Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Schaerbeek : MELISSA (brésilienne)

  1. #


    Inscription
    mars 2009
    Messages
    20
    Citation Posté par RSCA_RSCA Voir le message
    Faut arrêter de boire: dès qu'oohlala ne met pas que ce sont des photos certifiées, c'est sûr et certain à 10 000% que ce sont de fausses photos. (enfin, des vraies mais ce n'est pas la fille qui reçoit).
    Non mais vous avez vu les photos? Comment peut-on y croire???
    quant oohlala ne certifie pas,100%faux! Et ici il ne certifie pas,donc....

  2. #


    Inscription
    avril 2011
    Messages
    125

    Par défaut

    Faut arrêter de boire: dès qu'oohlala ne met pas que ce sont des photos certifiées, c'est sûr et certain à 10 000% que ce sont de fausses photos. (enfin, des vraies mais ce n'est pas la fille qui reçoit).
    Non mais vous avez vu les photos? Comment peut-on y croire???

Connectez-vous pour lire les 7 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    janvier 2008
    Messages
    111

    Schaerbeek : MELISSA (brésilienne)

    Salut à tous,

    Je suis passé voir Melissa aujourd’hui.

    J’avais pris rendez-vous la veille par téléphone. Elle n’est pas facile à joindre… 5 appels tout au long de la journée, pour finalement arriver à joindre qqun vers 17h30.
    Ce n’est pas elle qui répond au téléphone, ce qui m’avait immédiatement fait penser que Melissa ne devait pas parler un mot de français.
    100€ la ½ heure, 150 l’heure….Pas d’autres infos, l’étendue de son vocabulaire n’ets pas immense.
    Je ne pose donc pas mes questions habituelle….anal ? …. CoF ?
    Par contre, je demande de la jolie lingerie, des bas et des hauts talons.
    On me fait oui, oui, mais je ne suis pas sûr que mes demandes aient été comprises.

    Arrivé sur place, je sonne à l’heure dite. On me répond en italien de patienter 10 minutes.
    10 minutes plus tard, on hésite encore mais finalement on m’ouvre la porte.
    La dame qui m’ouvre ne ressemble pas du tout à Melissa. Je lui demande si c’est elle, elle me répond que non, que Melissa va arriver dans 5 minutes.
    On me fait patienter ces 5 minutes dans une chambre sous le toit.

    Finalement, on revient me chercher pour m’emmener dans un appartement assez clean, et dans une chambre zen et plutôt belle.

    Melissa arrive enfin. C’est bien elle. Sa poitrine est là, pointant fièrement sous un soutien quelconque. De toute façon, elle n’en a pas besoin. Son chirurgien a très bien fait son travail.
    Elle porte une petite culotte rose/rouge et est juchée sur des hauts talons.

    Le contact est difficile. Elle se dit Brésilienne, ce que je crois volontiers. Elle me dit parler italien et espagnol, mais ne parle pas un mot de français. Elle comprend parfois l’anglais, mais c’est dur.

    Donc, on se débrouille par geste. Tant pis pour la jolie lingerie.

    Passage par la sdb, et nous re-voilà dans la chambre.

    On commence debout. Melissa se frotte, m’offre ses seins, me poussant à les découvrir et à les sucer. Je suis aux anges. Ils sont ronds, énormes, tiennent merveilleusement bien.
    On ne sent aunce dureté…encore toutes mes félicitations au chirurgien.
    Ses têtons sont dressés fièrement, je les engloutis avidement.

    Comme elle a fini par me dire qu’elle avait un rendez-vous 45 minutes plus tard, je me limite à 1 demi heure….et malheureusement pour moi. Tout va très vite.
    Elle enchaîne les positions.
    J’essaye de la freiner : « j’aimerais placer mon engin entre vos deux magnifiques melons. Voudriez-vous vous mettre à genoux devant moi ? »
    J’y ai droit, mais à peine le temps de dire ouf, la voilà couchée sur le lit.

    Ha,….
    elle est prête à continuer la cravate, mais en position couchée…après tout pourquoi pas…
    La vue est moins belle…

    Ha, si elle pouvait ralentir un peu le tempo….et surtout, arrêter de simuler.

    Bref, elle lèche vaguement sans capote, mais n’enfourne pas complètement.
    Avec capote, elle enfourne, et le 69 est bien sympa.

    Et puis défile les positions. Elle sur moi, moi sur elle, par derrière, et finalement, elle me branle sus ses seins.

    Après un nettoyage commun, elle se met à me masser le dos. Ce n’est pas une professionnelle, mais elle le fait avec beaucoup de gentillesse.

    Et puis vient l’heure de se dire au revoir.

    Elle me raconte qu’elle est à Bruxelles depuis seulement 10 jours, et que samedi elle part une semaine en Italie.
    Ha bon, vacances ou travail ?
    Elle me répond : une semaine…
    OK, ok, laisse tomber.

    Pour résumer, c’est une très belle fille.
    Environ 23 ans, un corps merveilleux, un cul formé mais petit, des seins considérables, et une gentillesse incontestable.

    Mais pour ce qui est de la communication, c’est pas simple du tout.

    J’aurais aimé passer une heure avec elle, quoique je ne sois pas sûr qu’elle soit capable de ralentir la cadence.

    Je ne suis pas sûr d’y retourner.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité