Connexion
Oohlala Forum    stripchat in forum     

Discussion : NIKITA de Brussels Ladies (russe, cheveux noirs)

  1. #


    Inscription
    novembre 2017
    Messages
    60

  2. #


    Inscription
    décembre 2017
    Messages
    379

    Par défaut

    Voila ce que c'était de ne pas attendre Tiffany!

Connectez-vous pour lire les 12 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    novembre 2006
    Messages
    79

    Par défaut NIKITA de Brussels Ladies (russe, cheveux noirs)

    J'avais eu l'opportunité de rencontrer Nikita lorsque cela était encore autorisé.

    Si j'avais du donner un titre à cette session, j'aurais hésité entre "N'est sale que la saleté" ou bien encore "Le musée des horreurs".

    Elle m'avait ouvert la porte et j'avais découvert une fille qui ne donnait pas envie d'avoir une relation sexuelle avec, j'entends pas là que la première idée qui m'était venue en tête était "elle a pas l'air clean".

    Grand cœur vaillant que j'étais (oui je vous entends dans le fond de la salle, "idiot" est plutôt le mot qui vous viendrait en tête, c'est selon) je n'avais pas fait demi tour, et j'avais validé mon ticket pour un sacré tour de montagnes russes (sic) en entrant dans la chambre.

    J'avais tenté d'établir un semblant de discussion à base de "How are you ? How was your day ?" ce à quoi elle avait répondu un "good. Money?"
    Je lui avais donc tendu son obole qu'elle avait directement saisi pour aller ensuite s’asseoir sur le lit afin de répondre à des messages sur son smartphone, j'avais tout de même eu droit à un geste de la main indiquant le coin douche agrémenté d'un "towel there".
    On allait bien s'amuser

    Une fois la douche prise, je l'avais retrouvée au même endroit, assise sur le lit toujours occupée à répondre à des messages sans nul doute plus importants que la session pour laquelle je venais de payer 150€.
    Après avoir attendu quelque chose comme 10 secondes, nu face à elle, elle s'était décidée à poser le smartphone afin de démarrer la """ session """.

    (Concernant le smartphone sus-mentionné, je ne le mentionnerai plus ci-dessous, mais gardez en tête qu'il a sonné/vibré toutes les 30 secondes / 1 minute du temps que j'étais resté en chambre).

    Elle s'était relevée et nous avions échangé furtivement quelques baisers, choses inhabituelles de ma part j'avais préféré abréger cette partie vu l'odeur pestilentielle qui émanait de sa bouche, j'ai vu & fait des choses dans ma vie qui ne m'ont pas donné autant le haut le cœur qu'à cet instant précis.

    Une fois installé sur le lit, j'avais aperçu 3 petites fioles blanches sans étiquette, je n'y avais pas trop apporté attention ... avant qu'elle ne saisisse la première et asperge (le mot utilisé n'est pas exagéré) ma verge d'un liquide "comme de l'eau", j'avais tenté pour la dernière fois un trait d'humour "are you giving my dick a bath ?" ce à quoi elle avait répondu en russe (que je ne maîtrise pas) dont la seule partie que j'ai saisi est "antiseptique", c'était donc ça le petit côté piquant que j'avais assez rapidement ressenti

    Elle avait enfin pris ma verge en bouche pour effectuer quelques va-et-vient entre coupé à chaque fois de masturbation manuelle du gland. Je m'étais dit à ce moment là que ça devait être l'une des masturbations les plus chères de ma vie, mais soit.
    Elle avait finalement enlevé son soutien gorge (ce qui m'avait d'ailleurs surpris, qu'elle le garde toujours à cette étape de la session) pour révéler ... rien.

    Wait... comment ça rien ? Que racontez-vous Mr Terlington ? Les seins sont catégorisés, A, B, C, etc, qu'en est-il donc ici ? ... Je vous dis rien.
    Imaginez une femme de 60 ans ayant eu le malheur de connaître un cancer du sein dans sa vie et ayant eu recourt à une mastectomie, et bien c'était ça, sans la cicatrice cela va de soit.
    Cette session allait de surprise en surprise

    Elle était venue s’empaler sur moi, et j'avais eu le bonheur de découvrir que son épilation ne devait pas dater d'hier vu la sensation rappe à fromage que mon pubis avait eu le bonheur de ressentir.
    J'avais fermé les yeux et pensé à quelque chose d'agréable afin d'essayer de venir rapidement, mais les effluves de l'odeur pestilentielle de sa bouche me ramenaient de temps à autre à la réalité, ne faisant que retarder ma potentielle éjaculation.
    J'avais alors eu recours à mon expérience méditative afin de faire abstraction de l'environnement pour finalement arriver à la jouissance.

    Elle m'avait tendu une lingette pour bébé, et elle était partie à la salle de bain... ou je dois bien avouer, elle n'était pas restée longtemps car 30 secondes plus tard, elle s'était retrouvée à côté de moi sur le lit, mon sexe dans sa main, à effectuer des va-et-vient pour la faire repartir pour la fameuse deuxième cartouche, ce qui dans mon cas est bien souvent impossible.

    Bien que je n'avais aucune envie de remettre le couvert au restaurant du musée des horreurs, mon caractère affable (ok ok, idiot j'ai compris pour ceux dans le fond) s'était laissé faire, et après 5 minutes elle avait réussir à obtenir une seconde érection.
    Elle s'était alors mise dans une position que je n'avais jamais connue auparavant, pas l'étoile de mer, ce que j'appellerais "le cadavre" ... allongée sur le lit, ne bougeant pas, elle attendait que je la prenne

    Ce que j'avais fait, mais là c'était trop pour moi ... cela donnait vraiment l'impression de ... excuser moi l'expression mais "taper dans un cadavre" ... après une ou deux minutes je lui avais dit qu'on allait en rester là et que j'allais rapidement passer à la douche, elle n'avait pas été contraire.

    Au sortir de la douche, de nouveau assise sur le lit smartphone en main (n'oubliez pas, il aura sonné / vibré toute la session), elle m'avait regardé de loin allant remettre mes chaussures, enfiler mon manteau et partir vers la porte.
    Pour la première fois de ma vie, je suis parti sans même dire au revoir, et je ne pense pas que cela l'ait gênée.


    Récidive ? Respectez vous un minimum s'il vous plaît.


    https://escorts-brussels.com/model/escort-nikita/

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité