Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Algérie : les récits de vos aventures

  1. #


    Inscription
    septembre 2021
    Messages
    47

    Par défaut

    PNC aux portes, chargement des toboggans, vérification de la porte opposée, Coquin Airline vous souhaite un bon vol, avec turbulence, à destination d'Alger.

    J'atteris vendredi matin à Alger avec la ferme intention de ... garder mon oiseau dans ma braguette. Pas d'inquiétude j'ai la force mentale d'un alcoolique devant un verre de rouge et deux heures plus tard j'étais sur tinder.

    Je loge au Sofitel rien à signaler de ce côté là, vous pouvez y ramener qui vous voulez. Soyez discret et arrivez séparément vous n'aurez pas le moindre soucis.

    Je connais mal Alger, je préfère les Algériennes donc je ne perds pas de temps à visiter la ville. C'est mal je sais, je garde la culture pour quand je ne pourrai plus bander.

    Vendredi 11h j'installe tinder option platinium (une dizaine d'euros) pour couvrir mes arrières. Je compte en effet me faire violence et partir la fleur au fusil et draguer dans la rue.

    Vendredi 13h je sors de l'hôtel sans mon téléphone et avec l'équivalent de 50 dollars en poche, je veux déconnecter des écrans et d'internet.

    Je marche au hasard des rues pendant une bonne heure. Aucun eye-contact, demi-sourire. Rien du tout, je suis juste entrain de suinter tel un loukhoum oublié au soleil à l'heure de la sieste. Je rentre dans un genre de fast food, imitation KFC. Je remarque quelques demoiselles. J'aborde 2 copines en demandant conseil pour le sandwich à choisir. Elles ne sont pas jolies honnêtement mais une à des énormes seins. Je vous épargne les laborieuses premières minutes de discussion mais je finis à table avec elles en leur ayant payé leur bouffe. Burger fade, elles me calculent plus et parlent en arabe entre elles, je me dis que je suis vraiment un bon gros touriste allemand, sans les sandales. Et encore en sandale j'aurais moins chaud.
    Perdu pour perdu je leur demande ce qu'elles veulent faire cet après-midi. Je vous épargne les 2h ennuyantes à discuter dans un café pour arriver à ce qui vous intéresse : je rentre avec celle qui a les gros seins.

    Il est 17h, nous arrivons dans la chambre. Officiellement elle vient pour voir les photos de mon chien que j'ai dans mon téléphone (resté à l'hôtel donc).
    Et la je découvre qu'elle découvre. Elles disent toutes être vierges mais celle là ne mentait pas. Elle ne veut pas se mettre top less, elle ressemble à Frida Khalo et je ne peux pas voir ses énormes seins. Je ne perds pas espoir et lui demande un massage. Avant qu'elle me fasse une hernie discale tellement elle masse mal je décide de me foutre à poil. Un ange passe, je commence à me branler en mettant une main sur son sein. Elle prend timidement le relais. Je lutte pour garder une demi-molle, c'est pathétique mais au moins elle se détend et devient à l'aise. Je l'invite à prendre une douche, j'ai enfin droit à ses énormes mamelles qui pendent un peu mais quel régal. Je les porte à ma bouche comme un veau va aux pies gonflés. Son buisson est plus fourni que l'Amazonie, n'y perdez pas vos clefs vous ne les retrouverez jamais. Honnêtement son seul atout est sa paire de nibarbs donc j'éjacule en branlette espagnole savonneuse. Il est 18h. On regarde Netflix 2h et je l'invite à se casser. Et la. Catastrophe. Elle a dit à ses parents qu'elle dormait chez sa copine, elle n'a nulle part où aller. Elle habite en banlieue d'Alger. Je rigole nerveusement, j'hésite à lui payer une chambre pour m'en débarrasser, j'ai juste envie de faire venir une pro qui saura me mettre des étoiles dans les yeux.

    Je décide de tourner la situation à mon avantage. Je lui dis qu'elle est très gentille (c'est vrai) mais que moi j'ai des besoins physiologiques que j'ai envie de sexe, que je respecte son choix de ne pas coucher avant le mariage mais que moi c'est pas ce que je recherche ou au moins faire de l'anal.
    Et la les amis, mon week-end bascule de la loose totale à un bon week-end de baise.
    Elle est ok pour coucher avec moi.

    C'est ainsi que j'ai depucelé une algérienne aux sourcils plus épais que les miens mais de 22 ans et aux énormes seins dans un Novotel sans âme. Surtout, j'ai assisté à la naissance de la plus grosse cochonne que j'avais jamais vu pour une première.
    Premiers va et vient, petit saignement mais l'anatomie étant bien faite elle mouille bien et son vagin se détend vite. Je sens qu'elle en veut plus, ses pudeurs tombent comme des mouches. Elle tremble, elle a les larmes aux yeux à son premier orgasme, elle me leche le visage comme un chiot (je lui met mon doigt dans la bouche pour qu'elle arrête car ça me degoutait). Je la déglingue dans toutes les positions de l'arc en ciel que je connaisse. Elle suce très mal mais est tellement excitée que ça devient agréable. Je teste ses limites avec des petites fessées, claques, tirage de cheveux. La gourmande adore.
    Je la baiserai 3 fois dans la soirée, à la fin je la lime, une main sur sa gorge, 3 doigts dans la bouche. Elle jouit énormément au début puis prend un rythme normal.
    C'est une expérience dingue. Elle a aucun rythme en levrette, j'ai un fou rire car elle est totalement désynchronisée. Je la tire par les cheveux, lui crache gentiment dans la bouche, c'est simple dès que je tente quelque chose elle est réceptive. Je lui demande évidemment à chaque fois si elle est OK, elle ne dira non qu'à l'anal. Je suis à deux doigts de lui proposer une douche dorée dans la douche mais faut pas pousser le bouchon trop loin. On s'endort à 4h du matin, bilan 2 capotes, 4 douches, une baise à même le sol, une bonne dizaine de claques, une centaine de fessées, ses seins sont rouges tellement je les ai bouffé, aspiré, griffé, pincé ...
    Elle est moche mais qu'elle gourmande.
    J'étais assez excité de la voir dans cet état mais le sexe était pas dingue en terme de sensation. J'ai pris surtout du plaisir à tester ses limites (inexistantes) en lui faisant découvrir un maximum de pratiques, parfois un peu BDSM, mais surtout en m'amusant avec ses énormes meules. Je pense qu'elle faisait du E.

    Le lendemain matin, l'ambiance est retombée, on est fatigué. On se quitte bons amis après une dernière baise classique mais sans folie. Elle jouit, moi pas.

    Coût de l'opération 30 dollars en nature (le fast-food le café un dîner livré et le petit dej).

    Je lui donne mon numéro mais je n'ai pas répondu à son message du lendemain matin.

    Durant la suite du week-end je ne retrouverai jamais la même ambiance sexuelle. Après quelques râteaux en ville le samedi je rentre seul et me repose en préparant des plans tinder pour le lendemain.

    Une dénommée Houda, la petite trentaine me rend visite le dimanche. Rien de dingue même si physique comme je les aime, taille fine et bonnet C. Pour marquer un peu le coup je lui demande si je peux finir dans ses cheveux, ok pour l équivalent de 5 dollars de plus. Je la mets sur le dos, je me mets à genoux au dessus de son visage, mes boules sur sa langue et me branle dans ses beaux cheveux tout soyeux. C'est assez excitant et je finis par gicler, meilleur qu'un shampoing aux oeufs. Elle a bien mérité que je double son extra.
    Coût de l'opération 40 dollars. Un peu cher pour l'Algérie mais elle est vraiment jolie, patiente et a accepté que je me décharge dans ses cheveux donc c'est mérité.

    Bilan final d'Alger :
    Une expérience particulière avec une vierge inexpérimentée mais cochonne pour 30 dollars
    Une expérience classique avec une pro expérimentée trouvée sur tinder pour 40 dollars.

    Certes intéressant si on fait le ratio $ par coups tirés (une dizaine de $ par coup) mais bon, pas de connexion émotionnel à signaler, je suis arrivé avec un sentiment de solitude qui ne m'a pas quitté du week-end.

  2. #


    Inscription
    juillet 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    528

    Par défaut Salon Massage Etoile Asiatique Alger

    Présent sur Alger quelques jours, je suis escorté avec un local au salon de massage Étoile Asiatique au centre d"Alger.
    Je pense en entre 5-10 filles pensente, je ne les ai pas toutes vu car mon souhait etant d'en avoir une assez fine, il m'en on présenté qu'une...que j'ai choisi.
    Endroit très propre, on monte a l'étage dans une chambre, la douche et dans une piece a coté.
    Le tarif du massage est de 3000d pour 30min, faut negocier pour la finition que l'on souhaite, et mon amis etant d'ici a pu faire la négociation avant de monter, 1000d un petit tip pour le pipe finition. Elle ne voulait pas avoir de rapport boum boum... donc je me contente de cela.
    Bon endroit bien accueilli en français, propre.
    Niveau discrétion pas top car situé dans une rue en plein centre avec pas mal de commerces, mais quand on est pas du coin on s'en fou

Connectez-vous pour lire les 188 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    janvier 2007
    Messages
    82

    Algérie : les récits de vos aventures

    bonjour a tous,

    j'étais a alger récemment. je vous incite à la plus grande prudence. si vous souhaitez des amusements, NE PAS aller hors de alger la nuit venue. beaucoup de faux barrages policiers. votre vie peut etre en péril.

    autant que possible, oubliez la madrague et les autres endroits réputés pour les cabarets dans la périphérie de alger. la nuit est dangereuse. j'ai failli me faire avoir avec mon chauffeur a un faux barrage policier. un détail a trahis le salaud qui ralentissait la circulation. en effet, il y avait un seul véhicule de police mais l'uniforme qu'il portait en était un de motard sans...les bottes. vous voyez la situation... on a juste eu le temps de tourner sur une intersection qui le précédait de quelques mètres et d'accélérer à fond. si il avait été un vrai gendarme, il aurait enfouché sa moto avec des renforts pour venir nous chercher mais ce ne fut pas le cas. quelques kilomètres plus loin, près du club des pins, nous avons croisé l'habituel barrage policier et les avons avisés. en moins de temps qu'il ne le faut pour crier gare à vous, une armée de gendarmes et autres ont pris la route que nous venions d'emprunter... je ne connais pas la suite. je suis retourné à l'hotel à alger.


    coté hotel, je vous suggère le mercure. il y a quelques beautés qui fréquentent le bar. aussi digne de mention le sofitel. éviter le hilton, c'est zone interdite pour les demoiselles. il en est de même au st george et dans la plupart des autres hotels. a l'aurassi, il y a des possibilités mais la qualité est plutot... enfin, si vous etes vraiment dans le besoin mais sans plus et ne payer surtout pas plus de 3000 dinars à cet endroit car même si vous payez plus, la prestation ne sera pas meilleure ni plus longue.

    en terminant, je ne saurais trop insister sur les dangers qui vous guettent la nuit venue hors de alger. ne sortez pas de la zone sécurisée et même mieux, restez à l'hotel. les islamistes ne portent pas tous la barbe.... et ils ont réussi à faire sauter un commisariat près de l'aéroport récemment. en plus des gendarmes assassinés dans le coin (boumerdes, ...) et des faux barrages sur les routes même en plein jour à l'occasion dans les campagnes et les autoroutes. je parle en connaissance de cause...

    merlin 99

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité