Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Hondarribia : Club Venus

  1. #


    Inscription
    mai 2013
    Messages
    333

    CONSTAT

    Sans etre ni chauvin, ni de mauvaise foi, il est certain que l'exemple du Venus est assez caricatural ....

    Ok, il n'y a pas sur le pays basque des établissements "dignes" de la cote méditerranéenne, mais c'est comme cela

    Par contre, plein de pisos, de bars, d'escorts dont nous usons (abusons ) avec un certain calme loin des "usines" bien connues ...
    Rien n'est comparable, c'est un style de vie, de relations, on y trouve de tout, pour contenter tout le monde et passer de bonnes soirées surement plus conviviales, même si le but réel est de "profiter" des gentes dames, espagnoles, brésiliennes, roumaines et asiatiques

    C'est la loi de l'offre et de la demande, alors Keep cool, c'est autrement mieux que de ce coté ci de la frontière

  2. #


    Inscription
    février 2009
    Localisation
    Barcelona, Spain
    Messages
    169

    Par défaut

    Point de vue de Baraax largement partagé. Gardons nous de généraliser, "le Général des imbéciles, c'est celui qui généralise"; disait Baudelaire...

Connectez-vous pour lire les 20 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    février 2009
    Localisation
    Barcelona, Spain
    Messages
    169

    Hondarribia : Club Venus

    Sur la zone immédiatement frontalière avec Irun de la commune d'Hondarribia, soit dans le prolongement direct de la Calle Fuenterrabia et des clubs qui s'y trouvent, il existe un tout petit local nommé Club Venus, sans pignon, et dont l'enseigne consiste en de simples lettres roses peintes sur le mur blanc de chaux. L'on croirait un petit négoce sénégalais de bord de route tellement l'endroit ne paie pas de mine; ce serait un peu le pendant du Club 35 à Irun (sur l'avenue Iparralde), qui d'ailleurs aura duré à peine un peu plus de deux ans avant de faire faillite. Tout l'avantage de ce club minuscule est l'absence totale de fréquentation transfrontalière, l'achallandage consistant de facto essentiellement en une clientèle de marins, pêcheurs et ouvriers. Cela reste donc un club à l'ancienne, loin des relents mafieux nauséabonds ayant empuanti les adresses d'Irun et Behobia.

    Bien sûr, la qualité des filles suit et vole assez bas, mais l'on peut néanmoins y prendre un verre à moindre coût, en toute intimité et dans une ambiance conviviale.

    Accès: Depuis Hendaye et le pont Saint-Jacques, prendre à droite la bretelle périphérique après la Ficoba, en direction de San Sebastian; puis, tourner à droite vers la sortie "Hondarribia-Aireportua" et suivre la petite route sous le pont vers le rond-point "jets d'eau" en bas de la Calle Fuentarrabia à Irun. Prendre immédiatement à droite au rond-point, passer de nouveau sous un pont (frontière Irun-Hondarribia", suivre sur 20 mètres et vous y êtes, le club est juste sur votre droite. Pas de parking, garez-vous sur celui du centre Alkain.

    Filles et prix: Quatre au total, une Basque immonde de rides et de cellulite et trois Colombiennes, dont une brunette plutôt jolie.

    Tarifs plutôt bas, pas de droit d'entrée, 5€ minimum la conso et 15€ le verre pour une fille.

    Puis: 45€ la demi-heure, 50€ parfois.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité