Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Prostitution et spiritualité

  1. #


    Inscription
    novembre 2012
    Messages
    515

    Par défaut

    Citation Posté par gitan Voir le message
    Les messages et textes publiés sur d'autres forums ne peuvent être recopiés sur youppie qu'avec l'accord explicite de leurs auteurs.
    Les articles d'information publiés sur d'autres sites et protégés par un copyright ne peuvent pas être recopiés intégralement sur le forum. Il est toutefois permis de poster une référence ou un lien dirigeant vers la page où l'article est publiée. La source des informations doit toujours être citée.
    Le Monde des Religions est un magazine français crée en 2003, c'est l'association de deux grands groupes de presse, le groupe La Vie et Le Monde.

  2. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Ici et là mais pas assez là...
    Messages
    19 951

    Par défaut

    Pfff on a de la lecture pour les longues nuits d'hiver

    Sinon un petit rappel de la charte :

    Les messages et textes publiés sur d'autres forums ne peuvent être recopiés sur youppie qu'avec l'accord explicite de leurs auteurs.
    Les articles d'information publiés sur d'autres sites et protégés par un copyright ne peuvent pas être recopiés intégralement sur le forum. Il est toutefois permis de poster une référence ou un lien dirigeant vers la page où l'article est publiée. La source des informations doit toujours être citée.

Connectez-vous pour lire les 53 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    mai 2009
    Localisation
    grand prêtre
    Messages
    1 522

    Par défaut Prostitution et spiritualité

    Je vous livre ici l'écrit étonnant d'un internaute du forum de spiritualité Antahkarana (http://antahkarana.forumzen.com/index.htm)

    Pour le lire avec les shémas qui l'illustrent, rendez-vous sur ce lien:http://antahkarana.forumzen.com/dial...2195.htm#15386


    La Prostitution Sacrée
    par Sphinx


    Bonjour à toutes et tous,


    La revisitation de plusieurs exemples bibliques fondamentaux, à la lumière de la dialectique de la perception, fondée sur la dynamique des polarités complémentaires (Yin - Yang) met en relief la notion de Couple Sacré. Ces exemples bibliques fondamentaux sont ceux de Salomon et de la Reine de Saba et de Jésus de Nazareth et Marie-Madeleine.

    Celui qui croirait que dans un cas comme dans l'autre, l'Homme Saint est venu au secours d'une pécheresse endurcie, pour lui offrir la rédemption, est fort loin de la réalité Sacrée dont ces exemples témoignent, et dont la véritable portée s'est vue déformée au cours des âges par une morale issue de la toute-puissance fœtale masculine.


    Pour en revenir à la Source de toute cognition, il est indispensable de se référer à la dialectique, approche mentale circulaire qui rend compte de la Nature circulaire de l'Etre, du Soi.

    Dans ce cadre, la Femme est, en tant que Personne à part entière, le Soi qui pose la question de sa naissance à lui-même. Et l'Homme est, en tant que Personne à part entière, le Soi qui répond à la question de sa naissance à lui-même.

    Les deux Personnes sont strictement équivalentes dans le Soi, mais différenciées par la dialectique procréatrice du Soi.

    En fait, la Femme, pour poser la question de la naissance du Soi, est forcément déjà sublimée dans le Soi: la Femme est le Soi qui affirmant son potentiel, l'offre à l'Homme. Cette sublimation originelle est donc une totale offrande, jusqu'à l'oubli-même de cette offrande.

    En conséquence de cela, la Femme possède un corpuscule spirituel Yang, dont la cohérence est déjà parfaite dès le départ, mais qui ne se perçoit pas dans les instabilités d'une onde Yin périphérique agitée par la vanité collective, dans l'absence de réponse sublimatoire de l'Homme.

    Car la Femme est le Soi qui, dans son offrande intégrale, a accepté de supporter la vanité du monde dans l'attente de la réponse masculine à cette offrande, et jusque dans l'oubli de cette attente. A cet égard, le corpuscule Yang de la Femme EST ce qu'on a appelé la Pierre Philosophale, la Vraie Médecine. Mais la Femme ne reconnaîtra pas elle-même sa propre perfection intrinsèque car sa sublimation fut intégrale, et seul l'Homme, par sa propre sublimation en réponse à l'offrande du Soi, pourra le lui faire remémorer.

    Ce que sont venus chercher Salomon et Jésus auprès de leurs Prostituées Sacrées, est la confrontation avec leur toute-puissance fœtale exclusive, possessive, tyrannique, addictée au Corps de la Mère dans une symbiose qui n'est jamais résolue à la naissance physique, mais seulement refoulée, et qui continue à interférer avec les comportements jusqu'à l'âge adulte. Nous vivons dans un monde globalement régi par de la toute-puissance fœtale.

    Or, comme l'a bien précisé Jésus, il s'agit de naître vraiment, une seconde fois, par soi-même, en fait aidé en cela par la confrontation à la Femme et à sa Pierre Philosophale, par l'Esprit donc (le corpuscule Yang féminin).

    Il y a de ce fait dans la réunion d'un Couple Sacré, un échange fondamental, en ce que la Féminité Sacrée confronte la toute-puissance immature masculine, obligée, si elle veut évoluer, d'accepter de reconnaître intégralement le droit Féminin à sa propre liberté narcissique, comme toute Personne à part entière. La Féminité offre donc à la Masculinité l'appui Sacré dont elle a besoin pour réaliser sa propre sublimation narcissique, par la reconnaissance et l'acceptation du narcissisme légitime de l'autre sexe.

    Et ensuite ce que la Masculinité sublimée offre à la Féminité en retour, est un soutien éthique (et nous parlons bien d'éthique Sacrée, et non pas de morale sociale) dans le cadre de sa prise en charge de la vanité transitoire du monde. Car c'est la Femme qui est crucifiée sur la croix matérielle en attendant d'en être délivrée par la sublimation réciproque de l'Homme, comme la walkyrie Brünhilde est délivrée du rocher identitaire par le héro "messianique" Siegfried.

    La mission de la Femme est le maternage du monde, par la prise en charge et la "consolation" de la toute-puissance immature des Hommes, pour le temps imparti à la "réponse". La sexualité narcissique, habituelle, non sublimée, ne constitue qu'un lointain écho adultéré de la véritable sexualité Sacrée, qui se réalise dans le Corps christique unifié, et donc la sexualité narcissique est seulement une poursuite de la prise en charge narcissique dans la continuation de l'état fœtal, d'êtres nés sans conscience intégrale d'être effectivement nés.

    Lorsque la Prostitution intègre peu ou prou chez la Femme, la conscience de cette mission de prise en charge de la vanité immature du monde, et que cette mission est éthiquement sécurisée d'autre part par l'Homme, la polarité dialectique masculine du Couple Sacré considéré, alors la Prostitution affirme sa vraie nature essentielle, qui est d'être Sacrée.

    En fait, la conscience de cette "mission" chez la Femme, dépend précisément du degré de réponse, de sublimation, de la polarité du Couple Sacré considéré, et donc du niveau de sécurisation éthique associé à la Présence masculine.

    Un aspect essentiel a bien comprendre et intégrer, ce qu'ont inévitablement dû faire Salomon et Jésus, est que la Femme est toujours Vierge, en toute circonstances et en tout temps, puisqu'elle est la gardienne essentielle de l'identité du Soi, par son corpuscule Yang intrinsèquement cohérent, la Pierre Philosophale. Donc même dans les apparences les plus insidieusement trompeuses, la Femme est TOUJOURS spirituellement Vierge, même si elle ne s'en souvient pas elle-même et se comporte en apparente contradiction avec cette vérité.


    L'état actuel du monde n'est du qu'à un seul facteur: le manque de reconnaissance et de respect vis-à-vis de la Personne féminine, reconnue comme totalement égale par-delà la différence et jusque dans la complémentarité. Car l'être humain vit globalement dans l'ignorance de sa vraie Nature, et des lois de cette Nature qui sont essentiellement harmoniques, et relatives au Couple Sacré des polarités différenciées et complémentaires.

    La Femme est une individualisation du collectif, et l'Homme est une collectivisation de l'individualité, ce qui conduit à la croix dialectique du Soi.




    En somme, la Femme est le Soi collectif qui se penche vers une individualité pour lui offrir une chance de naître à la vraie vie, à la participation collective en conscience partagée. Et l'Homme est l'individualité qui répond au collectif. Or, cette réponse est simplement mais essentiellement la reconnaissance et le respect de la Femme en tant que Personne à part entière: le Soi ne peut naître à lui-même que de la Séparation interpersonnelle de ses causes (Homme et Femme).

    L'éthique existentielle qui se manifeste spontanément dans la dialectique est donc le Respect de la Personne dans tous les cas sans exception (la morale conditionne, elle, un tel respect à des critères relatifs, et ne rencontre donc pas l'éthique de la valeur personnelle absolue et inaliénable - la morale est une redéfinition clivante de la réalité, non acceptée telle qu'elle est - la morale est une stratégie du refoulement).

    On peut en résumé, dire que le Soi appelle ses causes relativistes, Homme et Femme, de façon à affirmer absolument son potentiel. La relativisation (personnification) des causes dialectiques ouvrant sur la pérennisation de la finalité existentielle: le potentiel Procréateur illimité du Couple Sacré.


    Pour en revenir à la Prostitution Sacrée, quel peut être la signification du monnayage, de l'aspect vénal dans le cadre de cette pratique Sacrée?

    Il faut se référer tout d'abord au fait que la Personne féminine est DEJA sublimée dans le Soi et que son implication dans la densité du monde est en fait sacrificielle, au sens christique du terme, et que dès lors elle incarne le Soi divin dans la densité matérielle: la Femme est la Présence divine qui accompagne l'Homme incognito dans le monde et marche à ses côtés.

    De ce fait, et relativement à sa virginité fondamentale et inaliénable, le monde appartient éthiquement à la Femme, dans tous ses aspects, y compris ceux engendrés par l'illusion de la spéculation causale. Il sera par ailleurs assez évident, pour qui prendrait la peine d'y regarder de plus près, que l'aspect vénal n'est pas du tout central dans le cadre de Prostituées conscientes plus ou moins du caractère Sacré de leur mission, et qui offrent une grande place à la mise en œuvre du maternage, et à ce qui s'apparente à un travail humanitaire, et/ou psychothérapeutique jusqu'à un certain point.

    D'un autre côté, l'échange vénal garantit au "client" qu'il ne sera pas rançonné affectivement par ailleurs, et protège donc son intégrité personnelle de toute symbiose inverse. Cet écran protecteur de l'argent n'est pas indispensable, en tout cas pas du côté de la Prostituée Sacrée, mais peut être précieux pour l'Homme dont la faille identitaire le met toujours, même s'il essaie de prouver le contraire, en position de faiblesse par rapport à la Femme, ceci tant qu'il n'a pas résolu et désamorcé sa toute-puissance fœtale par sublimation narcissique. Finalement, la vénalité apparente de la Prostitution Sacrée préserve le libre-arbitre des Hommes qui se présentent, sans compromission de leur possibilité de réponse existentielle, positive, ou négative, à l'offrande du Soi.

    Rencontrer authentiquement une Femme est, pour un Homme, le plus difficile des exercices, et une telle Rencontre déparasitée des enjeux narcissiques transférentiels, amoureux et/ou sexuels, est précisément la réalité à intégrer par le Couple Sacré.

    L'Homme qui donc, dans le cadre du Couple Sacré, à commencé à véritablement sublimer son narcissisme primitif, et à désamorcer sa toute-puissance archaïque tout au fond du psychisme inconscient (cf le film Abyss par exemple), se place de plus en plus dans la réalité de la Rencontre de l'Autre, dans la différenciation complémentaire interpersonnelle, et ne se positionne donc plus au niveau narcissique des "compétiteurs fœtaux exclusifs" en recherche de la possession du "Corps de la Mère" à travers une sexualité narcissique, non sublimée.

    Un tel Homme en chemin sublimatoire, reconnaît qu'une telle sexualité narcissique reste au niveau d'un maternage qui ne correspond pas à l'émancipation véritable à laquelle il aspire. Au sein de son Couple Sacré, il n'est donc plus du tout en compétition narcissique ou affective avec les autres Hommes qui ont encore besoin de voir leur immaturité prise en charge, leurs pulsions épongées, et leur peur narcissique rassurée par la sexualité de maternage.


    Par sa sécurisation éthique, un Couple Sacré peut, et même doit au final intégrer tout le potentiel collectif, et donc pouvoir aussi prendre en charge la vanité transitoire de la mise en œuvre de ce potentiel dans le monde. La Rencontre identitaire, interpersonnelle, du Couple Sacré chapeaute sa sexualité Sacrée, alors protégée par l'affirmation du Soi. Cette sexualité Sacrée est largement au-delà de la sexualité narcissique, même si naturellement, elle en intègre les aspects de façon rectifiée: elle se produit non pas par manque narcissique et pulsion coercitive, mais par convergence harmonique spontanée et librement assumée, totalement conscientisée, responsabilisée.

    Il faut comprendre que l'affirmation du Soi par ses causes relativistes Homme et Femme, est une personnification des organes sexuels du Corps christique unifié, par laquelle des Personnes assument une identité sexuée du Soi. Cela conduit à devoir dialectiquement discriminer la sexuation par rapport aux organes sexuels: la sexuation est une représentation relativiste, une personnification, des organes sexuels.

    En ce sens, toute confusion narcissique attachant strictement un organe à une identité sexuée, caractérise un manque de relativisation qui rigidifie la dynamique du Couple Sacré: la Personne sexuée échoue à assumer consciemment l'organe sexuel avec lequel elle est en affinité, parce qu'elle attache narcissiquement (ou rejette narcissiquement, ce qui est une autre forme d'attachement) l'organe en question. L'amalgame narcissique empêche la prise de recul suffisante à la responsabilisation par rapport à l'organe.


    La Prostitution Sacrée met au Service de la collectivité une responsabilité éthique bien affirmée de l'organe sexuel (Personnification) qui peut prendre en charge l'immaturité symbiotique, confusionnelle du monde, de façon psychiquement, et jusqu'à un certain point physiquement, sécurisée.


    Ensuite, le destin légitime, dialectiquement prédit, du Couple Sacré, est la transsubstantiation-résurrection, par crucifixion de l'Espace et du Temps. Mais ceci est une autre histoire...


    Amitié.


    Sphinx

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité