Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Pecq : Mi-Noï

  1. #


    Inscription
    novembre 2010
    Messages
    24

    Par défaut

    c'est comment le MiNoï à la sauce Covid? L'ambiance? les rapprochements?

  2. #


    Inscription
    août 2011
    Localisation
    centre
    Messages
    3

    Par défaut

    Nous y sommes passé la semaine passée. Nous pensons y retourner cette après-midi

Connectez-vous pour lire les 182 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    500

    Pecq : Mi-Noï

    J'ai hésité avant de faire ce poste car il ne s'agit pas d'un bordel mais d'un club libertin. J'y ai été ce soir et je me dis que finalement il a je pense sa place ici.

    www.mi-noi.be

    Le club, qui existe depuis pas mal d'années, est situé à 10 minutes de la frontière francaise, entre Courtrai et Tournai, sur la route (N50) reliant les deux villes, dans une maison de maître :


    L'entrée est à 75 € pour les célibataires, auxquels il convient d'ajouter 25€ de carte de membre pour la première visite.

    Franchement, c'est encore un meilleur plan que les bordels, car là, tu baises à donf non stop, et en plus t'as pas besoin d'être top model.

    En 3 heures, j'ai niqué 4 fois: pas mal pour 100€.

    Bien sur, il y a peu de chance de se faire un top model, mais pour le prix, t'as pas de durée et j'avoue que c'est assez exitant de voir les mecs bavés sur toi.

    Les relations se font naturellement, et même les timides y arrivent.

    J'oubliais, avec l'entrée tu as toutes les conso ainsi qu'un buffet à volonté.

    Et puis, c'est vraiment une ambiance délire, où il y a même des filles payées pour pratiquer des fellations et des masturbations.

    PLein de chambres différentes, avec un grand jacuzzi, un sauna, des douches, bref un truc à essayer au moins une fois dans sa vie :




Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité