Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : VICTORIA (bulgare, brune – Verversrui n° 24/8) Nuit

  1. #


    Inscription
    décembre 2010
    Messages
    106

    Cessation d'activité

    Oui j'y suis allé mardi soir et c'est vrai que je ne les ai pas vu, ce n'est pas une grosse perte.

  2. #


    Inscription
    août 2011
    Localisation
    Anvers
    Messages
    346

    Elle ne travaille plus !

    Citation Posté par ipchi Voir le message
    ensuite petite recherche sur hookers et la c'est un florilège d'evaluations negative concernant les 2
    Sur Hookers.nl, les EV de Weronika (là-bas : Veronika) et Victoria sont supprimés et un Moderateur a confirmé qu'elles ne travaillent plus !

Connectez-vous pour lire les 7 autres messages sur le sujet


  1. #


    Aurélio Guest

    VICTORIA (bulgare, brune – Verversrui n° 24/8) Nuit

    Très mauvaise expérience de nuit.

    Victoria, vue de loin, est une jolie brune, mince, élancée, dessous affriolants et attitude idem. Vue de près, c’est déjà moins ça. Une fois libérés de leur gangue, ses seins, plutôt flasques, pendouillent sans beaucoup d’allure . De manière générale, la fille n’a pas non plus l’air très nette, à l’image de sa chambre qui, je n’ai jamais connu ça à Anvers, ni même à Bruxelles, puait abominablement (odeur pas facile à définir, de vaisselle sale ou de très mauvaise cuisine ). Le décor est d’ailleurs un tue l’amour en soi, si on peut appeler ça un décor : des murs en béton, un lit, une petite table, rien d’autre. C’est mouillé par terre, tout près de là où je me déshabille, et lorsque je m’en rends compte, il est déjà trop tard : mes chaussettes ont absorbé ce qui, au mieux, est de l’eau ; au pire, je ne veux pas le savoir !

    Bien. Alors voilà que mademoiselle, flairant le pigeon, lui propose le grand jeu pour 100 € : minette, ½ heure, je pourrai l’embrasser. - Kiss, really, j’insiste ? - Yes, yes. D’accord, pourquoi pas, allons-y ! Tu parles, elle n’aura de cesse de tourner la tête chaque fois que je risquerai une tentative du côté de ses lèvres . Minette, je ne m’y suis pas risqué, l’odeur de la chambre ne m’inspirant rien de bon quant aux préoccupations d’hygiène de la demoiselle. La fellation m’a paru beaucoup trop agressive, le but étant de me faire bander le plus vite possible, voire cracher prématurément.

    Missionnaire et levrette ensuite. Enervé de m’être fait avoir avec les soi-disant « kiss », puis par une invitation à terminer ma petite affaire, je me suis retiré assez fâché, entre autres à cause de la malpropreté de la chambre. Pas sa faute, qu’elle me dit, c’est le proprio. La princesse juge sans doute au-dessous de sa dignité de donner un coup de serpillière quand elle renverse quelque chose ou d’utiliser un de ces aérosols bon marché qui masquent, en principe, les odeurs les plus tenaces.

    La conclusion coule de source, si j’ose dire (égout serait plus approprié) : A fuir !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité