Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Suède : pénalisation des clients de prostituées

  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Far East of Eden
    Messages
    3 786

    Par défaut

    Citation Posté par ROBERTSON Voir le message
    ... force est de constater qu'il est rare de voir des filles faire la chandelle dans les rues)...
    Puisque qu'il existe des rues spéciales sécurisées comme Geestemünder strasse ou plutôt Fygen-lützenkirchen strasse à Cologne qui apporte aux filles souhaitant rester "libres" en exerçant dans la rue sécurité et soutien d'associations.

  2. #


    Inscription
    juillet 2009
    Messages
    179

    Par défaut

    Citation Posté par Galani Voir le message
    Voilà un magnifique exemple de ce qu'on appelle en angliche la doctrine NIMBY (Not in my backyard, pas dans mon arrière-cour).

    La prostitution aurait quasiment disparu en Suède? La belle affaire! Elle explose en Estonie (environ deux heures de ferry, je pense), voire précisément sur les ferrys-mêmes entre Suède et Estonie.

    Même en acceptant un postulat prohibitionniste, l'honnêteté intellectuelle oblige à constater, à l'inverse de la tartufferie de ce rapport, que la pénalisation ne fonctionne pas, qu'elle ne fait que déplacer le "problème", au surplus vers des pays (la Lettonie est sans doute aussi concernée) où les conditions d'exercice sont sans doute moins bonnes pour les filles.

    Grotesque...
    Classiquement suédois...Hyprocrisie, mauvaise foi, puritanisme cafardeux....
    La vitrine est belle, mais la cuisine un véritable égout...J'en ai fais plusieurs fois professionellement l'expérience...
    Moralité: un suédois se dit votre ami...fuyez....

Connectez-vous pour lire les 8 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    septembre 2008
    Messages
    1 008

    Suède : pénalisation des clients de prostituées

    la peine encourue devrait être doublée afin de lutter de façon encore plus efficace contre ce phénomène et le trafic humain qui y est lié, souligne un rapport rendu vendredi au ministre de la Justice.

    "L'enquête montre que la prostitution en Suède, contrairement à ce qui se passe dans des pays comparables, n'a absolument pas augmenté depuis l'introduction de l'interdiction" d'achat de services sexuels le 1er janvier 1999, note le rapport.

    Ainsi, "la prostitution de rue a été réduite de moitié" depuis 1999 et "cette réduction peut être considérée comme un effet direct de la criminalisation des achats sexuels", souligne le rapport, reconnaissant qu'internet présentait une difficulté accrue pour la lutte contre la prostitution et pour son évaluation.

    En 1998, avant l'introduction de la loi, Stockholm comptait 280 prostituées dans les rues et elles n'étaient plus que 180 en 2008, selon les chiffres officiels cités dans le rapport. Avant 1999, le nombre de prostituées dans les rues des capitales de Suède, de Norvège et du Danemark était comparable.

    Mais tandis qu'il a été divisé par deux à Stockholm, il a "spectaculairement augmenté" à Copenhague et Oslo. La Norvège a introduit à son tour en 2009 une loi comparable à la suédoise.

    Le rapport propose d'aller encore plus loin en alourdissant la peine maximale et de rendre un client passible d'un an de prison. Actuellement, un contrevenant risque une peine allant d'une amende à six mois de prison.
    (belga/vs)

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité