Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : CARLA (croate, brune - n° 95)

  1. #


    Inscription
    mai 2010
    Messages
    5

    Par défaut Carla

    Je suis passé ce soir (vers 23h) et Carla etait presente.
    Tres gentille fille.

  2. #


    Inscription
    novembre 2014
    Messages
    143

    Par défaut Carla

    Plus vue, ni en journée ni en soirée

Connectez-vous pour lire les 30 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    août 2008
    Messages
    784

    CARLA (croate, brune - n° 95)

    (tout d'abord, je précise que j'associe le n°95 suite au post consacré à Sophie, étant donné qu'elle se trouve dans la même vitrine, dont on voit d'ailleurs la photo ici: https://youppie.net/attachment.php?a...3&d=1198515856 ).

    Ce soir, passage par curiosité rue Varin (ca faisait belle lurette que je n'étais plus passé là en soirée, et encore moins un dimanche). Et là, je n'en crois pas mes yeux ! Dans cette vitrine, je reconnais immédiatement une jeune femme qui était présente dans la rue il y a de cela déjà pas mal d'années, plus précisément dans le premier bar au coin à l'époque ou ceux-ci n'avaient pas encore été détruits (mais pas la rue complète, ils avaient déjà supprimé un certain nombre de bars du premier segment à cette époque). Je lui rendais régulièrement visite à l'époque, ne connaissant pas encore Seraing, et étant complètement sous le charme de son corps de déesse. Je la trouvais aussi assez expéditive et chère à l'époque (100E pour 15'), mais je prenais à chaque fois mon pied, ce qui fait que je revenais malgré tout.

    Ayant donc un souvenir d'elle très pro, j'ai donc tourné quelques fois aujourd'hui avant de me décider, mais plus je passais et plus je n'avais qu'une envie: la revoir ... Finalement, je me décide, fonce jusqu'à la porte, et là première excellente surprise: elle se souvient très bien de moi, et m'accueille presque comme si on s'était quitté le jour avant ! Bon, elle ne se souvient plus de mon prénom, mais ca je peux évidement lui pardonner ! D'autant plus que c'est réciproque, et que je n'avais vraiment pas en tête qu'elle s'appelait Carla ... soit.
    Elle me présente ensuite les tarifs, et me souvenant de nos rencontres antérieures plutôt rapides, je m'assure bien de lui faire comprendre que j'ai envie de temps et de douceur. Elle me sourit et me dit que pour 100E, on passera 30 délicieuses minutes ensemble, tout à notre aise. Les dés étaient donc jetés, et nous voilà donc à l'arrière-boutique (par ailleurs maintenant équipée d'un véritable lit, ce qui est toujours mieux que les traditionnels divans généralement plus habituels dans la rue).
    Et là, en la voyant se déshabiller, je me revois 5 ans en arrière: ce visage souriant, ce corps mince et tellement bien dessiné, ces hanches fines et légèrement courbes, ces longues jambes élancées, et cette poitrine ... ces gros seins, un peu pendants, mais tellement moux, moelleux et doux. Ajoutez à cela les marques d'un bronzage récent en Turquie, et un épilation bien propre en ligne droite, et j'avais déjà les yeux plein d'envie. Elle a pourtant maintenant 30 ans, mais elle se rend malgré tout bien compte qu'elle me fait toujours autant d'effet, et s'approche d'une facon très caline.
    Commencent alors une bonne quinzaine de minutes de caresses, d'une douceur que je ne lui connaissais pas du tout, accompagné par de nombreux papotages ou elle me raconte un peu ce qu'elle est devenue. Je l'entend haleter sous mes simples caresses, une espèce d'accélération irrégulière dans sa respiration, et j'aime toujours entendre une femme réagir comme ca: en général, c'est plutôt bon signe. Je lui suggère alors de me faire une fellation, qu'elle exécute admirablement. Après ca, nous commencons les grandes manoeuvres: elle sur moi, ou elle s'amuse à me caresser de ses seins, accepte et répond à mes regards insistants, et ou elle se laisse même aller à quelques échanges de bisous furtifs, dont je ne l'aurais jamais crue capable. Enfin, nous terminons par une levrette endiablée, dont je raffolai avec elle à l'époque.

    Après ca, nous papotons encore à notre aise le temps que je me rhabille, et elle me précise son nouvel horaire: lundi -> mercredi, nuit de 0h à 6h, jeudi & vendredi congé, samedi & dimanche de 16h à 0h. Elle m'indique aussi qu'elle sera absente en aout & septembre, pour retourner dans son pays (la Croatie, alors que j'avais pourtant en tête un pays "plus à l'est". re-soit).

    Conclusion: je ne pensais pas revoir cette jeune femme un jour, et encore moins la voir s'être transformée en une expérience GFE aussi agréable. Je lui ai d'ailleurs fait remarquer en toute honnêteté, sachant à l'avance qu'elle prendrait cette remarque intelligemment, et elle me confirme d'ailleurs de son côté que beaucoup de choses lui sont arrivées qui ont modifiés sa facon d'approcher ce métier, qu'elle a aussi amélioré énormément son francais - ce que je reconnais volontiers - et que tout ca fait ce qu'elle est apparement devenue aujourd'hui. J'ai en tout cas rarement été si troublé après une rencontre, et en tout cas jamais après un tel changement en profondeur chez une fille. Je souhaiterait maintenant presque l'avoir rencontré en un autre lieu et dans une situation normale ...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité