Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : N4 (Namur - Gembloux) : bars à vitrines

  1. #


    Inscription
    mai 2011
    Messages
    6

    Par défaut

    Citation Posté par Mojitofraise Voir le message
    Hello. Tu as une idée des jours et heures où elle est présente ?
    Merci
    Ah non pas du tout sûrement souvent à mon avis... Qd je suis arrivé à pied elle ne m'a pas vu, de fait elle avait ses fesses côté rue, j'avais déjà une vue juste magnifique de la bombe, ensuite elle m'a vu puis m'a appelé à rentrer par derrière et là j'ai vu la déesse de près...

  2. #


    Inscription
    mai 2011
    Messages
    6

    Par défaut

    Ah oui ça je sais, mais un test véritable qui explique de son entrée à la fin...

Connectez-vous pour lire les 421 autres messages sur le sujet


  1. #


    hotzazou Guest

    Par défaut N4 (Namur - Gembloux) : bars à vitrines

    J'ai exploré pour vous les bars à vitrines qui se succèdent le long de la N4 Namur-Gembloux.
    Venant de Namur ou de la sortie 12 de l'autoroute E42 (Mons-Liège), en direction de Gembloux il y a une douzaine de bars de part et d'autre de la chaussée de Namur (N4).
    Les tarifs sont plus ou moins identiques dans chacun de ces bars :
    - 75 € pour une fellation d'environ 10 minutes au "salon"
    - 100 € pour une fellation et un rapport rapide (+/- 1/4 d'heure) au salon
    - 150 € pour une 1/2 heure en chambre avec préliminaires et rapport
    - 200 € pour 3/4 d'heure
    - 300 € pour une heure
    Des tarifs prohibitifs donc. D'autant que la douzaine de demoiselles que j'ai rencontrées - et qui pour la plupart ne sont pas des bombes - ne pratiquent ni la fellation nature ni l'anal et que toutes sauf une m'ont dit ne pas embrasser (seulement de petits bisous) ...
    Enfin quand je vous annonce que je les ai rencontrées, cela s'est bien sûr limité à une petite discussion en vue de vous informer.

    Le premier bar se situe un peu avant le rond-point de Bovesse au croisement avec la N912. Ce bar est en fait le seul qui ne se situe pas le long de la grand-route. Il faut s'engager à droite dans la petite rue des Isnes vers Bovesse. A 100 mètres, côté gauche, vous verrez le Paname. Deux filles étaient présentes dont Lola, une magnifique brune aux yeux bleu-gris et à la peau légèrement basanée. Elle a un look de latine mais est bien belge, sont accent ne laissant aucun doute. Elle est jeune (+/- 22 ans me semble-t-il), mince et très sexy, son décolleté laissant entrevoir une belle paire de seins. Franchement, si le tarif n'avait pas été aussi prohibitif, je me serais laissé tenter, Lola étant la seule "bombe" que j'ai découvert dans ces bars. L'autre fille s'appellait Anaïs, une blonde aux cheveux courts qui a fort insisté pour essayer de me faire consommer. Mais, outre le prix, son look ne m'inspirait pas du tout.

    Après le rond-point, en arrivant à Beuzet, on aperçoit d'abord à droite l'Amazone. Il y avait là Ely, une brune italienne, mince, relativement jeune (environ 25 ans) et assez grande, très souriante et assez sympa. Ce bar est équipé d'un jaccuzi. Une demi-heure de jaccuzi suivie d'une demi-heure en chambre ne coûte "que" la bagatelle de 400 € . Voyant qu'elle ne parviendrait pas à me décider, Ely m'a présenté sa collègue Charlène, une blonde pulpeuse assez froide et renfrognée. J'ai dit aux demoiselles que je reviendrais un autre jour . Petit bisou et bonsoir .

    Un peu plus loin, sur la gauche, l'Etape abrite une équipe de 3 françaises. J'ai discuté quelques minutes avec Céline, environ 30 ans, petite, cheveux chatains. Assez sympathique. Les tarifs étant les mêmes, j'ai décliné l'offre. Petit bisou et adieu Céline.

    Plus loin, a droite, le Blue Girls, au look moderne, illuminé de néons, annonce piscine et jaccuzi. Les deux vitrines étaient éclairées mais vides. J'imagine donc que les filles étaient occupées.

    Après le château d'eau, deux autres bars côte à côte, à gauche : l'Xtase et le Jeu de Dames.
    Les vitrines de l'Xtase étaient occupées par Lorena, environ 28 ans, mince, blonde et Monica, un peu plus âgée (disons +/- 35 ans), pulpeuse, brune. Même baratin, même carte de prix .... Merci bien et à bientôt (j'ai quand même eu droit au petit bisou )
    A côté, au Jeu de Dames, une grande blonde, Pénélope, assez jolie me déballe la même salade. Je répond "bon, ça va" voulant dire par là : "bien bien, je reviendrai", mais elle a cru que l'affaire était conclue et sans perdre une seconde me demande "tu paies en cash ou en carte de crédit". J'ai failli répondre "avec des ronds de carotte".

    Bien que ne me faisant plus d'illusions sur les opportunités de bons rapports qualité/prix le long de cette route j'ai quand même encore rendu une petite visite de courtoisie aux bars suivants, situés tous sur le côté droit à Lonzée.
    D'abord Le Grisby : 3 vitrines et 3 filles dont Christelle, blonde, environ 35 ans.
    Je suis ensuite passé devant le Rio, vide, qui semble à l'abandon.
    Plus loin, au Jet Set, Myriam, environ 35 ans, brune. Petite discussion, petit bisou et salut !
    Enfin le Paradis, le dernier bar avant le chateau d'eau vert à l'entrée de Gembloux était occupé par Jessy, une jeune blonde aux cheveux ondulés, environ 22 ans.

    A l'exception d'Ely, l'italienne de l'Amazone et des françaises de l'Etape, toutes les filles semblaient être belges. Aucune fille de l'Est donc dans cette zone. Voilà qui explique probablement la structure des prix et les services "basiques" annoncés.

    Si certains d'entre vous ont poussé l'exploration de ces bars plus loin que moi leur feed-back serait intéressant.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité