Connexion
Youppie webcam confinement    Babylon 500*134 Forum NRW    Samya big forum NRW

Discussion : Les récits de vos visites au Planet Happy Garden

  1. #


    Inscription
    mai 2007
    Messages
    15

    Par défaut

    Visite du 14.01.

    On m annonce au tel 25-30filles or pas plus de de 11 jusque 21.00 heure de mon départ.

    Mauvaise ambiance, une meute de Hollandais ivres, des filles qui chassent de façon très lourde et insistante et pour couronner le tout un personnel absent (10 min pour se faire servir un cafee) ou agressif (homme de ménage qui bouscule les clients) mais surtout la propreté des sanitaires pire que tout.

    Un line up de vieilles...

    1ere et dernière fois la bas.

  2. #


    Inscription
    avril 2017
    Messages
    824

    Par défaut

    Virée du 8 novembre

    Après une longue route depuis Darmstadt avec un stop pour le check in de mon hôtel a Cologne, j'arrive au Planet Happy Garden vers 14h00. Je devais initialement m'y rendre en octobre mais j'avais changé mon programme au dernier moment sur un coup de tête, du coup pas vraiment de possibilités de placer ma visite au PHG ailleurs qu'en début de semaine car ma place gagné à la tombola (merci youppie !) expire demain. C'est donc un lundi que je découvre ce club dont je connais le nom depuis bien longtemps, mais que c'est loin de chez moi ^^ (12h) évidemment vu le contexte (club qui en général sont moins rempli depuis le covid + lundi jour le plus calme pour les clubs) je ne place pas des attentes démesuré dans ma visite du jour je suis content de découvrir un nouveau club et j'ai besoin de repos après un weekend mouvementé au Sharks et peu de sommeil, si je me repose bien et que je trouve une oursonne à mon goût ce sera mission accompli.

    Je sonne la réceptionniste vient m'ouvrir et m'annonce qu'il n'y a que 8 filles effectivement c'est peu mais au moins c'est annoncé d'entrée c'est honnête je serai un local je pourrais faire demi tour pour revenir sur un jour plus fourni ^^. Il y a des briquets à l'accueil mais le collectionneur que je suis sera frustré ^^ : ils sont vierge d'inscription j'en voulais un avec le nom du club dessus dommage du coup j'en ai pas pris. Je fait un tour du propriétaire le club est cosy propre bien décoré et il s'y dégage une ambiance calme (musique en volume doux) qui n'est pas pour me déplaire. Il fait 12 degré c'est suffisant pour le donner le courage d'aller voir les extérieurs très sympa. Une visite dans ce club un jour d'été le vendredi ou le samedi serait a refaire a l'avenir pour juger le club a son meilleur potentiel. En tout cas l'époque où 100 filles étaient annoncé ici laisse rêveur car si la publicité était vrai ce serait vraiment bondé ^^ le club est quand même petit on ne serait plus ou donner de la tête. Mais en ce jour c'est peu rempli. Mais il n'y a pas beaucoup oursons non plus donc il est logique qu'il y est peu de filles également...raaah vivement que tout finisse par se tasser et que cette période post covid ne soit un jour plus qu'un lointain souvenir !

    Je m'attaque au breakfast j'avais une faim de loup (pas déjeuner + la route m'a ouvert l'appétit) omelette saucisse fromage tomate croissant café oeuf et yaourt, me voilà rassasié. Pas besoin de chasser les filles viendront évidemment me voir à un moment où a un autre, une des filles est à mon goût, ça tombe bien c'est celle qui sera la plus patiente et agréable en salle, elle s'appelle Alice (décidément je les colectionne un jour j'attendrai les 10 Alice au rythme où ça va ^^) une jolie brune long cheveux fine peau blanche yeux bleu (lentilles) avec lunettes. Je n'étais pas motivé à partir en chambre de suite, mais même en lui expliquant la belle n'était pas disposé à me quitter ce qui au fond ne me dérange pas ^^ du coup elle m'a marqué a la culotte pendant une demi heure en restant avec moi dans le canapé ou au bar, c'est l'avantage des petits clubs un peu vide les jours creux, y a moyen de passer beaucoup de temps en salle avec certaines oursonnes déterminé vu le manque de clients. Dans un club comme ça je rajouterai qu'avoir une favorite c'est du caviar, ça m'a rappelé des souvenirs d'une lointaine époque où j'avais une favorite dans un petit club et avec qui je passais des journées complètes en faisant plusieurs chambres plus des long social time entre les chambres... C'était une belle époque ^^ mais revenons dans le présent. Alice est vraiment agréable et vu les force en présence c'est celle qui m'intéresse le plus, elle me dit avoir 24 ans (je pense peut être un peu plus) et être une ex du Sauna Park Résidence qu'elle regrette, elle me promet plusieurs choses en chambre je cède donc à la tentation je file avec elle vers les chambres du sous sol.

    J'aurais aimé une chambre avec un meilleur éclairage mais j'ai connu pire. Alice me demande un peu de temps pour se relaxer je lui dit pas de souci. Puis la déception de la session : elle me parle d'extra pour un truc qu'elle n'avait pas annoncé avant, +50 c'est non il fallait me le dire avant ^^ moment pénible où il faut rester ferme sans casser l'ambiance et donc la suite de la chambre, je préfère solutionner le problème en transformant son extra en vrai extra finition ce qui sera accepté. Après ce faux départ la chambre sera malgré tout de bonne facture, des Dfks appuyer, une bonne pipe et une bonne partie de jambes en l'air avec une 4 position et mention trez bien pour le doggy, comme convenu extra finition assez bien exécuté...au final un bon moment même si j'aurais préféré que la négociation des prix se fasse avant, ça reste une bonne chambre avec la fille qui me plaisait le plus. Par la suite la fatigue du weekend me rattrape je m'endors comme une épave dans un canapé pendant deux heures. Je me ferai abordé par une jolie grande blonde fine qui s'appelle Valeria. Kiki me fera les yeux doux avec ses grosses lèvres gonflées Également une approche chaude avec Carolina blonde un peu en chair pas mon type mais a du charme. Le reste des filles est posé au bar j'ai fait quelques passages en observation mais pas de coup de coeur au premier abord. J'hésite à faire une deuxième chambre (Valéria serait en pole) ou à resté raisonnable vu qu'il le reste encore 7 jours de virée après aujourd'hui ^^.

    Concernant les autres oursons ce sont tous des Allemands je suis donc rester en solitaire aujourd'hui c'est parfois un peu long heureusement j'étais en mode récupération donc plus occupé à me reposer qu'à vouloir faire des choses. Plus tard plusieurs filles arrivent et quelques une sont partie elles sont une petite dizaine. Je mange des frites et un cordon bleu avant d'aller me poser au bar où je serai invité à rejoindre deux oursonnes, elles s'appellent Alaïa(?) et Nicole, elles me disent avoir commencé ici il y a trois jours ça a bien marché pour elles ce weekend mais aujourd'hui c'est calme. Nicole est une jolie brune avec un regard puissant et de belle formes, bon on me vent le coup des sœurs peut être mais je n'y crois pas trop ^^ surtout que plus loin dans la conversation ça propose un trio avec lesbi show "mais vous êtes soeur ^^" on a bien ri. Dommage qu'elles étaient trop insistante pour le trio qui ne m'intéresse pas Nicole toute seul aurait pu me convaincre mais ce sera Alaïa qui me chauffe et s'intéresse le plus a moi. Je préfère décliné l'invitation et on verra plus tard si je recroise Nicole seul. Je me suis posé un peu au ciné porno ou une oursonne est venu me proposer une fellation mais je n'étais pas intéressé. Il est 21h00 je me tâte à m'en tenir la où a me motivé pour une chambre. Choix difficile ^^

    Installé au ciné porno (très bel écran et bonne scène diffuser c'est pas toujours le cas selon les clubs) Kiki est venu me faire une approche très agréable, mais je suis désolé je décline si je dois repartir en chambre ce sera avec Valeria (vu en sortie de chambre les seins à l'air...waouh très jolie seins ^^) et Nicole. Finalement Nicole qui a du sentir qu'elle m'intéressait elle est venu me voir seul et elle me plaît beaucoup physiquement, on discute un peu et le courant passe bien et elle a l'air de vouloir me faire passer un bon moment pour le tarif de base, aucune raison de se retenir on file en chambre du coup, et Nicole m'a régalé quelle femme ! J'ai eu droit à un service bien au delà de mes espérances notamment une super pipe elle n'y est pas aller de main morte et ce corp...grosse poitrine naturelle, hyper chaleureuse et participative elle couine beaucoup ce qui n'est pas pour me déplaire, et elle a un fessier bien ferme et large j'étais trop bien en doggy, bref une session top juste avant de quitter le club je suis reparti le sourire au lèvres merci Nicole

Connectez-vous pour lire les 942 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Far East of Eden
    Messages
    3 814

    Les récits de vos visites au Planet Happy Garden

    Copy d'un message d'Etienne 62 (novembre 2005)

    Planet Happy Garden (PHG) : . Situé à une vingtaine de kilomètres au Nord-Est de Brüggen (Golden Time) et 50 environ du Yin Yang de Melick. J'ai bien aimé, il ressemble beaucoup au Golden Time et il est bien foutu à part le manque d'un jacuzzi et l'exiguïté du vestiaire. Après s'être changé, découverte du FKK, vaste salon buffet en contre-bas où pour une fois ce sont les filles là-haut qui regarde les clients pour les approcher éventuellement lors de la remontée ... très sympa, d'en bas, on peut d'ailleurs leur faire un petit signe pour aller plus loin. Bon je me fais quelques petits sandwiches pour me caler avec une bière "Warsteiner" étiquette bleue qui est un brassin "sans alcool" que j'ai trouvé excellent avant de savoir qu'il n'y avait pas d'alcool ("Warsteiner", si vous me lisez, pourriez-vous me remercier en liquide pour cette petite pub), ce qui, conduisant, me permettra d'être moins raisonnable par rapport aux quantités. Il y a la même chose au Golden Time mais d'une autre marque et tout aussi bonne. Ensuite je visite le jardin, avec une quinzaine de bungalows, style chalets en bois. Visite du dédale de couloirs à l'intérieur avec le sous-sol où se répartissent de nombreuses chambres, le rez-de-chaussée avec encore quelques chambres et 2 de plus au bout du bar-buffet, y'a ce qu'il faut ! Puis arrivée au bar principal où alignées contre un mur, les filles se laissent jauger par les clients, n'oubliant pas une petite caresse, un petit encouragement ou une oeillade au passage. Rapport filles/clients excellent, tout du moins l'après midi, on est parti en début de soirée et il nous semblait que les clients n'arrêtaient pas d'arriver sans que le nombre de filles augmente ... à voir. Niveau qualité, il y a des "canons", on se disait qu'en moyenne, il y avait plutôt plus de jolies filles au Golden Time, mais qu'au PHG quelques unes sortaient particulièrement du lot, dont une qui ressemblait à Ornella Mutti à l'âge de 20 ans, on n'a pas été les seules à le trouver et sans se concerter, alors ça doit être vrai, mais je ne me souviens pas de son nom ; Yanis, mon compagnon de virée l'a lui pratiquée et doit se souvenir ; il y a même été 2 fois, c'est dire ! Sinon, prenez-là tôt dans la journée, sinon elle n'arrête pas, toujours booké grave ! Pour moi, fidèle à mes goûts, je flashe (encore le flash !) sur Johanna

    Johanna : fille très petite (moins d' 1,50m) mince, jolie frimousse, blonde, yeux vifs avec une "fantaisie" sur un oeil pas dérangeante. Elle est slovaque, souriante et a 25 ans. Seul défaut, elle ne parle pas anglais, et mal l'allemand, pas facile ! Bon, on emploie le language universel et on y arrive, une sorte d' "Espéranto" de la baise ... Elle fait tout mais avertit qu'elle n'aime pas le CIM, j'ai respecté son goût, mais je ne suis pas sûr qu'elle puisse vraiment refuser au PHG. Vu le gabarit, on en fait ce que l'on veut, elle est très "maniable" et permet quelques positions dont je ne me suis pas fait prier et interdites au commun des mortels avec un grand gabarit. Une heure avec début en massage et body-body pendant que je téléphonais à mon pote habituel des virées et qui n'avait pu m'accompagner à son très grand regret. Il a eu droit au "hello boy" de Johanna qui, j'en suis sûr, a du lui faire chaud au coeur ... et ailleurs. Une fois raccroché, elle me prodigue une bonne fellation sans, puis je la prends debout, elle accrochée et empalée à moi ; avec son poids plume, j'ai pu tenir un petit moment les va-et-vient, ensuite j'ai voulu qu'elle me suce moi debout, elle à l'envers, suspendue par les pieds, l'idée était rigolote mais plus facile à dire qu'à faire et c'est vraiment inconfortable pour les deux partenaires. Retour sur le lit en rodéo où elle s'est mise complétement en arrière, découvrant un spectacle très troublant de ma pénétration, puis missionnaire, puis en levrette avec finition en fell sans, sans CIM.
    Retour en salle puis au vestiaire pour paiement, vestiaire exigu et servant en plus de couloir de passage à tous pour joindre les deux bars, à revoir peut-être.
    Là j'ai fait la connaissance de trois belges de Liège, très sympathiques, joyeux, farceurs et toujours de très bonne compagnie. Leur façon d'aborder franchement les filles, ou au contraire de les dissuader de continuer à les solliciter, est à pleurer de rire, en tout cas dans le contexte (je dis bien dans le contexte), ils demandent toutes les spécialités de la fille qui répond par l'affirmative et qui lorsqu'elle répond à tous les critères les plus audacieux requis, lui demandent enfin si elle aime les chiens ... la fille alors hausse les épaules et s'en va ; mais si une autre répond naïvement oui, ils lui demandent s'ils peuvent chercher le leur dans la voiture sur le parking ; là quand elle comprend, vous pouvez être sûr que la fille se barre sans demander son reste. Pas d'un goût ni d'une délicatesse terrible, je sais, mais efficace quant au burlesque du changement d'attitude des filles quand elles réalisent ce à quoi ils pensent réellement et qu'ils n'ont bien entendu pas l'intention de mettre à exécution. Bon sinon, ils ont l'air d'avoir de l'appétit et de la santé ... De plus alors que l'un d'entre eux était en train de prendre une douche avant une session alors que la fille était déjà dans la chambre, les deux autres, avec la complicité de la fille, se sont cachés dans la chambre derrière les rideaux, vous imaginez la tête du copain quand ils sont sortis de leur cachette ... j'allais oublier de parler de l'excellent buffet du PHG, en qualité et en quantité, servi entretemps par un traiteur du coin ; au menu : rôti et/ou poulet mariné grillé avec pâtes et/ou légumes
    Il est temps pour moi de me décider à repartir "en chasse" quand une jolie créole parlant un peu français m'aborde ; c'est Helen

    Helen : est une fille originaire de République Dominicaine, à la peau chocolat, mignone, enjouée, voire un peu extravertie (le coup du chien exécuté par les autres ne l'a pas ébranlée plus que çà), elle a vécu pas mal de temps en Italie et cela s'entend à son accent avant de venir en Belgique puis en Allemagne. Je me laisse tenter et l'on part en chambre au sous-sol. C'est une chambre aveugle, correctement aéré toutefois mais présentant du coup un gros défaut d'isolation phonique, ce qui fait qu'on avait l'impression d'être dans le bar situé au dessus et de participer aux conversations ; de même on entendait tout ce qui se disait dans le couloir fort emprunté, pas intime ! Raison (peut-être) pour laquelle j'ai eu un peu de mal à redémarrer, mais au bout de près de 30', c'est parti et j'ai opté pour les 30' supplémentaires et j'ai bien fait. Sa fellation sans, superbe avec gorge profonde exécutée doucement, quelle sensation avec la pression légère des dents le long de la verge, waouh, c'est bon ! Ensuite, un long missionnaire et ce jusqu'au bout et dont l'intensité de ma jouissance m'étonne encore, je n'avais plus un poil de sec !
    On est pas là pour rigoler ... Comme j'aime le changement et avec l'accord enthousiaste de mon compagnon, nous décidons de finir la virée par un retour au Golden Time pour la soirée.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité