Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici - DE    

Discussion : Les récits de vos visites à l'Oase

  1. #


    Inscription
    décembre 2012
    Messages
    11

    Par défaut

    Lundi 4 octobre 2021 :
    Oase + World :

    L'erreur du débutant !
    Après une bonne nuit de sommeil, je me réveille enfin à 100% de ma forme et prêt à tout défoncer !
    J'arrive à l'Oase, il est à peine plus de 10 heures ce lundi matin.
    Personne sur le parking.
    Je me prépare et commence un tour du club. Je suis le premier client ! Mais ça, à la limite c'est pas grave, mais vers la salle de restauration, une fille me chope et m'explique que le lundi c'est le "day off" des filles et qu'il n'y aura quasiment personne avant 16/17 heures...bordel la loose 🤣 je crois me rattraper sur le petit dej mais il n'ouvre qu'à 11 heures 🤣 puis le temps passe et seulement 3 filles sont là en comptant la première avec qui j'ai parlé. Et c'est d'ailleurs la seule qui tient la route. Je décide de la booker en mode vidage de couille et elle s'est bien exécuté mais m'a expédié en 15 minutes ! Si on ne fait pas gaffe on se fait vite avoir...c'est une fille châtain clair au cheveux très long et à la peau bien blanche. Assez grande avec des longues jambes fines et une silhouette très skinny. J'y suis aller à 100 balles avec un extra finishing. Mais la session était compliqué. Impossible d'enfoncer mon sexe, elle se tenait sur le coussin de façon à ce que quelque soit la position ça ne rentre qu'à moitié. J'ai tenté de la mettre sur le ventre, position où la fille ne peut plus rien géré et est soumise à mes va et vient mais elle a vite stoppé prétextant que je l'écrasais ...
    Bref, finishing pas mal mais c'est tout.
    J'attends encore un moment puis me décide à aller visiter le World à la recherche d'un coup de coeur, sait-on jamais ! Avec l'entrée à 10 boules, je ne risque rien et je peux revenir manger ici après....
    En sortant de l'Oase, une petite blondinette trop mon style arriva ! Argg, j'étais déjà passé au vestiaire, trop tard pour changer d'avis...En plus elle a semblé me regarder avec intérêt, sa silhouette me retourne le cerveau aïe tant pis peut-être tout à l'heure...

    Le World est un fkk magnifique, l'extérieur est immense et l'ambiance lounge, cosy, est très agréable. On s'y sent vraiment bien. Je profite un peu des infrastructures mais la dizaine de filles présentes ne me plaisait pas du tout.

    Retour à l'Oase où je m'installe dans le jacuzzi.
    Leur jacuzzi, je l'adore ! beaucoup de petites bulles et des jets très puissant dans le dos, du pur bonheur.
    Et je repense à ce petit bout de femme que j'ai vu arriver tout à l'heure, miam. Je m'imagine la prendre avec un extra anal et la défoncer comme jamais ! Et mince, en pensant à ça me vient une érection dur comme du bois et une envie irrépressible de la prendre tout de suite.
    Je sors de l'eau, la bite toute droite et commence à me sécher et là, un signe du destin, mon petit bout de femme qui arrive droit sur moi !
    Elle arrive droit sur moi mais attrape au passage un mec par le bras avec qui elle partira en chambre sous mes yeux. Merde 😂
    Je m'assois dans la salle principale bien décidé à l'attendre.
    Quand elle arrive enfin, elle est avec sa soit disant soeur et souhaite un plan à 3. Je refuse et je lui dis que c'est elle que je veux !
    Elle s'appelle Anaïs, 23 ans, blonde et est extra skinny avec une taille de guêpe impressionnante. Poitrine et lèvres refaites. Un tout petit gabarit, j'adore. Signe de reconnaissance : 2 flingues tatoués au dessus de chacune de ses petites fesses. Ses yeux sont magnifiques, elle a l'air toute gentille. Je lui expose alors ce que je souhaite lui faire subir ! Et là grosse déception, elle ne fait pas l'anal. Décidément c'est pas mon jour ! On se met d'accord pour un autre extra ( 100 euros 30 minutes avec extra finition) et direction la chambre. Là comme convenu je prend le temps d'embrasser et de carresser son tout petit corps, ferme et musclé. Ses fesses sont bien rondes et très excitante. Je passe mes lèvres dessus. J'embrasse l'intérieur de ses cuisses, son ventre plat, ses petits seins refaits mais bien proportionnés. Sa cambrure est magnifique, je ne me lasse pas de la serrer dans mes bras.
    La fellation est très correct mais ne restera pas dans les annales, expression qui prend tout son sens ici 😅 mais ça se gâte lors du Fuck. Elle a du enchaîné les sessions et supporte difficilement ma queue. Son corps est merveilleux et je prends énormément de plaisir à l'agripper mais comme la première session elle se tient de manière à éviter que je l'enfonce trop. Dommage. Et même sur le ventre, elle serrera ses jambes au maximum pour limiter les dégâts. En plus de ça, pas de bisou sur la bouche. Pas dans le cou elle n'aime pas. Bref, une fille avec un corps qui est vraiment dans mes critères pour de la baise mais que je ne conseille pas forcément.
    Ensuite j'aurai aimé raconter plus en détail l anecdote de la fin de session où elle reprend son souffle à 5 centimètres de mon sexe quand je sens venir la sauce en lui criant "suck suck suck" mais elle n'a pas réagi à temps et je vous laisse imaginer l'explosion que cela à donner, elle n'était pas forcément ravi du cadeau 🤣
    Encore une fois et même en tentant de ralentir, tout se sera passé en 20 minutes chrono, elles savent y faire et il faudra que j'améliore ça pour la suite !
    Bref petite binouze et je décide de tester leur pizza faite directement à la demande dans un four à bois ! Et bien imaginez un instant la meilleure pizza que vous avez mangé de votre vie ! Vous y êtes ? Et ben à l'Oase c'est pas ça du tout hein 😂 limite ça ressemble à de la pizza congelé ! Mais bon, ça se mange ça nourrit et c'est déjà pas mal ! Je quitte le club à l'issue...

Connectez-vous pour lire les 1218 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Ici et là mais pas assez là...
    Messages
    19 949

    Les récits de vos visites à l'Oase

    Copie d'un message de Stano (octobre 2005):

    J'arrive sur place vers 15 heures, soit environ 3h30 après mon départ de Bruxelles (350 km). Pas trop de difficultés pour trouver l'endroit, qui est perdu dans la campagne, à l'abri des regards indiscrets. Mais je me dis qu'avec les infos données sur le site ça ne doit pas être folichon pour celui qui ne connait pas l'allemand ou qui n'a pas le sens de l'orientation.
    Aïe, en me dirigeant vers l'entrée, j'aperçois devant la porte un groupe bruyant d'une quinzaine de jeunes mecs baraqués, rasés et tatoués, en jean et T-shirt ... En les entendant baragouiner un dialecte qui ressemble vaguement à de l'anglais, je n'ai pas de doutes : il s'agit de fidèles serviteurs de G.W. Bush ... Plus tard j'apprendrai par l'une des nymphes ... qu'ils reviennent d'Irak ! Heureusement, en bons GI's, ils sont assez rapides sur la détente, car après environ 2 heures de présence finalement assez discrète, ils avaient déjà quitté la scène.

    Moi, par contre je décide de prendre tout mon temps pour observer les lieux et la faune qui y règne. Après être passé au vestiaire, avoir pris une douche et m'être drapé de la serviette reçue à la réception, je fais le tour du propriétaire : bar, ciné porno, grande salle avec podium de danse, piscine, jacuzzi, 2 saunas, solarium, salle de massage, une douzaine de chambres et un immense jardin avec un autre jacuzzi, des hamacs, des tonnelles, un 2e bar, des fauteuils, un barbecue et quelques petits bosquets d'arbres où il semble se passer des choses ... Et les premiers constats sont prometteurs : je compte une trentaine de filles, pour la plupart jeunes et affriolantes (moyenne d'âge 25 ans) : une majorité de blondes longilignes, mais aussi des brunes un peu plus pulpeuses, quelques africaines, des latinos et 2 ou 3 asiatiques ... Presque toutes sont munies de poitrines naturelles, et il y en a pour tous les goûts. Ici, pas question de travestir la réalité avec photoshop ou un soutien-gorge un peu "rembourré".
    Après ce premier round d'observation, voyant le barbecue ouvert, et n'ayant pas encore déjeuné, je décide de prendre d'abord des forces.
    Un beau ciel bleu, une température idéale, des grillades et salades très appétissantes dans l'assiette, et en face de moi, deux créatures de rêve totalement nues qui s'asseyent en toute simplicité pour manger en bavardant gaiement, sans me prêter la moindre attention ! Un peu plus loin, dans le jacuzzi, une brune pulpeuse chevauche sans complexe un mec qui lui gobe les seins et l'embrasse goulûment à pleine bouche ... Je tourne la tête et j'aperçois une belle blonde s'activer énergiquement sur un jeune mâle de type italien, allongé nonchalamment sur une chaise de jardin. Pas de doute possible, je suis bien au paradis terrestre ... et des signaux familiers et rassurants en provenance de mon anatomie me rappellent qu'il est grand temps de participer à la fête.
    Fin du premier acte...
    J'entre à l'intérieur et me dirige vers le cinéma porno ou je distingue une certaine agitation. Une petite brune aux cheveux longs et bien proportionnée me barre l'entrée. Ce n'est sans doute pas celle que j'aurais choisi en premier lieu ... mais elle me prodigue un sourire enchanteur ... et plante ses yeux droits dans les miens. Quels yeux ! Capable à mon avis de faire fondre en quelques secondes l'iceberg qui a coulé le Titanic. Je craque instantanément, aucune résistance possible ... Elle m'enlace et porte directement sa main sous ma serviette. Que faire ? ... eh bien elle ne me laisse pas le temps d'y réfléchir longtemps et me propose d'aller dans une chambre. Je préfère d'abord entamer les préliminaires ici ... Pas de problème, elle me prend la main et me conduit vers la première rangée de fauteuils. Nous faisons connaissance : elle s'appelle Tania, a 28 ans et est originaire de Minsk en Belarus. Elle se débrouille en anglais et en allemand, mais sa langue de prédilection est celle qu'elle me darde profondément dans la bouche (le fameux DFK, deep french kiss) ... et qu'elle utilise de manière sublime pour me titiller les zones les plus sensibles de mon anatomie... Le pied ! Je décide donc de lui attribuer 10/10 pour ce jeu de langue. Entre-temps mes mains ont entamé leur travail d'exploration : 8,5/10 pour son corps et 10/10 pour son visage et surtout son regard toujours aussi ravageur ...
    Elle décide alors que les préliminaires ont assez duré et je la suis vers les chambres. Malheureusement elles sont toutes occupées. Qu'à cela ne tienne, elle me conduit vers la piscine où quelques chambres de fortune ont été aménagées derrière des paravents et des plantes. C'est un peu moins intime, mais finalement assez agréable, avec un petit parfum d'exotisme.
    Nous voici donc à pied d'oeuvre. Quelques secondes de deep french kiss d'abord pour redonner instantanément de la vigueur à l'outil dont nous allions avoir besoin. Et voilà Tania qui me pousse sur la couchette ... je m'y allonge, et en une fraction de seconde elle me fait découvrir ses dons pour l'oral. Quel récital, quel délice, quel jeu de langue ! Je ne trouve pas les mots qu'il faudrait. Bref je lui attribue 12/10 pour l'examen oral. A ma demande elle se place alors en 69 de manière à ce que je puisse lui démontrer moi aussi mes compétences linguistiques. Et voilà son petit minou qui s'ouvre à quelques centimètres de mes yeux. Ce n'est plus l'oasis, ni même le paradis, c'est l'Eden.
    En un rien de temps je suis déjà au bord de l'extase. Mais Tania, c'est du grand art, et elle le maîtrise à la perfection : sans que je ne doive le lui dire, elle sent quand elle doit s'arrêter. Elle ouvre un préservatif ... et me l'enfile avec la bouche ! Quelle artiste les amis !
    Tania a maintenant définitivement pris l'initiative. Je me laisse faire, je suis son jouet ... Elle me prend pour un cheval de bois et entame une cavalcade endiablée ... Sa chevelure me fouette le visage. Très vite je n'en peux plus, impossible de résister ... je rend les armes et j'explose ! Tania semble un peu étonnée. Je regarde ma montre : 15 minutes à peine depuis notre entrée dans la "chambre".
    Note pour cette prestation : 9,5/10.
    Elle me sourit : "Quick finish" me dit-elle. Je souris également, mais je suis un peu dépité. Normalement j'ai droit à 30 minutes ...
    Pas de problème, elle s'allonge à côté de moi, me demande si elle peut fumer une cigarette, et nous faisons un peu plus ample connaissance. Pendant toute cette conversation, je la caresse et elle me griffe sensuellement de ses longs ongles, le ventre, les cuisses (et bien sûr tout ce qui se trouve entre ces deux zones).
    Et puis cette fois c'est moi qui prend un peu d'initiatives. Maintenant elle se laisse faire ; ma bouche s'attarde longuement sur ses seins et entre ses jambes. Au bout d'un moment elle tressaille et me fait signe d'arrêter. Pourtant ça me plaisait et je demande donc pourquoi. "If you do that, I want sex" me dit-elle avec un nouveau regard ravageur. "I love sex" ... et puis au bout de quelques secondes : "Do you want more sex" ? Je comprend le message caché : more sex = more money !
    Mais je préfère en rester là, ne pas brûler toutes mes cartouches avec Tania ... J'ai encore plusieurs heures à passer à l'Oase, et je compte bien poursuivre mon exploration avec d'autres exemplaires de la faune locale.
    Fin du deuxième acte

    Pourtant cette décision fut une grave erreur : par après j'ai encore passé 1/2 heure avec Linda, une grecque de 25 ans et une autre 1/2 heure avec Aline, une Italienne de 22 ans. Eh oui, j'ai un faible pour les brunes. Un corps plus que parfait toutes les deux (10/10) mais leurs prestations furent plus moyennes.
    Et dire que pendant toute la soirée, je voyais Tania qui allait et venait, suivie tantôt d'un allemand bedonnant, tantôt d'un pakistanais musclé ou d'un jeune gringalet boutonneux. Mademoiselle ne perdait visiblement pas de temps : comme les chambres étaient constamment occupées, elle ne se gênait pas pour exercer son talent dans le jacuzzi, sur un banc devant le sauna ou sous une tonnelle dans un coin du jardin. Je ne les ai pas comptés, mais c'est au moins une douzaines d'hôtes de cet oasis qu'elle à emmené au 7e ciel. Eh oui, vous l'avez compris ... j'étais jaloux !
    La prochaine fois, c'est sûr, je me paierai Tania pendant une heure au moins, voire deux. J'irai dans le jacuzzi avec elle, et surtout, je tirerai une première cartouche avec une autre ... question de résister un peu plus longtemps à sa fougue.
    Fin du 3e acte.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité