Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : PARALYTIQUE

  1. #


    Inscription
    août 2009
    Messages
    1 211

    Restons réalistes

    Citation Posté par sonia escorte_lille Voir le message
    "Sujet encore tabou même si le débat progresse en France. Le député de la Loire, prépare un projet de loi pour qu’une différence claire soit établie entre accompagnement sexuel et prostitution."
    Ce projet de loi, je n'y crois pas une seule seconde. L'article cité plus haut précise qu'il y a caresses, massages et parfois relation sexuelle.

    Ce sont des séances, des rendez-vous d’une heure à chaque fois entre la personne handicapée et l’assistant sexuel. Cela coûte 150 francs suisses, l’équivalent de 115 euros, quelle que soit la prestation : simples caresses, massages ou parfois, mais plus rarement, relations sexuelles.
    Ces pratiques sexuelles obtenues contre rémunération n'ont aucune chance d'entrer dans un quelconque projet de soins médicaux ou autres et seront reléguées au rang de prostitution dans une France extrêmement peu tolérante en la matière.

  2. #


    Inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Liège
    Messages
    1 107

    Par défaut eh nonn

    il n'y a pas que des enfoirés heureusement pour les filles lolll (meme si il en a quand meme pas mal lolll)

    bon courage a toi paralytique ...


    j'avais eu une demande mais les endroits ou je rencontre ne sont pas accessibles ou tres difficilement en chaise et je ne vais pas a domicile (deal avec mon ami)

    j'ai fini par trouver un hotel moins difficile d'acces genre motel au rez de chaussée de plein pied ...

Connectez-vous pour lire les 26 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    août 2010
    Messages
    10

    PARALYTIQUE

    Ante Scripta : j’ai pas retrouvé le fil le plus adapté (il me semble qu’il y en est plusieurs) Si l’équipe des modos veut déplacer ce post pour éviter un doublon de plus, aucun problème bien sur, et je vous prie de m’excuser par avance.
    Bonjour.
    Je pense que mon pseudo est assez clair …
    Pour être honnête, je précise que pour ce fil, je poste sous un autre pseudo. Oh, ce n’est pas pour moi, je suis blindé maintenant. C’est juste par discrétion et par respect, pour éviter le recoupement que d’aucun pourraient être tentés de faire… Si si, immanquablement.
    Alors voilà, vous l’aurez compris, je suis plus que concerné par ce fil… Consultant régulièrement ce site, je suis tombé dessus par hasard… Mais y’a-t-il un hasard en ce domaine ???
    Primo, étant en situation de handicap (je précise : handicap moteur, je suis en fauteuil roulant depuis 5 ans, moi c’est une SEP, sclérose en plaques), et bien dans ce domaine comme dans tous les autres, il n’y a pas de généralité. Il y a probablement des traits communs, mais ça s’arrête la. Je veux dire par là, que je n’ai aucune idée de ce que peut ressentir un mal voyant, un mal entendant, un handicapé mental… ou que sais-je encore) Tout ce que je peux dire, c’est que ça doit être galère.
    Je ne pense vraiment pas que c’est plus facile pour l’un, ou pour l’autre ; chacun essaye probablement de faire avec, probablement de développer les autres sens qui ne lui font pas défaut… Moi par exemple, ma tête marche à 2000/100… Et c’est pas forcément mieux… En effet, je n’ai pas encore 50 ans, et j’ai la vie de tous les jours qui doit ressembler à celle d’un ceum de 70 balais… Et bien sur, je m’en rends compte tous les jours. Voilà le tableau posé.
    En ce qui concerne mon expérience des relations tarifées, c’est juste « un peu plus » compliqué que pour tout le monde. Cette expérience est assez récente (2 ans et des briquettes). Simplement parcequ’avant, la question ne s’était jamais posée. Pas par morale, pas par timidité ; juste ça c’était pas posé. Mais de fait, les « choses de la vie » ont commencées à me travailler… Et il a fallu que je fasse un gros effort sur moi-même pour passer le cap. De fait, personne n’y peut rien, et ce n’est pas forcément de la discrimination, juste, c’est pas pareil ; je peux pas en vouloir à qui que ce soit ; c’est vrai que par honnêteté, j’ai toujours lors de contacts avec ces dames été clair d’emblais. Et j’ai eu des réponses parfois très « désagréables » du style : « je suis une prostituée, mais j’en suis pas encore réduite à ça »… Elle est bonne non ??? T’as pas forcément envie de retenter…
    Je ne parle même pas d’une « marcheuse »… Imaginez… « Tu viens miss, je t’emmène sur mon fauteuil roulant, ça va le faire… ah oui, faut qu’on trouve un coin tranquille et discret… ben c’est rien, on va allez à l’hôtel… ah ! merde… pour rentrer, y’a une marche… bref, on trouve un hôtel, et là attend « chérie », faut que je prenne mon « viagra », ou que je me fasse mon injection pour avoir une érection… » Je pourrais continuer, c’est drôle non ??? Et oui, bonjour la spontanéité… Ben oui, j’avais juste envie d’une gâterie, mais au bout de quelques heures, l’envie est passée…
    Alors, bien sur, reste « les escortes » ; seulement là, on fait dans le VIP, et c’est plus la même chanson… Je veux parler bien sur du tarif ; Il se trouve que pour moi, je n’ai pas ce problème ; je ne me plains pas, car j’ai la chance de toucher tous les mois une pension d’invalidité correcte. Mais tout le monde n’a pas cette chance… Imaginez le bougre qui ne reçoit que l’AAH (allocation adulte handicapé, actuellement, un peu moins de 700 euros)… Il a les moyens d’espérer contacter une escorte à 150 Euros de l’heure, pour un peu de plaisir ??? Moi je pense pas… « pour un coup », il risque de pas bouffer pendant tout le mois…
    Il se trouve que j’ai eu la chance de rencontrer une escorte, à qui cela ne posait pas de soucis. Son raisonnement a été : « c’est pas parce que tu peux plus marcher, que t’as pas le droit à un peu de bonheur »… Plaisant, mais rare. D’ailleurs, je lui rends ici un véritable hommage ; chapeau bas Madame. Je ne la nommerais pas ici, par discrétion ; ben oui, faut pas non plus que tous les « handicapés » prennent contact… ça risque de faire du monde. Lol. Et puis, qu’on le veuille ou non, je le dis parce que je sais que ça existe : « ben elle est pas dégoutée celle là…) Ben oui, c’est comme ça… Et non, elle est pas dégoutée…
    Oh bien sur, tout n’est pas résolu pour autant ; ben oui, des fois je suis un peu jaloux… Quand je lis des EV, des fois je me dis « Waouh !!!! Une bonne tite levrette… » Mais bon, rêve pas mon pote… C’est mon fils l’autre jour qui m’a fait rigoler : « En fait, tu fais l’étoile de mer… Moi : ??? Ben oui, tu te mets sur le dos, et t’attends que ça se passe… » Bien trouvé non ???
    J’ai parlé un peu plus haut d’injection… Ben oui, j’ai connu en ce domaine à peu près toutes les étapes… Au début, le Viagra (ou un vitriol du même tonneau) , puis ça n’a plus suffit… Passage à l’injection… Super glamour… « Mon » escorte a beau être pleine de tact, de discrétion, de compréhension, d’empathie… y’a quand même toujours un moment de flottement… Sans parler du fait que pour la « jouissance » (bien sur y a pas que ça, mais c’est quand même un peu le but), ben y’a du boulot… pour être clair, en pas mal de rencontres, y’a jamais eu d’explosion… Un peu frustrant non ??? Et pour Elle, et pour moi…
    Voilà, je pense que c’est à peu près tout, même s’il y aurait encore beaucoup de chose à exprimer. Je suis un incorrigible bavard. Alors en filigrane bien sur, il y a une question qui me taraude : « ça vaut encore le coup ? » J’ai bien sur ma réponse, mais c’est peut être pas la bonne. En tout cas, c’est la seule que j’ai trouvé pour le moment. Je peux pas dire que je suis entièrement satisfait, mais pour l’instant, je fais avec.
    J’espère que je vous ai pas trop pris la tête, mais j’ai tenu à témoigner.
    P.S : merci à je sais plus qui pour la proposition de covoiturage pour FKK.

    PARALYTIQUE

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité