Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : Rivages de la Mer Noire (Constanţa, Mamaïa, Vama Veche, Eforie...)

  1. #


    Inscription
    novembre 2010
    Messages
    28

    Par défaut

    Après les déceptions accumulées à Bucarest, Timisoara et Cluj , je file sur la côte espérant vivre des plaisirs plus conformes à mes goûts ! Et bien, non , les stations balnéaires Mamaia et Vama Veche ne proposent strictement rien. Il faut impérativement draguer en boîte ou dans la rue les filles croisées au haut. Seule Constanca propose des endroits dédiés. Les chauffeurs de taxi semblaient complètement ahuris quand je leur demandais de m’amener dans des endroits secrets. Ils ne pensaient pas que cela exista , Bref,eux aussi s’en remettent à Google Maps pour me trimballer dans les lieux supposés de plaisir. On finit par arriver au Club Calypso. Un des moments les plus nuls de ma vie : la seule boite de strip tease où les filles n’enlèvent pas leur soutien-gorge !!! N’en croyant pas mes yeux, je suis parti avant de finir mon verre

  2. #


    Inscription
    décembre 2012
    Messages
    85

    Par défaut

    Petit retour sur mon séjour en roumanie, passage a vama veche , c'est très spécial tres roots , pas vraiment de jolies filles, des gens defoncés du matin au soir qui ressemble à des clodos, et je n'ai pas vraiment aimé la musique dans les clubs le soir, c'est vraiment pour les locaux.
    Costinești, petite ville avec concentration énorme de roumain c'est surpeuplé, la place est vraiment déguelasse ça ressemble à marseille quand les éboueurs font grève. Mais pour les club très bien la megadiscoteca de Costinesti est enorme avec concert et show, grosse concentration de jolies filles c'est impressionnant mais moyenne d'âge 18-20 ans, beaucoup de gamines dommage.
    Pour la suite mamaia, bar club resto plage tout est bien j'ai adoré, les femmes magnifiques ! Moyenne d'âge plus élevé, mais difficile de rencontré des filles, elles sont souvent accompagnées avec leurs mecs, ou groupe d'amis, très peu de femmes seules ou alors elles cherchent un max de pognon, très hautaines. Pas vu de prostitution, ni sur route ni dans les bars, les taxis vous proposeront des escorts mais j'ai decliné a chaque fois. pour info le club Bellagio est définitivement fermé, j'ai beaucoup aimé le ego club avec sa pool party en fin de soirée, et le crazy club pour les rencontres car les femmes ont entre 25-30 ans. La suite de mon périple sera à Bucarest, et pour ma part c'est le lieux que j'ai preferp

Connectez-vous pour lire les 84 autres messages sur le sujet


  1. #


    Kisco Guest

    Rivages de la Mer Noire (Constanţa, Mamaïa, Vama Veche, Eforie...)

    Constanţa, station balnéaire connue des rivages de la Mer Noire, au Nord de Varna (Bulgarie) et des fameux "sables d'or", est à l'image de cette Roumanie en changement.

    Eté 2005, dans les clubs de Mamaïa on me demandait €100 pour 30 mn. Finalement, j'ai arrangé l'affaire avec un chauffeur de taxi qui parlait français et anglais: j'ai eu une fille assez jolie, clean mais très travailleuse au lit pour 50 € les 3 heures.
    Eté 2006, la même me demandait 100 € pour une heure. Le chauffeur m'a proposé un plan 3000.000 ROL (env 90 €) pour 3 filles l'une après l'autre 1 heure chacune en 3 heures. Mais ces filles ne répondaient pas au téléphone. Ensuite, il a abandonné après m'avoir proposé un vrai thon. Aujourd'hui, il gagne mieux sa vie avec le taxi qu'en jouant les intermédiaires.

    De retour de Mamaïa, tard dans la nuit, j'ai négocié avec une fille 50 € une heure dans son appartement (avec sodomie). Arrivés dans l'appartement, elle voulait 150.000 ROL pour la chambre (env €4,5). Prestation moyenne et pas de sodomie. Quand elle m'a demandé de la ramener sur le boulevard, j'ai refusé.
    Deuxième soir, juste en face une moldave pastrès belle mais mignonne. 30 € pour une heure à l'hotel (1.000.000 ROL). Bonne prestation: french kiss, fell nature et 2 positions. Troisième soir avec la même: €100 pour la nuit: plage, bar, disco, hotel. Mais prestation interrompue à 3 heures du matin par un appel de son proxénète. Bonne affaire tout de même.

    Il faut néanmoins se méfier des affaires conclues pour une nuit complète car la fille peut être amenée à se sauver au milieu de la nuit. Ce n'est pas systématique mais cela fait partie des risques en Roumanie.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité