Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Branleurs non-circoncis, manifestez-vous!

  1. #


    Inscription
    août 2007
    Messages
    30

    Par défaut

    Pour ma part, avec le précum je passe un doigt entre le prépuce et le gland.
    Et la lubrification naturelle ne s'arrete pas.
    Jouissance divine.

  2. #


    Inscription
    novembre 2014
    Localisation
    nantes
    Messages
    87

    Par défaut j'ai une technique

    je me décalotte puis je me pince le frein entre 2 doigts, en le roulant avec . Mes meilleures éjacs. sur les sites de branle, ils disent de se lubrifier mais j'ai assez de précum.

Connectez-vous pour lire les 8 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    juillet 2010
    Messages
    49

    Par défaut Branleurs non-circoncis, manifestez-vous!

    Question à tous les hommes équipés avec un joystick de série

    Lorsque vous êtes seul et qu'aucune demoiselle n'est en vue pour user de sa bouche ou autre cavité encore plus intime pour stimuler votre tuyauterie reproductrice, et qu'il ne vous reste guère que vos mimines et votre imagination (éventuellement stimulée par un DVD de Clara Morgane) pour obtenir les délivrantes contractions éjaculatoire, comment vous y prenez-vous ?

    Je veux dire, techniquement, précisément...

    Je m'explique, le prépuce forme autour des nos bites chéries une espèce de manchon coulissant.
    À la masturbation, faites-vous coulisser ce manchon autour de votre queue ? ou alors restez-vous décallotés en faisant des va-et-vient "frottés" (auquel cas il doit vous falloir une belle dose de lubrifiant).

    La raison profonde de ma question, est que, personnellement, j'ai tojours pratiqué la technique du manchon qui coulisse.

    Or ce plaisir est totalement différent ce celui avec une femme. Grâce à l'excitation et la charge érotique engendrée par Madame ?
    Oui certainement !
    Mais pour revenir à des questions d'ordre plus mécanique, "limer" Madame n'est qu'une améralioration de la branlette dite "frottée".

    N'étant pas habitué à ce genre de plaisir, j'ai souvent eu beaucoup de mal en en finir à mes débuts avec les femmes, là où mes mains étaient depuis longtemps expertes.

    D'où mes interrogations,...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité