Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Irun : Piso de chinoises Alfonso Morales Kalea

  1. #


    Inscription
    mai 2013
    Localisation
    pirinèus centralas - pirineus centrals - erdialdeko pirinioak
    Messages
    3 144

    Par défaut

    En prévision des annonces pondues à Paname et du toque de queda a 6 de la tarde, je programme une escapade dans ce piso en arrivant par le topo. Tout semblait bien se passer. Je sonne au bon bouton d'interphone, une fois... silence... attente... deux fois. Pas de réponse. Aïe ! Il est 17h40 environ.
    À pinces, j'en ai à peu près pour un quart d'heure pour rejoindre zubi-da et il pleut. Et le char d'assaut est en France. Il faudra que j'intègre le bon timing pour ne pas louper le dernier topo pour le retour ! Je sentais que ça allait être serré !
    Bon pas de review pour ce piso, ni pour cette fois, ni peut-être pour d'autres fois d'ailleurs.

  2. #


    Inscription
    mai 2013
    Localisation
    pirinèus centralas - pirineus centrals - erdialdeko pirinioak
    Messages
    3 144

    Par défaut

    Tiens le titre de ce fil de discussion est mal ressorti. Adresse : Alfonso Morales Kalea

Connectez-vous pour lire les 6 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    mai 2013
    Localisation
    pirinèus centralas - pirineus centrals - erdialdeko pirinioak
    Messages
    3 144

    Par défaut Irun : Piso de chinoises Alfonso Morales Kalea

    Piso facile à trouver à 350 ou 450 m de la station ferroviaire de EuskoTren Irun (en fait Irun Colon), selon le chemin à pied que l'on prend. Stationner en voiture dans les environs ne m'a pas semblé évident de prime abord. Le billet coûte actuellement 1,85 € le trajet depuis Hendaye. C'est l'arrêt après Irun Ficoba. 4 mn de trajet. Départ à XXh03 et XXh33. Je n'ai pas vu la possibilité de prendre un aller-retour. Prendre un billet n'est valable, semble-t-il que pour le jour même.
    Il est facile de se garer près de la gare d'Hendaye, rue du Commerce. Au pire, on peut utiliser le parking de l'Intermarché, un peu plus haut. À l'aller ça descendra, au retour, ça montera ! Il faut l'intégrer, si on est en bordure du couvre-feu de 20h !
    De mémoire, il ne me semble pas qu'à Irun Colon l'automate propose le français comme langue. Il faut donc intuiter ou s'adresser à la caissière présente dans l'aquarium. J'aurais bien voulu vous prendre en tof l'écran... Mais voilà, au-delà des portiques, se trouvaient deux agents, une femme souriante et un homme souriant aussi, tous les deux vêtus de jaune fluo, indiquant leur appartenance à la sécurité ferroviaire. Le gars au-delà du portique à billet me pointe un détecteur thermique à laser pour me prendre la température à 1,50 m. Hors de question de photographier mes opérations à "toque la pantalla".
    Bon... Tel la chauve-souris, je me pointe au piso.
    Je sonne, j'entre, dans le vestibule, sur la gauche, il y a une sorte de gravure grecque, un peu fun et esthétique. Je gravis quelques marches en tourniquant tourticoti tournicoto Zébulon... À gauche, une porte s'ouvre. La mamasan, fort charmante, pas du tout vieille moche décrépie, entre 40 et 50 ans, qui me prend la température et me propose du gel. Je décline, car j'en ai moi-même à disposition.
    Je vais dans une chambre à gauche. Arrive ma partenaire. Seule en proposition. Une grande gigue, peu barrée en nichons, un peu peau d'orange au niveau de l'arrière des cuisses et du fessier, lesquels demeurent cependant non plats.
    Je ne me souviens pas de son nom. Elle est un peu tatouée à différents endroits. Elle maîtrise assez bien le castillan. Elle me dit au cours du massage qu'elle a fait un séjour à Barcelone.
    Le tagada est plutôt dans une ambiance PSE. Je lui dis de se calmer au niveau de surjouer le porno ! Elle s'en fout un peu. Après en voyant les deux autres nanas, je comprends qu'elle veuille un peu compenser ! Elle a peu de nichons, mais son bassin bouge en attaque constante, au niveau du cuni, du 69 qu'elle propose avec insistance, du missionnaire, de la levrette et du cobra. Ça va Patrick ? Ça va fort ! Vichy Saint Yorre ! Le roulage de pelle est relatif au début et finit par être accepté et même assumé. Ouf !
    Le massage est bourrin de chez bourrin et elle le revendique.
    Pour la douche finale, je peux me brosser dans le cul ! Une chica part pour une expérience extérieure et elle se pomponne !
    Je la vois sortir de la salle de bain, qui est tout à fait correcte comme le reste du piso. Pas du tout vilaine la nana !!!! Petit gabarit, mais caille comme meuf !
    Une autre nana est aussi présente, en mode pyjama détendu. Je repère quand même des nichons, un ventre plat, pas trop de fesses, et un visage coquin, avec un faciès chinois et certainement que chinois, mais qui dans mon regard et mon analyse apparaît métis : ce n'est pas le cas, nous sommes d'accord, mais un côté sino-malgache ou sino-philippin. Arghhhhhhhh !
    Bref ! Un peu différent de Zubi-Da... Mais un peu prometteur, si on veut m'accorder quelque crédit.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité