Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : Dernières nouvelles de Nairobi

  1. #


    Inscription
    août 2011
    Messages
    56

    Par défaut

    Récit de mon voyage d’1 semaine entre le 01/01 et 08/01 (1K shilling kenyan=8 euros)

    Jour 1 :
    Arrivé à Nairobi vers 14H après transit à Dubaï. Le voyage a été compliqué avec tous les tests Covid, le visa, l’Edition des QR codes et je viens de voir à mon arrivé que mon vol retour a été annulé car Dubaï a décidé d’annuler tous ces vols d’Afrique à Dubaï. Ça commence bien.
    J’arrive à mon appart Airbnb situé un peu en retrait du centre-ville. Il fait très chaud et ça fait du bien. Je découvre le quartier qui craint un peu de nuit et me repose puis commence ma viré Nairobi by night. Je prends des taxis puis me rend compte qu’ils me demandent plus que la normal donc je passe par Uber qui est mieux adapté. Je commence par aller au bar strip Liddo. Après avoir payé l’entrer O,5K et commande 1 bière Tusker 50 cl à 0,3K (prix moyen en bar), je me rends compte que je suis le seul blanc et vois des stripteaseuses dont certaines très jolies. Une vient me voir et me dit que c’est 5K pour monter. Je décide d’aller au strip d’à coté Gabbez. Il n’y a rien à payer pour entrer et il y’a beaucoup de filles mais moins jolies et qui pour la plupart ont l’air un peu bourré. Je me dirige au centre-ville au Sabina. C’est un grand bar classique et non un strip ou les filles semblent toutes pros et sont assez moyennes. J’essaye de trouver un endroit pour manger dehors mais presque tout est fermé et ça ne craint pas trop mais j’arrive à trouver quelque chose dans un fast food pas terrible. Je me dirige vers Westwood au club K1 qui regroupe plusieurs bars en plein air. Une fille très belle et classe vient m’aborder et me dit qu’elle n’est pas libre cette nuit et me propose ses copines qui ne me plaisent pas assez. Je vais cette fois a la disco Black Diamond qui a changé de nom mais a les mêmes initiales. Cette fois je vois pas mal de blanc à l’intérieur avec donc des filles qui semble des pros pour la plupart. Une fille pas mal viens me voir puis me demande 100$. Je la remballe en lui disant qu’elle devrait avoir honte de demander un tel montant. Heureusement je vois une fille très belle et jeune et me dit 5K. Je lui dis ok pour 4K en short time et on va dans mon appart. Je l’embrasse langoureusement durant tout le trajet et super prestation avec une fille en plus très gentille et très douce qui accepte tous et qui semble prendre beaucoup de plaisir.

    Jour 2 :
    Je décide le matin de me rendre au national Park, j’arrive à trouver une voiture avec un groupe pour rentrer dans le par cet paye 5K pour l’entrée et 5K pour la voiture. C’est pas mal et on voit toute sorte d’animaux y compris le lion mais pas d’éléphant et ça dure 3 heures. Le soir, je décide de retourner visiter les autres strips ou bars ou clubs plus petits à partir de google map mais c’est compliqué car pas mal sont fermé et chaque fois je dois prendre le taxi ou Uber ce qui finit par couter cher. Heureusement j’arrive à trouver un bon resto ou je mange bien pour seulement 0,5K. Etant trop difficile de trouver un bon endroit, je retourne au Sabina ou je choisis la fille la plus belle. Je négocie 3,5K pour la fille et 1,5K pour la chambre. Encore une fois fille très sympa avec qui je multiplie les positions et embrasse à pleine bouche. Seule point négatif, la douche est froide et il n’a pas de savon et serviette.

    Continuation sur le fil Mombasa

  2. #


    Inscription
    octobre 2009
    Messages
    384

    Par défaut

    Hélas, aujourd'hui est le jour du retour en France. Mon avion décollant dans la soirée, je suis retourné au Sabina Joy vers 13h.
    Beaucoup de monde, environ une quinzaine de filles mais tout le monde était occupé. J'ai tranquillement siroté un coca (100 KES soit 0,7 euro), et personne ne m'a abordé cette fois-ci. Les filles n'étant pas des canons, je n'ai pas insisté et suis parti après environ une heure de présence.
    Le bar fonctionnant 24h/24, je pense que ca vaut le coup d'y aller plusieurs fois, à des heures différentes.

Connectez-vous pour lire les 83 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    janvier 2007
    Messages
    146

    Par défaut Nairobi

    Je me suis rendu à Nairobi et j'avous que j'ai été déçu. Sur place, il y a une quantité impressionnante de prostituées, mais la qualité est rarement au rendez-vous. Les Ivoiriennes que j'ai rencontrées à Abidjan ainsi qu'une bonne majorité des Congolaises de Bruxelles me semblent bien plus attirantes et sophistiquées que les Kenyannes. D'ailleurs, ce ne doit pas être difficile les Kenyannes sont assez laides par rapport à leurs voisines et pour ne pas arranger les choses, l'héritage brittanique de cette ex-colonie Anglaise ne leur a pas enseigné la façon de se mettre en valeur par les vêtements.

    Avant de m'y rendre, comme à mon habitude, j'avais fait connaissance sur Internet avec quelques filles locales qui me permettront d'égayer mes journées Oh combien ennuyeuses.

    Arrivée au Hilton de Nairobi, rien d'impressionnant, chambre un peu vieille, pas de quoi impressionner une conquête.
    Je descends au Jockey-club, le bar de l'Hilton et je devais être dans un mauvais jour car il n'y avait qu'une seule fille sur place et j'ose espérer pour elle qu'elle n'attendait pas un client car elle était particulièrement peu attirante.

    Alors, même si le New Florida n'est situé que d'une centaine de métres, la psychose locale me dicte de prendre un taxi et je me rends dans cette institution. A l'intérieur, un nombre incalculable de filles venues de pays divers comme le Kenya, l'ouganda, L'Ethiopie, La Somalie. Les filles ne sont pas agreesives à l'intérieur, mais elles font savoir clairement par leur attitude et leurs mains baladeuses qu'elles sont intéressées.
    Au total, je serais retourné une dizaine de fois dans ce club et je ne serai jamais déçu, il y aura toujours au moins une fille qui soit jolie et à chaque fois, cette fille était Ougandaise ou Somalienne (désolé encore pour les Kenyannes).

    Dans la boite Pavement située dans le quartier plus chic de Westlands, il y a quelques filles appétissantes mais à l'intérieur, il y a autant d'occidentaux que dans n'importe quel bar de Paris, donc pas assez dépaysant à mon gout.

    En jour, j'ai vu quelques filles situées au bar Simmers situé devant l'hôtel 680, mais là encore, la qualité me déprimait.
    Heureusement que j'étais tombé sur une jeune étudiante mi Suisse-mi Ougandaise, elle était superbe.

    Le principal défaut de Nairobi est qu'il est quasi impossible de draguer une fille en journée, il n'y a aucun endroit prévu pour. Les seuls shoppings malls que j'ai vus étaient soient vides, soient fréquentés exclusivement par les expatriés Indiens; il n'y a personne en rue qui flane sauf les gardes de sécurité et les mendiants, donc il faut attendr le soir pour s'amuser un peu.

    De l'autre coté de River Road, pres des gares de bus, il y a quelques bars délabrés avec des filles. C'est exotique et dépaysant à souhait, mais je le déconseillerai à tous ceux qui n'ont pas l'ame d'un aventurier, ce quartier est particulièrement délabré.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité