Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Confessions d'un sexplorateur

  1. #


    Inscription
    août 2014
    Localisation
    France
    Messages
    82

    Par défaut

    Citation Posté par routard Voir le message
    Merci beaucoup pour ce retour détaillé. C'est marrant que le seul passage qui t'as choqué soit celui sur la vasectomie. Au même moment, j'ai eu également un commentaire sur Amazon, et là pour le coup je crois que c'est le seul passage qui ne l'a pas choqué! Visiblement ce n'est pas un youppinaute, et le plus surprenant dans son commentaire, c'est que ce n'est pas vraiment le roman qu'il critique, mais ma personne et ma moralité! Bref, je le prends comme un rappel à l'ordre, ce roman n'est vraiment pas fait pour le grand public, il ne peut circuler que dans un milieu "underground".
    Oui en effet j'ai vu le com'... Je pense qu'en dehors des "initiés", le commun des mortels sera prompt aux critiques, à la morale et cie. Peut-être la frustration de leur propre vie. En même temps, nous avons nous aussi été ignorants plus jeunes et je suis sur que nous aurions pu trouver ce livre intéressant, comme une porte d'entrée sur un "autre monde".

    Citation Posté par routard Voir le message
    Pour revenir sur tes commentaires, oui, on pourrait y rajouter un paragraphe un peu plus détaillé sur le rapport entre le sexe et l'argent. Mais franchement je crois que c'est sans appel, du moins dans mon cas. La femme qui m'a le plus couté dans ma vie est mon ex-épouse et de très loin. Au bout de 10 ans de procédure de divorce, elle est partie avec 300 000 euros entre la moitié de la maison, les comptes bancaires qu'elle avait vidés avant de partir et la prestation compensatoire. Elle m'a surement couté au moins autant pour lui donner durant une vingtaine d'années un train de vie dont personnellement je me serais bien passé. Je laisse faire aux autres les calcul raméné à la relation sexuelle, la fréquence dans un mariage on l'a connait: 3 fois par jour durant les premiers mois, 3 fois par semaines durant les premières années, trois fois par mois au bout de quelques années de mariage pour terminer à trois fois par an à la fin du mariage.

    Durant mes 10 années de "punter", environ 700 rencontres qui m'ont coutées environ 50 000 en tout j'imagine en incluant les entrées dans les clubs.
    Comme dit l'adage (que l'on attribue aussi à Georges Simenon), "Les filles que l’on paie ne sont pas celles qui nous coûtent le plus cher."

    Citation Posté par routard Voir le message
    Quand aux relations non tarifées, j'avoue que là je suis parfaitement incapable de faire le calcul. Il n'y a pas échange d'argent, il y a par contre un surcout dans son mode de vie (sorties, voyages etc...) mais il me semble que ce surcout du célibataire qui sort est bien inférieur au surcout d'un homme marié qui travaille pour essayer de donner un train de vie à une épouse et des enfants. Au moins quand on est célibataire, tout ce que l'on gagne est pour soi et on le dépense comme on en a envie. Si en plus on vit dans un pays au niveau de vie comme la Colombie...
    Je comprends. Dans ma remarque, je pensai plus - sur la partie que j'évoquais - une réflexion sur l'argent pour obtenir du sexe et paraitre séduisant en dehors des relations tarifées. Même si cela est évident dans les relations H/F . Mais bon ça reste un détail par rapport à l'intérêt du livre

  2. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Bogota
    Messages
    1 307

    Par défaut

    Merci beaucoup pour ce retour détaillé. C'est marrant que le seul passage qui t'as choqué soit celui sur la vasectomie. Au même moment, j'ai eu également un commentaire sur Amazon, et là pour le coup je crois que c'est le seul passage qui ne l'a pas choqué! Visiblement ce n'est pas un youppinaute, et le plus surprenant dans son commentaire, c'est que ce n'est pas vraiment le roman qu'il critique, mais ma personne et ma moralité! Bref, je le prends comme un rappel à l'ordre, ce roman n'est vraiment pas fait pour le grand public, il ne peut circuler que dans un milieu "underground".

    Pour revenir sur tes commentaires, oui, on pourrait y rajouter un paragraphe un peu plus détaillé sur le rapport entre le sexe et l'argent. Mais franchement je crois que c'est sans appel, du moins dans mon cas. La femme qui m'a le plus couté dans ma vie est mon ex-épouse et de très loin. Au bout de 10 ans de procédure de divorce, elle est partie avec 300 000 euros entre la moitié de la maison, les comptes bancaires qu'elle avait vidés avant de partir et la prestation compensatoire. Elle m'a surement couté au moins autant pour lui donner durant une vingtaine d'années un train de vie dont personnellement je me serais bien passé. Je laisse faire aux autres les calcul raméné à la relation sexuelle, la fréquence dans un mariage on l'a connait: 3 fois par jour durant les premiers mois, 3 fois par semaines durant les premières années, trois fois par mois au bout de quelques années de mariage pour terminer à trois fois par an à la fin du mariage.

    Durant mes 10 années de "punter", environ 700 rencontres qui m'ont coutées environ 50 000 en tout j'imagine en incluant les entrées dans les clubs.

    Quand aux relations non tarifées, j'avoue que là je suis parfaitement incapable de faire le calcul. Il n'y a pas échange d'argent, il y a par contre un surcout dans son mode de vie (sorties, voyages etc...) mais il me semble que ce surcout du célibataire qui sort est bien inférieur au surcout d'un homme marié qui travaille pour essayer de donner un train de vie à une épouse et des enfants. Au moins quand on est célibataire, tout ce que l'on gagne est pour soi et on le dépense comme on en a envie. Si en plus on vit dans un pays au niveau de vie comme la Colombie...

Connectez-vous pour lire les 27 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Bogota
    Messages
    1 307

    Par défaut Confessions d'un sexplorateur

    Comme le temps passe ! J’avais créé les fils du guide du sexplorateur il y a 14 ans ! Initialement, j’avais écrit un guide du routard de la prostitution dans le monde. J’avais essayé de le faire publier, mais à l’époque il fallait passer obligatoirement par des éditeurs qui me répondaient tous que le livre ne respectait pas leur ligne éditorialiste.

    En 2006, je rencontre Stano au Goldentime. Je lui parle du livre, il me trouve un titre, le Guide du Sexplorateur, mais est également sceptique quant à la possibilité de trouver un éditeur. Il me propose plutôt de se joindre à l’équipe avec Gitan, Kleinberg et José Beauvit pour créer Youppie. De mon projet initial de livre, il ne restera donc que ces fils créés au démarrage de Youppie.

    Le temps passe, Youppie est devenu ce qu’il est devenu, mais le monde de l’édition également a bien changé depuis. On peut désormais publier des livres en ligne sur Amazon sans passer par un éditeur. Je reprends donc mon projet initial de livre, mais en prenant en compte les remarques que Stano avaient faites à l’époque. Pour lui, un guide de prostitution serait perçu comme une incitation à recourir à la prostitution. Il me proposait plutôt un style roman « toute ressemblance à des faits réels est pure coïncidence ». Le Guide du Sexplorateur devient donc « Confesions d’un sexplorateur ».

    Je m'inspire de l’esprit que Stano avait voulu pour Youppie, à savoir aborder également la séduction et le libertinage pour diluer la prostitution comme thème principal et être ouvert sur la sexualité en général. Mais en gros, le roman qui se veut une chronique de vie réponds à la seule question qui nous qui fait tous venir sur Youppie : « Comment faire pour baiser un max de gonzesses ». Il aura fallu le Covid et des mois de confinement obligatoire pour terminer le projet et enfin le mettre en ligne.

    On trouve facilement le livre en tapant dans Amazon : Routard Sexe. Vous reconnaitrez facilement mon avatar. J’ai par contre dû changer mon nom de plume « Routard » par « Michel Roussel », car il y a un autre qui me plagie depuis des années avec mon pseudo pour publier des guides de voyage. N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur la page d’Amazon ou sur ce fil. Soyez indulgents, je suis plus baiseur que romancier !

    https://www.amazon.fr/CONFIDENCES-DUN-SEXPLORATEUR-prostitution-libertinage-ebook/dp/B08K4XQF2H/ref=sr_1_2?dchild=1&qid=1601655634&refinements=p_27%3AMICHEL+ROUSSEL&s=digital-text&sr=1-2&text=MICHEL+ROUSSEL

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité