Connexion
Votre pub ici - DE    Youppie webcam confinement    

Discussion : Wagenfeld (entre Osnabrück et Bremen) : Partytreff Dolcevita

  1. #


    Inscription
    octobre 2010
    Messages
    24

    Par défaut

    Soirée du nouvel an :
    Arrivée la veille, je tente enfin le kebab de Wagenfeld. Une Lahmacun et une petite pizza pour 10 euros. Pas mal mais la pâte de la pizza aurait pu être meilleure ainsi que la garniture. Le lendemain matin dans la zone des supermarchés, je reconnais une femme du Dolce. Elle part jouer au loto je pense. Je la laisse rentrer dans le magasin et je pars m'acheter à manger et à boire.Bon, ce qui vous intéresse ce sont les galipettes, j'y viens. J'arrive à 14h30, au lieu de l'ouverture comme à l'habitude. Le frère ou cousin du boss m'annonce 150€, je donne les 3 billets de 50€. Je pensais payer 140€ comme la fois précédente.
    Je prends ma douche et je m'installe au bar. Le service est entièrement masculin avec un gros bras à l'aide au bar. Pas très expressif mais bon en cas de problème il y a quelqu'un. Christina, la roumaine qui parle français vient me voir, elle m'a reconnu mais pas moi. Toujours aussi grande, elle a maigri et ses cheveux ne sont blonds qu'à la pointe de ses longs cheveux. Elle m'annonce qu'il y aura une porno star : sexy susi, une polonaise délurée et super sympa. Je l'évoquerai plus tard. C'est toujours 9 jetons comme en WE. Je discute avec Christina, elle ne me propose rien, ça m'arrange, je souhaite la revoir plus tard dans la journée et j'ai envie de voir tout le staff avant de faire mes choix. Je n'ai plus la fougue de mes 28 ans (âge à le quel j'ai découvert ce club). Je dois bien calculer mes pauses avant de dire oui à une femme.
    Je vois Sabrina que j'avais trop envie la dernière fois, elle m'ignore toujours. Je flashe sur un canon : petits seins, hanche large, fine , un visage et une classe de mannequin. Je me demande ce qu'elle fait dans ce bordel. J'apprendrai plus tard qu'elle s'appelle Julia, germano-russe. J'aperçois Maya que je n'ai pas pu avoir la fois précédente. Bon je commence à être habitué de ses refus, le défaut des party-treffs. La femme rencontrée ce matin est présente comme je l'imaginais. Vicky avec son beau petit cul et ses seins magnifiques défile devant moi, je me tâte. Ce n'était pas super avec elle mais elle est top bien foutue. Des anciennes "style rom" bulgares sont là aussi avec d'autres que je connais dont je n'ai pas envie. Finalement je m'approche de Vicky et voilà ma première session. Très nulle comme je l'imaginais, je n'arrive pas à cracher en faisant l'amour alors elle enlève le préservatif et me branle agréablement. Je décharge abondamment . Elle n'est pas surprise car c'est la première fois. On se dit au revoir. Du schnell sexe come je déteste.
    Douche, je casse une croûte et je repars au bar et là j'arrive à chopper Sabrina. On part en chambre, elle enlève ses hautes chaussures pour ne pas tomber dans le petit escalier qui mène aux chambres minuscules entre la piscine et le sauna. Je découvre enfin ses seins volumineux. Elle me suce avec application, j'en profite pour la caresser et je découvre les sensations de ses petites lèvres du bout de mes doigts. J'insiste sur le clito, pas de réponse. Missionnaire, et levrette endiablée, j'admire son cratère magnifique. Elle me regarde quand je la prends, genre tu aimes ça. Oh que oui, je décharge de bonheur. Social time inexistant mais très bonne session. Douche.
    Une longue pause pour refabriquer des spermatozoïdes et refroidir les testicules. Christina revient vers moi et me lance comme à chaque quand elle veut un session : alors , mon prénom, on fait l'amour (en français dans le texte), je lui répond comme toujours : avec plaisir ! On cherche une chambre, on s'installe. Elle se montre très attentionnée, bonne pipe, missionnaire et levrette comme à mon habitude. Je décharge avec de gros spasmes et des cris rauques. Je lui dit qu'il était violent cet orgasme. Elle en rigole. Je lui dit que c'était bien, elle semble contente. Professionnaliste, elle veut faire plaisir pas comme vicky.
    Longue pause et là je me dit que je vais galérer avec Julia, le canon. Ses photos sur le site du club ne sont pas du tout réalistes. Je la choppe quand elle passe devant moi. Bon ça a marché au bout de 3 fois. Je suis hyper content. On cherche une chambre agréable. Je la découvre très gentille en chambre, souriante. Je lui pose quelques questions en anglais qu'elle maitrise. J'ai bien connaitre les personnes avec lesquelles je partage mon intimité même si c'est bref et monnayé, ce ne sont pas des objets sexuels. Je lui dis qu'elle est la plus belle du club et qu'elle est vraiment jolie. On commence : pipe agréable, missionnaire et là je me déconcentre, je réalise que je sui entrain de faire des galipettes avec un canon. Je me reprends, je lui souris et j'y vais franchement comme elles aiment pour que la session dure moins vite. Changement de position pour ne pas cracher. J'admire son beau petit trou mon péché mignon. Je caresse ses fesses et je décharge. Je lui dis que c'était bien. on se sépare. Je lui ferai des sourires sans la soirée et elle me répondra. Elle fume dans l'entrée, ça rapproche.
    J'aperçois une des nouvelles. Elle s'appelle Cindy, la trentraine, brune cheveux frisés courts si je me souviens bien, seins refaits moyenne taille, beau corps mais elle tire la tronche. Je pars avec elle sans entrain. Session nulle, je n'arrive pas et ne veut pas éjaculer. J'ai quand même des micro-orgasmes. J'arrête et elle s'aperçois que je n'ai rien dans la capote. Je lui dis que c'est bien comme ça. On se sépare. Douche.
    Et là, longue mais longue pause malgré moi. Je n'arrive pas à chopper une nouvelle roumaine avec un corps et visage sublimes et le plus beau cul de la terre que je reluque à chaque fois qu'elle sort d'une session en passant à poil devant le bar. Bon j'insiste, je lui prends la main mais rien, elle m'ignore, je dépose les armes. Le club commence à bien se remplir. On se marche dessus. J'ai vu 2 sourds et un mec en fauteuil roulant. Et l'autre Charly, un soixantenaire débile qui crie tout le temps.
    A 22h commencent les 3 shows de Sexy Susi qu'elle donnera dans la nuit. Les femmes nous encouragent à nous installer autour du lit à partouze qui va enfin resservir. Elle va nous offrir de superbes prestations. Déshabillage, suçage de ses vêtements : j'enlèverai un de ses gants avec les dents. Et après elle invite des hommes à forniquer. Elle dit tout le temps "kreme" pour vider les mecs. Le dernier show sera torride : elle baise avec celui qui organise les shows ; des positions inimaginables et dangereuses. En portée renversée, elle lui suce la bite à 1 m du sol en carrelage. Et le mec qui fait le poirier tout en se faisant sucer. Un régal pour les yeux. Je la regarde se faire prendre avec plaisir pendant 3/4h. Je participerai après le 3ème show à sa demande, avec trois autre mec. Elle suce et me dit de la défoncer. je n'arrive pas à gicler, je me casse après lui avoir dit merci. les autres s'en occuperont.
    Feu d'artifice à minuit avec un ver de mousseux. Les cendres retombent sur ma voiture, je suis dégoûté. Retour au club. Je tombe sur sexy susi dans l'entrée dans le fumoir, je lui souhaite la bonne année et elle me fait un smack. Trop cool, je goûte ses lèvres qui ont sucé 40 mecs lol !
    Peu avant deux heures le club se vide, il n'y a plus à manger juste à boire. J'ai déjà bu mes 2 bières comprises dans le prix. Sabrina est accoudée au bar et le boss à l'autre bout à sa place réservée. Ce dernier dit à Sabrina : va avec le français. Elle répond qu'elle est déjà allé avec moi.Je la sens forcée de répondre avec l'affirmative mais je ne refuse pas, elle est trop bandante. Session moins réussie que la première. A un moment je n'arrive plus à bander. Elle me branle longuement, je lui dis de continuer et de s'activer, elle accepte, je gicle de plaisir. Et se casse tout le suite en me disant Tchao. Douche.
    Le club va bientôt fermé. A la sortie de la douche, maya m'attrape et me propose un massage. Je refuse, énervé qu'elle m'ignore tout le temps. Elle insiste, j'accepte. Je lui demande qu'elle soit nue : ok no problem et pourquoi elle me refuse même en juin : pas réponse. Elle parle bien anglais. Polonaise, grande et très classe avec des petits seins tout mimis. On trouve une chambre facilement. Je tombe la serviette et commence à me masser. Après 10 minutes, je me retourne et je la découvre enfin nue, un régal pour les yeux, j'en bande mais niet je ne peux plus. Après le massage je demanderai à l'examiner attentivement : à voir son sexe, ses fesses et ses seins avec minutie. Je lui fais un bisous sur son beau postérieur, elle rigole et on se sépare. Elle me promettra d'aller avec moi pour du sexe la prochaine fois. J'espère y croire. Je me casse, un peu déçu mais pour le prix ça va et le spectacle était au rendez-vous.
    Je me dis à chaque fois que je n'y retournerai pas : trop loin, galère avec certaines qui vous refusent, session schnell sexe … mais je vais y retourner entre mon prochain voyage en Thaïlande.

  2. #


    Inscription
    octobre 2010
    Messages
    24

    Par défaut

    Visite en juin 2019 et en 2017 :
    Je n'ai pas relaté mes visites car rien n'a changé, c'est toujours le meilleur partytreff, enfin si, maintenant c'est pipe couverte, fumage dans l'entrée et plus de sexe de groupe, mon plus grand regret.
    7 sessions en semaine et 9 le Week-end et c'est très bien. Les femmes sont mieux rétribués en fonction de leur succès.
    2 femmes m'ont snobé en particulier Sabrina avec ses gros seins et l'autre un belle allemande est nulle, je l'ai rencontré dans un autre partytreff qui a fermé depuis.

    J'aimerais bien faire découvrir ce lieu à un newbie alors n'hésitez pas à me contacter en MP, je pars d'Alsace. Prochaine visite sûrement en octobre.

Connectez-vous pour lire les 33 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    décembre 2006
    Messages
    87

    Wagenfeld (entre Osnabrück et Bremen) : Partytreff Dolcevita

    Autre établissement ne semblant pas apparaitre sur le site. Voici le lien pour le découvrir:http://www.club-dolcevita.de/

    Partytreff Dolcevita
    Hirschberger Weg 4
    49419 Wagenfeld (à proximité de Diepholz)
    http://www.club-dolcevita.de
    0179 6550961

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité