011
    Messages
    399

    Par défaut

    Petite visite ce samedi 17 Octobre.
    Le quartier est toujours fidele a lui-meme.
    Beaucoup de filles, surtout pendant le shift de nuit.
    J'ai trouve seulement la Villa Tinto moins remplie qu'avant, plusieurs vitrines restant vides.
    Plusieurs filles etaient chaudes et ne manquaient pas d'inviter le passant a venir leur parler.
    J'e n'ai pas non plus senti une ambiance ou le Covid etait dans toutes les tetes.

    En tout cas, ca m'a rappelle des souvenirs anciens quand, il y a fort longtemps, j'arpentais souvent ces ruelles et ou les filles etaient encore plus excitantes et nombreuses.
    Neanmoins, j'ai constate peu d' Hollandaises encore presentes , (avant, il y en avait beaucoup plus, c'est donc bien dommage qu'elles ne viennent plus ! ).
    Sinon, ce sont surtout des filles de l'Est et des Latinos, dont quelques jolies Colombiennes.
    Bon, pas de Flamandes, peu ou pas de Francaises, aucune Maghrebine, comme avant ou c'etait bien plus diversifie.

    Bref, ce fut une bonne promenade et j'ai meme profite d'un bon resto, encore ouvert avant les nouvelles restrictions de fermeture.
    Sans ce foutu Covid, je n'y serai pas alle., preferant plutot les clubs ou les bordels, toujours fermes.
    Mais je dois dire que ca m'a change les idees de voir toutes ces belles filles presentes tout en respectant la distance du metre et demi de rigueur.
    J'y retournerai bien un jour tant que les clubs et autres lieux libertins restent fermes.
    Peut-etre une fois en semaine pour voir comment ca se deroule et surement apres la 2eme vague, si tout va bien.
    Prenez soin de vous.

  2. #


    Inscription
    mai 2014
    Messages
    800

    Par défaut Les bons et les mauvais chasseurs

    Le confinement commençant à prendre doucement fin, les frontières en Europe étant de nouveau ouvertes, nous décidons avec quelques acolytes de faire un petit tour à Anvers en guise de reprise, en attendant la réouverture des FKKs.
    Pour certains, ce sera une 1ère fois, pour d'autres comme moi une visite comme j'en fais occasionnellement en ces lieux. C'est un samedi, il fait chaud, nous arrivons vers 16 heures, au moment du changement de shift. Un 1er tour de manège en guise de repérage. Nous constatons que les vitrines sont loin d'être remplies. Il y a les traditionnels trans, quelques (très) vieilles travailleuses, surtout dans la Villa Tinto, mais heureusement, il y a aussi quelques jolies demoiselles très excitantes. On sait déjà que nous ne repartirons pas brocouilles ! Reste maintenant à évaluer la qualité de services de nos futures partenaires de jeux.

    Nous décidons de faire un petit débriefing dans un "kebab", qui nous servira de QG tout au long de la journée.. C'est sûr, ce n'est pas le confort des canapés des FKKs, mais ça ne nous empêchera pas de profiter pleinement de ces retrouvailles. Puis nous nous séparons pour partir à la chasse, où nous connaîtrons des fortunes diverses. Et oui, n'est pas bon chasseur qui veut, et la galinette cendrée n'est pas si facile à repérer. Un de mes comparses se jette à l'eau et il ressortira de sa 1ère expérience, 40 minutes plus tard, satisfait. Un autre se lance vers une demoiselle où il y a écrit "domina" devant sa vitrine, mais elle aurait pu écrire "boulangère", ça aurait été pareil. Il en ressortira moyennement satisfait, précisant que c'était nippon ni mauvais. Le 3ème larron sera celui qui aura eu le moins de chance, nous racontant qu'il devait garder un masque de protection pendant tout la séance, et que la fille avait également gardé son masque, le baissant légèrement pour la fellation. Un plan bien chirurgical... Quant à moi, j'ai tiré le gros lot avec Cristina, aussitôt suivi d'un flop avec Johanna.

    Malgré tout, si nous ne nous attendions pas à grand chose avant de venir, nous sommes globalement satisfaits. Tout au long de la soirée, les vitrines se rempliront, pour atteindre un maximum de 40 % de taux de remplissage je dirais. Côté clients, l'atmosphère reste bon enfant. Peu de monde jusqu'à 20 heures mais en fin de soirée, c'est un peu la cohue quand même. Les filles sont sympas et souriantes. A quelques exceptions près comme partout, elles jouent bien le jeu, respectant le temps prévu en chambre sans jouer la montre. Idem concernant les services. Le deal est bien suivi. Tarif de base 50 euros pour 20 minutes, fellation couverte et multiples positions. Services spécifiques possibles pour la plupart d'entre elles contre un petit supplément. Le masque de protection est officiellement obligatoire quand on franchit la vitrine, sinon la fille s'expose à une lourde amende si elle se fait toper par la patrouille. Certaines filles s'en foutent. Mais il y a des caméras de surveillance et des rondes régulières de la police locale. D'ailleurs, ce dernier point contribue à donner de la sérénité à ce RLD, même si le soir il y a toujours quelques ivrognes de service qui déambulent. Au niveau de la Villa Tinto, le parcours est fléché (Vervesrui vers Shipperstraat), mais personne ne respecte ces flèches, et ça semble être toléré par la police.
    Les vitrines étant ouvertes jusqu'à 1h, il y a du monde jusqu'à 00h30, puis ça se vide d'un coup.

    Ce retour aux affaires étant satisfaisant, j'y suis retourné en solo le vendredi suivant. Jour de semaine oblige, beaucoup moins de clients en journée, et beaucoup plus de filles que le weekend précédent. Autant dire que j'avais la rue pour moi tout seul ou presque. J'aurais l'occasion de croiser quelques oursons vus au GT... Comme quoi... A part aller en chambre, il n'y a rien d'autre à faire dans le coin que de marcher, et de tourner en rond. Mon bracelet connecté m'indiquera 17 km avant que je ne quitte les lieux...
    Néanmoins, cela ne m’empêche pas d'apprécier fortement le RLD d'Anvers. Je songe même à y retourner beaucoup plus régulièrement. Sans aller jusqu'à dire que je suis devenu un bon "chasseur", une fois qu'on a repéré les filles qui en valent le coup, on est quasiment sûr de passer un bon moment en chambre. Les chambres sont propres, il y a une bonne atmosphère, le gros inconvénient est qu'on ne puisse pas prendre de douche au sortir d'une session.

Connectez-vous pour lire les 135 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    19

    Quartier rouge anversois : les récits de vos virées

    Pour changer des FKK et retrouver le plaisir de rencontrer des filles qui parlent français, je décide ce jour de retourner à Anvers dans le quartier falconplein dans lequel je n'avais pas mis les pieds depuis à peu près deux ans.

    Eh bien... la baffe!!

    Anvers est revenu à ses meilleures heures, comme il y a 6 ans!!!!

    Des filles canons partout, des vitrines remplies, du choix pour tous les gouts (très jeunes, vieilles, asiat, europe de l'est, trans, maîtresses sm, blondes mannequins, etc...)
    J'ai rarement vu autant de choix!!
    Autant la dernière fois que je suis allé au GT (un mercredi après midi le mois dernier), j'ai eu du mal à trouver 3 ou 4 filles qui me bottaient (eh oui je suis très difficile...), autant là, sur la bonne soixantaine de filles je pouvais en choisir sans problème une bonne quinzaine!!!!
    D'ailleurs j'ai eu un mal de chien à choisir

    J'ai en définitive choisi Veronica, une grande blonde de 25 ans, m'a t-elle dit, habillée en mini jupe et soutif latex noir et rouge et à forte poitrine.
    Elle a un visage jeune et magnifique.
    S'agissant de sa coiffure, elle est facilement repérable car elle a une frange blonde droite et une queue de cheval.
    Sa vitrine se situe vers le milieu de la grande rue. C'est une vitrine double qu'elle partage avec une autre blonde bombe atomique. Pour les reconnaître, sur leur vitrine, elles ont toutes deux une affichette indiquant qu'elles font des jeux érotiques et du sm soft.
    Par curiosité, j'ai choisi cette option et je n'ai vraiment pas été déçu.
    Elle m'a demandé ce que je voulais, mais comme je suis assez novice en la matière, je lui demandé de faire au mieux en me réservant la surprise.
    Elle m'a allongé nu sur le lit et m'a attaché les mains avec des menottes au lit (dit comme ça, ça fait marrer, mais sur place c'était à la fois très excitant et effrayant de laisser son corps en toute confiance à cette belle inconnue).
    Puis elle m'a un peu griffé et mordu les tétons. Et à partir de là, a commencé son jeu érotique. Elle me donnait des instructions et je devais obéir. Au fur et à mesure, pour me gratifier elle se déshabillait progressivement.
    J'étais toujours attaché et elle m'enfournait ses très gros seins dans la bouche tout en me branlant et me disant plein de cochonneries, etc...

    Bref je ne voudrais pas tout dévoiler car l'excitation venait de son jeu érotique et des surprises qu'elle m'a réservées et qui étaient vraiment top.

    A la fin j'ai parlé avec elle et elle m'a confié que le quartier marchait moins bien en ce moment. Quand je lui ai dit que sur les forums, la plupart des punters avaient déserté la Belgique pour les FKK allemands, elle m'a dit que les filles en parlaient pas mal entre elles et le ressentaient comme une réelle concurence.
    Elle m'a dit " les filles en parlent et il paraît que pour 50 € la demie heure, elles font tout en Allemagne, c'est vrai??"
    Presque...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité