Connexion
Youppie webcam confinement    stripchat in forum     

Discussion : Bruxelles : NAELLE (Maîtresse)

  1. #


    Inscription
    juillet 2015
    Messages
    109

    Par défaut CHAMPAGNE

    1ère séance avec Maîtresse Naelle la semaine dernière dans son nouveau donjon qui se situe à MERCHTEM. Différent de celui de COURTRAI effectivement bel endroit beaucoup plus grand. Mais je reviens sur ma séance comme elle le fait depuis que je la rencontre je découvre de nouvelles pratiques dans le domaine du BDSM. Cette fois elle m’a fait découvrir l’uro, elle m’a d abord attaché le pénis à une espèce de laisse et placé la tête dans une boite ou un cube de couleur rouge et noire recouvert de plastique, elle est venue s’assoir sur ce fameux cube et a commencer a faire couler son champagne sur mon visage jusqu’au moment ou elle m’a dit « ouvre la bouche et goûte mon nectar ». Un peu surpris au début mais j’ai trouvé que le champagne de Maîtresse Naelle était délicieux tout en me regardant fixement dans les yeux et que je devais ne pas en laisser tomber une goutte… elle tirait sur la laisse quand je n’avalais pas assez vite. Puis elle m’a rappelé les autres jeux qu’elle avait déjà pratiqué sur moi notamment le CBT quand elle m’a lié les mains et les pied sur un lit en latex noir ou elle a pu « s’amuser » avec mon sexe avec un CBT très bien contrôlé. J’ai eu un droit a un teasing sur mon sexe et mon scrotum…Quand j’ai vu quelle enfilait un gant j’ai compris ce qui allait m’arriver mais je ne me sentais pas encore prêt pour passer cet étape… « ok pas de problème mais à la prochaine séance si tu reviens tu y a droit un petit doigt bien graissé dans l anus ca ne fais pas de mal tu verra je suis très douce », timidement je lui ai dit OK. Elle se positionna une nouvelle fois sur moi mais cette fois j’ai du lui prodigué un anulingus alors qu’elle m’insultait de sale chien lécheur de cul tout en écartant ses fesses pour bien m’étouffer avec, ensuite elle se retourna me mis un collier et un masque de Chien à quatre pattes j’ai du traverser tout le donjon en me forçant par moment à lécher son anus pour aller jusque la salle de bain où elle m allongea… la j’ai eu de nouveau droit à déguster et de me badigeonner de son champagne très chaud tout en m’ordonnant de me masturber ! Quel jouissance ! Un passage par la douche et un petit verre ou l’on a parlé de notre séance et des autres à venir.
    Pour info endroit très discret avec parking.

  2. #


    Inscription
    janvier 2022
    Messages
    4

    Par défaut Miss Naelle ? Je suis abonné !

    Aller voir une maîtresse c'est toujours une démarche hasardeuse. Le BDSM exige une parfaite maîtrise et beaucoup de respect réciproque. Il ne s'agit pas uniquement de respecter et vénérer sa maîtresse ; celle-ci doit aussi bien comprendre les attentes et les limites de son soumis.

    C'est donc avec un peu d'appréhension que je suis une première fois entré, sur la pointe des pieds, chez Miss Naelle à Courtrai.

    Mon "trip" c'est l'anal. Sodomie et fist. Pratiques auxquelles m'avait initiée une autre maîtresse, dont je parlerai un de ces jours sur ce forum. Et Miss Naelle a parfaitement compris cela. Ma première séance fut donc, pour moi, la découverte de son donjon, puis de ses outils, ainsi que de ses mains , et pour elle essentiellement la découverte de mon anus. Ce fut une session extraordinaire. Je ne pensais pas un jour rencontrer une maîtresse qui avait une pratique aussi magistrale du fisting. Car, étonnamment, Miss Naelle commence la séance par un travail "manuel" progressif afin de pouvoir fister son soumis, sans passer d'abord par des godes de plus en plus large, comme c'est généralement le cas. En tout cas c'est ainsi qu'elle a pratiqué avec moi. J'ai eu droit à un joli gode bien large, et surtout bien long, en fin de séance. Et tout ça fut "divin" ... il n'y a pas d'autre mot.

    Je m'en suis donc retourné voir ma "Goddess Naelle" pour une longue séance, de 3 heures. Petit passage par la croix, puis par une chaise de torture, pour me mettre en condition. Et puis elle est passée aux choses sérieuses, très sérieuses même. Il en va du fist comme d'autres pratiques "extrêmes". Votre corps est prêt, accueillant, ... ou bien il ne l'est pas, et il résiste. Ce jour-là je n'avais aucune résistance. Soumis à 100 %. Et ma magnifique maîtresse (car, vous l'ai-je dit, elle est aussi stupéfiante de beauté et de charme, en plus d'être aimable et expérimentée) s'en est donné à coeur joie. Elle m'a défoncé pendant trois heures, dans tous les sens, dans toutes les positions, même dans sa douche (avant de se soulager en m'arrosant de son champagne cuvée spéciale). Son poing entrait et sortait de moi en rythme. Elle m'a baisé le cul comme jamais. Oufti ... énorme. The fist of my life.

    Et ce jour-là elle a commencé à me parler de ses projets. J'y reviens.

    Elle m'a notamment parlé d'une petite maîtresse "en formation" chez elle, Maîtresse Devon ... et je lui ai dit "tiens, tiens, pourquoi pas ?".

    Troisième séance. "Bonjour Miss Naelle, je suis devant chez vous" ... "Viens, ouvre la porte, Devon t'attend et commencera la séance avec toi ...". Surprise surprise. Elle a de la mémoire Miss Naelle ; elle se souvenait bien de mon accord tacite.

    Effectivement, c'est une très jeune et très mignonne Maîtresse Devon qui m'ouvre et qui m'accompagne jusqu'au donjon pour une première heure de préparation avant de retrouver ma Miss Naelle préférée. Et le moins qu'on puisse dire c'est que Maîtresse Devon est (déjà) assez douée. Elle préfèrerait me faire mal (elle adore ça), mais moi je suis un peu "chochotte". Alors sur la croix elle va gentiment, mais fermement, me titiller avec ses ongles, une roulette de Wartenberg, et quoi d'autre ? Je ne sais pas, j'ai les yeux bandés. Puis de m'installer sur la chaise de torture, me priver de la vue, et me préparer subtilement l'anus, en insistant très fort sur la prostate : ses doigts habiles me procurent des sensations inégalées. Et enfin de me fister avec ses très petites mains, qui entrent sans aucune difficulté dans un cul désormais habitué.

    Ensuite, la session continue avec Miss Naelle. Et là c'est du sérieux. Sur sa chaise gynéco électrique, qui lui permet de me mettre dans toutes les positions possibles, elle va me fister en profondeur, pas jusqu'au coude, mais presque. Cette sensation de la sentir me posséder est non seulement très intense mais aussi inégalable. Elle va, elle vient en profondeur dans mon corps ... et moi je connais un plaisir absolu ...

    ... qui m'a fait revenir chez Naelle hier, pour la quatrième fois. Maîtresse Devon m'a à nouveau titillé en début de séance, mais très différemment de la première fois, avant que je puisse à nouveau m'abandonner, sur la fameuse chaise, aux plaisirs du fist intense.

    Miss Naelle, la déesse du fist : cela va sans dire. C'est incontestable. Je suis addict.

    Ses projets, donc, j'en parlais : c'était la dernière fois que je voyais Miss Naelle à Courtrai. Elle déménage la semaine prochaine dans un nouvel endroit, très vaste. Ce sera quelque part au Nord de Bruxelles.


    Faites de beaux rêves.

Connectez-vous pour lire les 43 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    mars 2014
    Messages
    38

    Par défaut Bruxelles : NAELLE (Maîtresse)

    https://www.quartier-rouge.be/prive/...on-donjon.html

    Prise de rendez-vous par whatsapp
    Elle est très distante par message. Je voulais rien de violent ni bdsm.
    juste du fétichisme.
    Bon certes, sur QR les photos sont très belles. Mais en réalité, la miss est jolie sans plus.
    Naelle (sans son rôle de maîtresse) est très sympa et ris facilement.
    Rien de plus à dire.
    Je suis mi figue mi raisin
    Recidive 40%
    Cela reste mon avis, faites vous votre propre avis.
    !!!!Naelle en vaut la peine !!!

    Bonne bourre!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité