Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Belleville : WAN (petite brune fine - cheveux mi-longs)

  1. #


    Inscription
    avril 2009
    Messages
    584

    Par défaut WAN

    Non tu n'as sans doute pas rêvé ... on la voit de temps en temps, je l'ai vu l'autre soir, elle m'a fait un charmant sourire ...

    Mais elle se fait quand même très rare en haut du TPC. Je ne vais plus avec elle car je supporte de moins en moins ces baisodromes collectifs qui puent ... (le sien, feu 12 rue de Belleville, le boxon de Couronnes, etc ...)

  2. #


    Inscription
    juin 2012
    Messages
    512

    Par défaut WAN le retour.

    Il m'a semblé apercevoir dame WAN sur le terre plein central du boulevard de la Villette,
    lundi après midi, sexy et toute de noir vêtue...
    Ai-je rêvé?

Connectez-vous pour lire les 95 autres messages sur le sujet


  1. #


    esope Guest

    Belleville : WAN (petite brune fine - cheveux mi-longs)

    Descriptif :

    Expression en français : nul
    Age : 30/40 ans
    Taille :1m50
    Cheveux : mi-long, noirs
    Silhouette : fine, bien proportionnée
    Visage : carré, joli
    Poitrine : moyenne, ferme
    Tatouages - Piercings : non
    Embrasse : oui avec la langue mais n’aime pas ça !
    Cunni : ?
    Fellation : avec préso
    Signes distinctifs : aucun
    Comportement : docile, très souriante, passive
    Appréciation : sympathique, timide, pas de presse, agréable pour un petit coup vite fait, cela reste quand même une baise à la chinoise !

    Extrait EV :

    Assez bien gaulée… fine, pas grande… pas plus d’1m50, un visage agréable et souriant, pas habillée en sac… se trimballait avec une veste blanche à paillettes sur les manches, un petit cul bandant, m’en fallait pas plus !… l’ai rejointe… elle m’a sourit… bon signe !... lui ai demandé à combien elle estimait ses services… « 50 »… qu’elle me dit… je lui montrais quatre doigts levés en réponse… elle acquisa fissa et nous partîmes vers son antre de baise qui se situe dans une rue en contrebas du Boulevard… j’étais déjà allé là une fois mais j’avais pas remarqué que le bâtiment donne sur 3 rues différentes et présente 3 entrées… pratique !... je la suivis au second et entrai dans la piaule… dans le chambre ou elle me conduisit, il y a un rideau qui sépare la piaule en 2 parties…

    Dans la partie de la chambre qui nous est alloué, se trouve 2 lits superposés… Elle se déloqua vite fait, toujours souriante mais sans un mot… elle doit pas être en France depuis très longtemps, baragouine pas plus que 4/5 mots de français… jean, pull, culotte, sous-tif, en vrac sur la chaise qui trône à côté du lit, je la regarde en enlevant mes fringues… 2 petits seins jolis, un prose plat un peu tombant orné d’un bouton proéminent… et une chatte touffue, comme toutes se congénères…

    Elle m’enfila une capote et commença à me sucer… une pipe de mise en forme !… pour assurer le roideur de l’engin… Satisfaite de ma bite dressée elle m’enveloppa le bout d’une bonne dose de gel et s’allongea sur le dos, les cuisses écartées…

    Trop de gel qu’elle avait mis Wan… une motte… de beurre !... au large que j’étais !... je me demandais même si j’étais pas dehors, par moment, moi… j’abandonnai le missionnaire, la retournai, la cambrai et tentait une levrette en essayant de pas me cogner la figure dans le sommier du dessus… j’activais un peu la manœuvre, je vis que Wan commençait à crisper les doigts sur le dessus de lit, poussai les feux voyant que l’arrière train devenait plus mobile… j’expulsai mon trop plein et Wan me nettoya le chibre puis me raccompagna à la porte et je pris congé en rigolant et chantonnant…

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité