Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Burkina-Faso

  1. #


    Inscription
    septembre 2021
    Messages
    9

    Par défaut

    Mes impressions sur Ouaga, une ville où il est assez difficile de se déplacer,
    Juste un détail qui me dérange un peu, les gardes armés de AK47 à l'hôtel, signe que la ville ne soit pas être très safe. Sinon fouille quasi systématique lorsque vous rentrer dans des coins fréquenté par des étrangers. Noté aussi la présence de pas mal de militaire dans la journée à ouagadougou, africains et européens.
    Questions filles, pas de soucis, j'ai été souvent approché par des belles jeunes femmes souriantes,
    Je connais un peu le Cameroun notamment Yaoundé ainsi que la côte d'Ivoire (Abidjan), l'ambiance y est moins safe tout de même

  2. #


    Inscription
    septembre 2021
    Messages
    9

    Par défaut

    Bonjour
    Je suis rentré en France, je profite de cet après-midi pour vous donner la suite de mon report
    Mardi soir, je vais dîner au cappuccino, peu de monde, la cuisine est correcte mais le service est très lent, Retour à l'hôtel ou mon amie Jane me rejoint dans la chambre. Nous finissons la nuit ensemble.
    Mercredi
    Je passe la matinée chez mon client, je me libére l'après midi pour aller faire quelques achats de souvenir. Arrivé au marché, je m'arrête pour acheter du beurre de karité, la vendeuse est superbe, je lui glisse mon ne et 10 min plus tard, je reçois un SMS ou elle me remercie pour mon achat et me demande ce que je fais ce soir. Rdv pris à mon hôtel.
    Elle arrive à l'heure, je vais la chercher à l'entrée, elle est grande, fine avec un beau cul bien rebondi que mets en valeur son jean bien serré. Nous discutons autour d'un verre puis direction la chambre. Elle commence à m'embrasser dans l'ascenseur, dans la chambre, elle se déshabille aussitôt, un cul d'enfer mais pas de seins. Elle m'embrasse à nouveau puis se mets à genoux pour me sucer. Ce n'est pas la meilleure fellatrice de Ouaga assurément, , puis elle s'allonge sur le lit et me dit de venir la prendre, plusieurs positions puis je finis. Aussitôt elle se rhabille, je lui donne 20 0000 pour rentrer. Pas le coup du siècle.
    Je vais dîner au restaurant de l'hôtel. Il y a pas mal de militaires étrangers, je vais boire un verre au bord de la piscine, une fête est en cours, musique à fond et des filles habillées de façon très provocante. J'y retrouve la fille avec qui j'étais 2h plus tôt, je finis mon verre, une fille vient m'accoster, elle sent l'alcool et est bourrée, une de ses copines vient taper l'incrust, on discute, au bout de quelques instants les 2 filles commencent à s'engueuler jusqu'à ce que la fille bourrée donne une baffe à sa copine. Moment de confusion, la sécurité arrive et emmène les 2 filles sans ménagement. Je décide de remonter dans ma chambre, quand un des organisateurs de la soirée vient s'excuser et me propose de boire un verre avec eux
    C'est la que je repère une fille comme je les aimes, grande, fine. Je l'accoste, il est un peu tard genre 1h du matin et je lui propose de finir dans ma chambre. Elle me suis, on va prendre une douche ensemble, ou on se savonne réciproquement, on se sèche, retour sur le lit pour un bon massage, elle me finit en body body, la bite entre ses seins. Je la prends en levrette. Nous jouissons ensemble, puis nous nous endormons. Au réveil, petit câlin avant le petit déjeuner. Je dois rendre la chambre à midi car je pars le soir même pour Paris.
    Nous passons une bonne partie de la matinée au lit, coller serré, elle est très gf, je fais mes bagages, les laisse à la reception elle me quitte à ce moment, je lui donne 30000.
    Je reste l'après midi à la piscine, revoie Jane pour lui dire au revoir

Connectez-vous pour lire les 58 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    1 120

    Par défaut Burkina-Faso

    De passage en 2006 à Ouagadougou, j'ai découvert une boite sympa pour faire des rencontres vénales: le Calypso, situé en centre ville (il suffit de demander et on vous indiquera...) C'est une boite de nuit tout ce qu'il y a de plus sympa, avec bonne musique, bar et surtout, outre les personnes qui viennent danser, de jolies créatures black avec qui on peut danser et qui viennent se frotter contre vous, en se laissent caresser aussi. C'est très hot et excitant. Bien sûr, si affinité, on peut aller plus loin, en emmenant la belle chez soi ou à son hôtel. Pas très loin de là, Le paradisio loue des chambres à l'heure. Les tarifs des prestations sont vraiment bas par rapport à ceux pratiqués en Europe, de mémoire de l'ordre de 30 euros pour 1 heure mini voire plus si affinité +++ . Sûr qu'il y a plein d'autres endroits de ce type à Ouaga, mais je ne les connais pas...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité