Nationalité / langues parlées : Bulgare, parle allemand (et anglais ?)
Age : 39
Visage : MILF, mais jolie
Cheveux : longs et noirs
Taille : 1m60 (environ)
Poitrine : tombante, B
Silhouette / corps : slim
Tatouages - Piercings : ch'ais plus, piercing au nombril , je crois
Fellation : oui
Cunni : oui, mais sans plus
Embrasse : oui (pas FK)
Autres caractéristiques : ne fait que des 1/2 h ?!?

Il y a déjà une fiche datant de 2018 sur une certaine Sonia, qui correspond sur certains points (nationalité, physique) mais diverge complètement sur d'autres (notamment l'âge, et le service). Je ne vois pas comment ce pourrait être la même ?

En quête de ma 3ème chambre, je vais trouver Sonia, qui est aux machines à sous. On va s'asseoir pour discuter, principalement en Allemand, ce qui est assez laborieux. Sonia est très à mon goût, skinny et très bien conservée pour les 38 ou 39 ans qu'elle annonce. Elle se trouve vieille, mais je le suis bien plus encore.

On part en chambre, câlins préliminaires agrémentés de petits smacks. Sa poitrine un peu tombante est naturelle et ses tétons agréables à suçoter.

J'attaque le cunni, très bien jusqu'à ce que je m'aventure à l'étage inférieur, dont le fumet me dissuade quelque peu. Couac d'hygiène ? Je décide de ne pas insister, mais j'ai bien envie de passer un coup de lingette pour nettoyer tout ça (après tout, elle ne se gênera pas pour le faire à Popaul, qui n'aime pas trop ça - il est sensible). Je m'en abstiens, mais du coup je suis un peu gêné.

Je lèche, je lèche, mais pas d'orgasme. Elle me dit qu'elle doit encore bosser toute la soirée, alors, si elle devait avoir un orgasme, ça l'épuiserait. Ah ? Bon, OK, on en reste là.

Passage en 69, bonne fellation et astiquage manuel, Popaul est content, bien raide et prêt à empaler la belle. Je lui propose donc de passer à la casserole, et elle me dit que la 1/2 h est écoulée. Pas de problème, on fait 1 h, lui dis-je. Et là, patatras ! elle me dit ne faire que des 1/2 h, 1 h serait trop fatiguant pour elle !! C'est la première fois qu'on me la fait, celle-là. Popaul en reste figé de stupeur.

Mais bon, je lui file 50 balles et on plie les gaules. Enfin, façon de parler, puisque je sors de chambre avec la gaule dépliée... Dingue, ça !

Chambre un peu déconcertante. Pas de récidive, bien sûr.