Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : Mombasa et la côte

  1. #


    Inscription
    octobre 2016
    Messages
    100

    Par défaut

    Oui c'est régulièrement mis à jour : j'en suis au moins à ma 4ème version

  2. #


    Inscription
    novembre 2019
    Messages
    43

    Par défaut

    Je prépare un petit tour du côté de Mombasa et je suis tomber sur cela sur ISG
    je ne sais pas si cela est très à jour mais cela peut être un début
    https://www.dropbox.com/s/0n1oedyzkl...imers.pdf?dl=0

Connectez-vous pour lire les 86 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    décembre 2006
    Messages
    53

    Par défaut Mombasa et la côte

    En 2005, je me suis rendu deux fois sur l'année à Mombasa sur la côte au Nord de la ville, là où on trouve entre autre le Tambo et Cassarina que mentionne Routard dans les généralités.

    A vrai dire, s'il est vrai que ces boîtes sont des repères immanquables, les filles se trouvent partout.

    Le premier soir, arrivée tardive à l'hôtel vers les 23h00. Le temps de prendre occupation de la chambre, de manger un bout et de boire un verre au bar de l'hôtel, les deux heures du matin sont là ! Bredouille bien sûr vu que je n'ai pas encore mis un pied à l'extérieur....

    Voilà que j'aperçois le jeune homme qui avait porté mes bagages et que j'avis gratifié d'un pourboire assez généreux :
    - Ah bonsoir, tu ne connais pas par hasard un bar ou une boite où je pourrais prendre un verre ?
    - Et avec des jolies filles ?
    - Bah... pourquoi pas ?

    Voilà qu'il m'emmène sur la plage et me fait découvrir une petite discothèque / bar face à la mer, à ciel ouvert :
    - Là, vous pouvez allez, pas de problème

    Pas de pépin et pas de clients non plus ... si ce ne sont deux filles.

    Direction le bar et une bière.... puis je m'assieds pour voir la piste et croiser le regard des filles au cas où...

    Quelques minutes plus tard, les voici à ma table. L'une des deux me semble bien et j'enchaine la discussion avec elle.... Pas question d'argent, ni de baise.. on discute tranquille..

    Lui annonçant mon départ pour l'hôtel, elle se lève pour m'accompagner jusqu'à l'entrée. Bien, bien... mais impossible de ramener à l'hotel de toute manière. C'est donc là que je décide de prendre la mauvaise direction à la sortie du club et de partir dans l'autre sens sur la plage.

    Elle me laisse me tromper et j'en ressens un signe de connivence. Un peu plus loin, je l'enlace et découvre qu'elle n'est pas contre du tout, que du contraire....

    Entre quelques planches de surf et un cabanon, nous trouvons un coin sombre où laisser s'épancher nos soifs. La sienne tout d'abord, de sentir mon sexe s'épanouir ... et quelle pipe fabuleuse ! J'ai souvent trouvé de bonnes suceuses mais celle-ci était de classe mondiale ! Elle me fit le bonheur de la prolonger jusqu'à la dernière goutte et d'avaler en douceur le fruit de mon plaisir. Quelle merveille face à l'océan indien.

    Nous enchainames ensuite sur une session de baise sous les planches de surf où elle me conduit encore au 7ème ciel...

    5 h du matin, je la salue cette fois et on se promet de se revoir. "Tu n'aurais pas un peu d'argent pour mon taxi, stp ?" Ah oui, bien sûr... et je lui donne 300 shillings (3 euros).

    On s'est revu pendant le séjour mais pas tous les jours car je devais aller voir plus loin aussi, quand même !

    Le Kenya, après ces premières heures prometteuses, ne me décevra jamais....

    Suite bientôt....

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité