Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Vietnam

  1. #


    Inscription
    mai 2010
    Localisation
    Saigon
    Messages
    311

    Par défaut

    Actuellement, il n'y a plus personne qui rentre ou qui sort. Les bars, massages et les karaokés sont fermés. D'abord, çà ne concernait que le district 1 mais le lendemain c'était Saïgon en entier. De toute façon, çà faisait quelques semaines que pas mal de salons de massage refusaient de laisser rentrer les étrangers...

  2. #


    Inscription
    mars 2009
    Messages
    194

    Par défaut

    Voyons voir Thierry ! Le printemps c'est dans une semaine !..... Youppie !
    Quarantaine obligatoire pour les ressortissants français en arrivant au Vietnam !
    (Info tenue d'un pote expat prof à Saigon)

    Bonne Vacances!

Connectez-vous pour lire les 379 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    1 120

    Par défaut Vietnam

    Quelques généralités sur Saïgon, ville que je connais depuis maintenant plus de 20 ans. Mon dernier passage date quand même de 3 ans, néanmoins, j'ai à coeur de vous faire une petite synthèse sur les possibilités vues, entrevues, lues ou entendues à ce sujet lors de ce séjour. Les choses bougent vite dans ce pays, donc ces informations sont susceptibles de varier un peu.

    Saïgon a toujours été une ville de plaisir et de débauche. La longue occupation chinoise n'y est probablement pas pour rien, mais la présence française depuis le 19° siècle a contribué à l'essor de la prostitution, notamment à travers un vaste réseau de bordels. Il suffit de parcourir la littérature coloniale ou d'écouter le récit d'anciens de l'Indo pour s'en convaincre.
    L'arrivée massive des soldats américains au début des années 60 a littéralement fait exploser la prostitution, Saïgon étant alors considérée comme le plus grand bordel du monde, notamment ave la prolifération des go-go bars dans la célèbre rue Catinat, aujourd'hui appelée rue Dong Khoi (soulèvement général!). A Bangkok, alors base arrière des GI, la prostitution se développa également, mais à moindre échelle. C'est seulement après la chute (ou libération, c'est selon) de Saïgon, que Bangkok devint première ville en Asie pour la prostitution.
    Après 1975, une véritable chappe de plomb recouvrit la ville. Tous les bars furent fermés, la prostitution combattue par le nouveau régime et la plupart des prostituées enfermées dans les camps de rééducation ou emprisonnées. Un couvre feu fut instauré, pas question de trainer dans les rues après 23 heures.
    J'ai eu l'occasion de connaitre ces années les plus noires de la ville et c'est intéressant de voir l'évolution de la ville en matière de prostitution.Dans les années 80, seule la prostitution de rue restait visible, mais l'on pouvait trouver parfois des salons de coiffure ou des massages où les filles proposaient en fin de prestation une pipe ou plus parfois. Un certain nombre de "bouges" ont survécu de manière clandestine. Par contre, dans la seule boite de nuit de l'époque, il était très facile de "séduire" de charmantes créatures que l'on emmenait chez soi, cachées au fond des voitures pour éviter les nombreux contrôles policiers ou militaires après le couvre-feu de 23 heures... D'autant plus faciles que les étrangers étaient rares à l'époque et représentaient beaucoup pour ces jeunes filles.
    Dans les années 90, avec la perestroika vietnamienne, on a vu progressivement la vie nocturne renaître.
    Aujourd'hui, celle-ci a pleinement repris ses droits et c'est impressionnant d'arriver à Saïgon by night . Les boites de nuits, bars et autre lieux d'amusement foisonnent. Dur de s'y retrouver...
    En ce qui concerne la prostitution aujourd'hui, de nombreuses possibilités semblent s'offrir au visiteur et vous n'aurez aucun mal à trouver une compagne pour un moment voire pour la nuit:

    - La prostitution de rue est toujours bien présente, vous serez certainement sollicités si vous vous promenez seuls ou entre hommes.En plein centre ville, mais plus particulièrement rue Dong Khoi (Ex rue Catinat) par des filles solo en Honda ou à pied, mais aussi au bord de la rivière, sur les quais aux alentours de l'ancien palace Majestic (hôtel Cuu Long pour les vietnamiens), ou à la sortie des hôtels ou boites de nuit. Vous pouvez également trouver votre bonheur dans le quartier routard (pham ngu lao street),Si par hasard vous n'en rencontriez pas, les cyclo-pousses ne manqueront pas de vous interpeller pour vous proposer des filles ou un endroit propice aux rencontres... Personnellement, je ne recommande pas ce type de sortie autant pour un problème d'hygiène que de sécurité. Le Vietnam n'est certes pas l'occident en matière de délinquance, mais celle-ci existe bien à Saïgon, et notamment dans ce type de milieu (Cf le film Cyclo). Il vaut mieux faire des rencontres dans les les lieux propices (bars, hôtels, Boites de nuit, massages.)
    - Les massages : vous en trouverez dans la plupart des hôtels, y compris les plus luxueux. Il s'agit normalement de massages traditionnels, mais il est fréquent que les filles qui y travaillent proposent, de manière discrète, d'effectuer un extra, contre supplément of course (de 10 à 50 dollars maxi)! Plus sûr, mais la qualité de la prestation est probablement moyenne compte tenu du caractère "officieux" , donc acte caché et rapide...Par ailleurs, il y a l'aspect aléatoire de la possibilité d'extra.
    Par contre, en dehors des hôtels, vous trouverez un peu partout en ville des salons de massages divers et variés où l'on vous proposera certainement plus souvent des prestations complémentaires au massage....

    Voici, par exemple, sur un autre forum, une bonne adresse dans le post de Thai Boy:


    --------------------------------------------------------------------------------

    "Go to Hang Long hotel in 1025 -1029 Tran Hung Dao. District 5. The massage room is located on the 8th fl. Over 20 girls there and most of them between 18 to 25.

    I was there in Jan-04. Checked out 4 different girls and all of them take off their top and let me exame her whole body. no problem to do BJ there. I know at least one of them willing to do a full service in the massage room. By the way, these girls don't speak english.

    Good place for massage but don't stay inh this Hotel ($20 per night) unless you want the over price girls come to your room after midnight ($50 for 1 hours provide by thye hotel staff). "
    --------------------------------------------------------------------------------




    - Les bars (Bia Om bars): ils sont de plus en plus nombreux et vous n'aurez pas de mal à les identifier car, en passant devant, la porte s'ouvre et quelques filles se mettent en quatre pour vous interpeller et essayer de vous faire entrer ! Dur de résister! A l'intérieur, il s'agit d'un bar avec musique et nombreuses filles. L'une d'entre elles vient s'installer à vos côtés et vous propose une conso ! En général pas cher, mais celle de la fille ??? Ensuite selon le feeling, tout est possible à Saïgon, en général sur place (tarif moyen d'une passe = 50 dollars, ce qui n'est pas rien compte tenu du niveau de vie sur place et si l'on compare aux tarifs et prestations de la porte bleue à Wevelgem par exemple).Dans certains cas, possibilité de "consommer" à l'extérieur. La plupart de ces bars de trouvent sur la rue Hai Ba Trung, parallèle à la rue Dong Khoi/catinat, dans la partie située entre la rivière et l'arrière du Théatre. Dans les rues situées entre ce segment de rue et la rue Dong Khoi se trouvent également d'autres bars (très faciles à trouver). La plupart de ces bars sont des bars à "sucettes".

    - De nombreuses filles officient également dans les discothèques et les bars:

    + L'apocalypse now semble être un point central de la vie nocturne où les rencontre sont possibles.

    +le bowling au dernier étage du grand magasin Parkson, proche de l'hotel Caravelle avenue Dong Khoi pourrait être, selon un punter du forum Escortfr, un lieu de rencontres,

    + ainsi que le Samsara, bar noctambule branché, situé sur une rue adjacente à Dong Khoi, au niveau de l'hotel Continental, à droite quand on se dirige vers le fleuve, semble également être un lieu de rencontres.

    + encore un lieu de déperdition trouvé sur un forum dédié à la vie nocturne asiatique: Gossip discotheque . 79 TRan Hung Dao st dist 1: Mélange de filles de bar et de petites bourges . attention :fermeture a minuit !

    + Sinon , autour du Sheraton , il reste les bars de nuit , chers mais des gonzesses pas mal du tout .

    +

    ATTENTION SOYEZ PRUDENTS:

    - les choses bougent vite à saïgon et une bonne adresse n'est pas forcément valable longtemps.

    - Quelques travestis se faufilent au milieu des filles.

    - Sortez toujours couverts: nous ne sommes pas en Europe, ici le Sida est endémique mais également la syphilis, l'herpès, l'hépatite B, la gonococcie (chaude-pisse des militaires) les condylomes, mycoses et autres gâteries du même genre !

    - Sans être parano, pensez à votre sécurité: ne vous balladez pas avec trop d'argent ni d'objets de valeur ! On ne compte plus les sexplorateurs qui se sont fait détrousser !

    - Enfin n'oubliez pas que le Vietnam reste un pays communiste, contrairement aux apparences.

    Vous vous amuserez bien quand même, la plupart des vietnamiennes sont belles et savent faire plaisir aux hommes. ET ON EN TROUVE PARTOUT, SANS DIFFICULTE

    A Vung Tau , Ancien Cap St Jacques,la station balnéaire de Saïgon-Ho Chi Minh Ville, le coin sympa semble se trouver près des grands hôtels le long de la grande plage au sud.

    quelques liens intéressants:
    http://nightlife.sea.free.fr/viet/hcmc/index.php
    http://daynightsea.com/nightforum/in...70108&pc_t=806
    http://www.se-asiaboard.com/board

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité