Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Tchéquie : discussion générale & récits de virées

  1. #


    Inscription
    juillet 2012
    Messages
    100

    Par défaut

    Je ne recommande absolument pas le Golfingers. Ça s'apparente à de l'arn**** comme on en trouverait dans n'importe quel pays. On vous place devant la scène en vous disant ensuite que ces places sont payantes car on vous donne des billets spéciaux pour les shows. Le problème c'est que les shows sont peu nombreux et que c'est nul, les filles se dévêtissent à peine. Tout est fait pour vous donner envie de payer une fille en private room (plutôt des zones que des chambres car boxes semi-fermés) ou de consommer des boissons évidemment hors de prix puisque l'entrée est gratuite. En parlant de consommation, aucune fille ne viendra vous voir, malgré vos signes, tant que vous n'aurez pas un verre sur la table. Ensuite vous allez vous faire sharker toutes les 2 minutes par les très nombreuses nanas du club dont certaines sont pires que des mouches. Si vous ne prenez personne on vous montrera rapidement la sortie. La fille que vous choisirez à votre table va tout faire pour que ça dure le moins possible, donc n'imaginez pas passer une soirée avec elle comme dans les bons clubs à table dance, sauf si vous commandez bouteille sur bouteille, et encore, certaines n'acceptent que de champagne à plusieurs centaines d'euros. Pour les private shows en revanche je n'ai pas de remarque à faire. Ce sont les meilleurs que j'ai jamais eu (j'ai déjà fait 3 clubs). Imitation de rapport sexuel à travers votre pantalon, très chaud, belles nanas, strip tease intégral, auto-doigtage et dildo. Donc si jamais vous voulez tenter l'expérience, prenez le verre le moins cher, choisissez la jolie escort qui vous plaira et allez en "box" avec elle en ayant bien vérifié à l'avance ce qu'elle va vous livrer comme prestation. Car j'imagine que pour les 2 filles que j'ai eu, si je ne les avais pas cuisinées pour montrer que je ne voulais pas me faire avoir, elles auraient pu me proposer un service minimum. Il y a bien mieux à Prague. Ce lieu est un tiroir caisse à touristes, tenez-le pour dit !

  2. #


    Inscription
    août 2007
    Localisation
    77
    Messages
    234

    Par défaut

    Bonjour à tous, comme promis voici ma contribution à l'édifice de Youppie,
    et mon Retex de mon séjour à pragues

    Néon Club en semaine 18H00,
    Sevice à domicile,
    Neon Club bis samedi soir 20H
    1 000 € maxi

    Comme expliqué précédement, j'étais en déplacement professionnel avec deux collègues et not' chef,
    et ma difficulté était de ne pas me faire griller dans mes escapades solitaires,
    la boite nous ayant réservé un AirBnb chacun dans un immeuble (Bref, un hotel confortable sans réception qui ne dit pas son nom)

    Coup de bol,
    un créneau d'opportunité me permet de m'absenter seul le mercredi soir,
    entre le Top-private et le Neon Club, c'est ce dernier que je choisie : https://www.neonclub.cz
    Arrivé à 18H et parti à 20H (c'est important pour expliquer la V2)

    Le club est comme décrit,
    depuis la porte d'entrée de la rue (voir Gmap) une petite pièce où un videur y filtre les entrées à partir de 20 H
    dans lequel il y a une porte grillagée (était ouverte à mon horaire) donnant acces à un escalier descendant.
    On accède à un sous-sol vouté ambiance bar, banquettes et pool dance voir photos du site ... (où tout est vrai)

    J'avais préparé ma visite et ciblé Lucka, https://www.neonclub.cz/cs/nase-spolecnice/lucka-3/
    pas de chance, c'est la barmaid et c'est juste pas envisageable ...
    à 18H, 3 hotesses quelconques attendent le chalan, une asiatique, une black et une Tcheque, contre 17 annoncées
    je me dis que ce club est une arnaque, mais je reste
    les hotesses n'accostent pas le client (ou vite fait sans s'incruster) c'est à vous de les inviter à s'asseoir à vos cotés,
    à partir de là, elles savent vous mettre à l'aise et déroulent leur pitch ... laissez-vous faire !

    Je commande un coca et dois rester ferme face à un client simpatique mais ivre
    qui souhaite m'offrir une vodka alors que j'ai décidé de rester sans alcool
    pour le plus grand soulagement de Viki https://www.neonclub.cz/cs/nase-spolecnice/viky-3/
    qui se voyait déjà devoir passer en chambre avec lui et que je lui subtilise ... (choix par défaut sur les 3)

    18H30, tarif de jour (jusqu'à 20H) je réserve 1H30 avec option jacuzi pour 2400 CZK soit 100 € tout rond !
    le taux de change affiché au bar est 1€ = 24 CZK au lieu de 1€ pour 25,50 CZK mais ce n'est pas dramatique
    mais il y a aussi un distributeur de money dans le bar et on peut aussi payer au bar en Carte Bleue (boisson et hotesse)
    mais la barmaid préfère le cash ^^

    Viki : 23ans 1.70m 75 kg photo conforme
    Parle anglais basic mais bien
    Douche ensemble avant calin touche-touche jacuzi
    galipettes, très impliquée, mais pas touche au pussy, pas de cuni et pas de FK,
    vagin confortable, mais pas touche au clito
    rejacuzi proposé, puis regalipettes dans plusieurs positions
    Calin dans le lit proposé pour finir le timing sans tricher
    puis redouche ensemble avant de partir.

    Conversation en anglais : quand je te donne 100€ pour 1H30 combien tu gardes ,
    réponse : 62 € (en CZK en fait) ce qui n'est pas si mal !
    la V2 me donnera la même réponse sans concertation.

    Conclusion,
    Physique moyen, pas trop de choix par rapport aux photos du site et nb d'hotesses annoncées
    presation moyenne mais appliquée, pas de triche sur le temps ni le prix,
    Je ressort à 20H00 pile avec un sentiment de "pas mal mais il y a mieux, je ne reviendrait pas"

    En sortant,
    je croise deux superbes créatures sur le trottoir qui me regardent d'un air "toi mon gars tu sors du club"
    je me rince l'oeuil discrètement et à ma grande surprise ! Elles rentrent toutes les deux dans le club !
    Ce sont deux hotesses magnifiques ! Pile à l'heure du changement d'équipe !
    Il y aura donc un retour !

    Vendredi soir, à mon hotel : Dominique pour 6H - 700€
    cela fesait 1 semaine que j'avais pris contact via le site
    https://www.eurogirlsescort.com/esco...Bverified%5D=1
    avec les filtres independant et verified.
    Je pensais rencontrer une escort Tchèque, Erreur ! Elle est Russe et en tournée
    sa fiche n'est plus disponible, elle est repartie en Sibérie ! Désolé pour l'absence de lien.

    Dominique m'avait attiré car ses photos non retouchées la mettait en scène nue dans les positions joyeuses et des paysages extérieurs variés
    1m70, 60 Kg, 42 ans (le visage et les mains ne trompent pas), mais un corp de 25 ans !
    et à cet age, on a l'expérience des hommes et on sait ce que l'on fait quand on est escorte ...

    A ce tarif là j'ai pris un risque,
    mais je n'ai pas mémoire même adolescent de m'être autant éclaté au lit !
    cela me redonne même l'espoir de croiser dans la vraie vie une femme qui ne soit pas coincée comme j'en croise trop !
    J'avais l'impression d'avoir dans les main l'amoureuse avec qui je pouvais tout faire à la demande et même sans demander !
    J'avais souhaité par email un dress code casual avec jupe plissée et chemisier, ce qui fut respecté,
    je lui ai même enlevé son string avant la juppe et ai farfouillée en dessous avec délectation et jeux réciproque
    DFK à profusion sans réclamer, cuni, doigt, point G, point P, vagin serré, etc ... le rève !
    4 cartouches en 6 H dont la 3eme commencée sous la douche ...
    Pas mal d'aller-retour entre la douche, le lit et le canapé oû j'avais prévu une bouteille de vin blanc, des fruits et apéritifs à profusion.
    Très pro,
    arrivée à 19H elle a refusé d'aller manger/boire un verre dehors préférant s'ammuser au lit m'a-t-elle dit ! (ça m'arrangeait pour les collègues ^^)
    Pas du tout de poitrine , mais à ce niveau là de service, ce n'est pas grave ...
    Partie à 1H du matin

    Désolé pour l'absence de lien.


    Retour au Neon Club :
    samedi 19H50 je reste en embuscade dans la rue entre les voitures pour assister au changement d'équipe,
    et je confirme que l'équipe de nuit (20H-5H) est vachement canon !
    je reconnais les trois hotesses quelconques de jour et la barmaid qui sortent et qui sont remplacées par de superbes créatures
    mais aussi par plusieurs clients qui précipitent mon entrée dans les lieux par crainte de trop de concurence.

    Deux barmaid s'activent au bar, le ratio hotesses/oursons est encore favorable mais je crains plus pour longtemps,
    les clients pas encore saoul, semblent habitués, mais ne vont pas tarder à faire leur choix des filles disponibles,
    pas encore de musique et de danceuses à la barre fixe, bref, une ambiance d'"entre deux"
    L'athmosphère est saine, pas de sentiment d'agressivité latente à venir , ni d'nsécurité,
    au point que je confie sans surveillance mon précieux smartphone au bar pour une recharge de batterie
    (je viens de passer la journée à visiter la ville et sans lui, je ne sais pas rentrer à l'hotel ni prendre l'avion retour !)

    Plusieurs hotesses 25, 30, 35 ans, bien foutues attendent le client, sourient mais n'insistent pas,
    et au milieu d'entre elles , une petite étudiante !
    Mais que fait-elle là !
    Son body-string ne laisse aucun doute, mais elle n'a pas choisi le meilleure emplacement des lieux !
    Un signe de plus de son innexpérience qui aurait du m'alerter
    je l'invite au bar,
    et elle semble rassurée et apprécier mon insistance non négociable à l'utilisation du condom lors de notre rencontre à venir.

    Dati : https://www.neonclub.cz/cs/nase-spolecnice/dita/
    Dati (pas Rachida, une autre) 20 ans, 1,54m, 47 kg, Tchèque de Prague , photo conforme
    un anglais impecable, et un niveau sans doute universitaire,
    débute dans ce club et sans doute dans l'activité d'hotesse

    Nous convenons d'une heure avec jacuzi pour 2500 CZK soit 105 €,
    je paye au bar moitier en Euro, moitier en CZK, la monaie m'est rendue avec un arrondi compréhensible.

    Les chambres sont encore un étage en dessous, elles sont nombreuses, très propre, mais très sombre
    douche dans chaque chambre, deux d'entre elles ont un jacuzi d'eau chaude,
    les serviettes sont petites mais à profusion.

    Douche chacun son tour,
    ma partenaire semble très prude quand je reste à mater, encore un signe dont je n'ai pas tenu compte,
    le reste fut à l'avenant :

    Elle a les idées très claire sur ce que l'on attend d'elle comme hotesse/escorte,
    et elle le fait avec initiative et volontarisme,
    mais je reste sur ma fin,
    Je m'étais déjà fait la remarque qu'une hotesse trop jeune ne me convenait plus,
    je pense que la différence d'age commence à me perturber
    à 20 ans, c'est pas touche au clito, elles vous masturbe du bout des doigts et vous suce du bout des lèvres,
    mais elles ne savent pas vraiment se servir d'un zizi,
    et je n'ai plus la patience de leur apprendre - désolé pour les suivants ...

    La partie de jambes en l'air au lit fut sympatique,
    elle sait se positionner et ajouter un oreiller quant il faut pour un meilleur acces à son vagin serré,
    et m'a même dit avoir pris du plaisir, et j'y croie, j'ai ma fièrté,
    je l'ai laissé animer le match retour, mais j'ai capitulé,
    suite à mes escapades précédentes, j'avais les abricots aussi sec que des raisins apéritifs.

    Nous avons terminé l'heure par un calin ou elle m'a mis une main sur sa vulve (cuisse serrée quand même ^^)
    et une autre sur son sein,
    et j'ai particulièrement aprécié notre conversation dans un anglais impecable,
    sur les autre sites historiques de Prague que je devais visiter.

    Quand je quitte le club vers 22H, il y a bien plus d'hotesse et plus d'ambiance,
    c'est clairement un lieu où venir entre potes ...
    C'est con, suite à l'annonde de mon déplacement, j'ai manqué le MP d'un Youppinaute avec qui j'aurais pu faire connaissance ...

    Dimanche,
    J'ai retrouvé mes collègues et je les ai guidé dans le superbe centre historique de Prague,
    dans des endroits que j'avais bien sûr trouvé sur internet ^^
    comme le chateau de Prague, la grande place, l'horloge astronomique, ou le vieux cimetière juif.

    Au cours de nos pérégrinations,
    je me suis bien sûr offusqué des remarques sexistes de mes collègues envers les femmes comme quoi
    "les Tchèques sont superbes ! Beau cul mais il n'y a pas beaucoup de monde au balcon" (c'est vrai !)
    et j'ai manifesté mon désaccord car tant de vulgarité ... n'est plus d'actualité ...
    Retour à la vraie vie ^^
    et retour sur Paris :-(

Connectez-vous pour lire les 188 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    237

    Tchéquie : discussion générale & récits de virées

    SEJOUR A PRAGUE


    Quelques jours de ce mois de juin passés en République tchèque m’ont vraiment impressionnés. Bien sur, deux aspects au programme, l’ART et le sexe.

    Je m’étendrai un peu plus sur le second, puisque c’est l’objet de ce forum.

    LES VITRINES
    Ma première visite a été pour le SHOW PARK. J’y suis arrivé vers 17h. C’est juste à côté d’un marché permanent. Genre d’entrepôt transformé. La première partie est pour un genre de club sexy le RED LIGHT BAR, la suivante pour un sexe shop, la dernière pour les vitrines.
    Je suis rentré dans la porte qui mène aux vitrines et là, un gorille vous fait vider vos poches, y compris le portefeuille avant de passer sous un portillon électronique et vous passe au détecteur de métaux. Impressionnant ! Puis j’ai monté une volée d’escaliers qui mène au niveau des demoiselles. Il faut mettre 3 pièces de 20cz pour ouvrir un portillon. Il y a un secteur avec 35 vitrines et un autre avec 27 vitrines. J’ai du chercher dans les dédales des couloirs pour trouver 5 demoiselles dont 2 seulement étaient devant leur porte. Je ne compte pas les 2 mannequins en plastic qui comblent 2 vitrines. Cela fait quand même 60 vitrines de fermées sur les 62 annoncées. Filles pas trop mal mais pas extraordinaires, semblant assez vulgaires, ayant malheureusement le physique de l’emploi. Je suis donc ressorti après 10 minutes.

    UN PRIVE
    Je me suis alors rendu au 134 de la rue Slezská à Prague 3, car j’avais lu sur cette adresse un bon compte rendu. Cela semblait être un privé avec quelques jeunes filles très jolies au tarif intéressant. Comme chaque bâtiment fait 100 mètres de long, je ne vous dis pas la distance à marcher pour arriver au numéro 134. Enfin j’arrive à la porte d’un immeuble un peu….comment dire….bas fonds de schærbeek et la sonnette, où il fallait sonner chez Navratilova, était beaucoup plus usée que les autres. J’hésite un moment avant de poursuivre mon exploration. Mais voulant avoir une assez complète idée du roman rose à Prague, je m’arme de courage et je sonne. Une voix me demande en tchèque quelque chose d’incompréhensible et je réponds que je viens seulement prendre des renseignements, la demoiselle me dit en anglais d’attendre un peu. J’ai bien attendu 5 à 10 minutes sur le trottoir. Puis une fille de +/- 18 ans est venue m’ouvrir. Légèrement grassouillette et boutonneuse mais gentille. Le couloir et l’ascenseur faisaient peur. L’appartement était délabré. L’autre demoiselle un peu plus jolie était vêtue d’une serviette de bain et venait vraisemblablement de finir avec un client. Les tarifs : 1000cz les 30 minutes et 1500cz l’heure. Impressionné par l’ambiance, la qualité des lieux et de ses hôtes, j’ai remercié et me suis sauvé.

    UN CLUB DE STRIPTEASE
    Le soir vers 22h j’ai voulu prendre la température d’un club. J’en avais trouvé deux ou trois qui semblaient super en préparant mon voyage. Entre autre le DARLING, rue Ve Smečkách 32, Prague 1, tout près de la place Wenceslas ( Vaclavské namesti) J’ai été accosté par un loubard en treillis militaire, un rabatteur de touristes qui me vantait les plaisirs du club, même technique qu’à Pigalle à Paris : j’ai décliné.

    ENFIN DU SERIEUX
    Le lendemain, vers 18h je suis parti faire un tour au SWEET PARADISE, au 75 de la rue Slezská à Prague 3, un peu inquiet de découvrir ce que j’allais trouver. Enfin une adresse digne de ses E.V. Je rentre dans le club dont l’entrée est en contrebas de la rue, en demi sous sol, je sonne et un homme d’une trentaine d’années vient m’ouvrir et m’introduit dans le bar. Je prends une consommation, 5 jeunes filles fort jolies sont là, assises sur un canapé et discutent entre elles. La fille au bar, très sympa, me donne une petite carte de visite où sont indiqués les tarifs du happy hour (12h – 20h). 1400cz la 1/2h et 1800 l’heure. L’endroit et très propre et le bar est chaudement décoré. Les demoiselles viennent une à une se présenter. Elles sont mignonnes, souriantes et polies. Je me lève pour leur serrer la main à chacune. Et je remarque Viola, une grande ukrainienne de 21 ans avec qui je décide de passer une heure. Bien qu’elle soit très belle et que j’ai passé un bon moment avec elle était un peu trop réservée quoique de sa propre initiative, alors que j’étais couché avec elle sur le lit, elle s’est levée et a commencé à danser sur le lit juste au-dessus de moi et à portée de mes mains qui se réjouissaient bien sur des tours et des contours de Viola. Mais l’heure avançait, je me rassasiais de sa beauté et de sa douceur et après une douche rafraîchissant, je la quittais. Puis je suis retourné au bar pour payer ma consommation, un coca à 35cz.
    Rien à dire sur ce club sinon que c’est fort honnête, propre, accueillant et bon marché et que les filles y sont jolies. Je pense que c’est l’affaire à faire à Prague.

    CLUB DE STRIPTEASE
    J’ai alors voulu retenter une entrée au Darling. Devant la porte une demoiselle rabattait, mais elle était quand même plus sympa que le baroudeur de la veille. Elle m’annonce les tarifs. 200 Cz l’entrée et consommation à 90cz. Je risque l’entrée, je règle au bar, commande un coca, demande les toilettes, je remarque que la scène est vide mais qu’une fille se prépare. Est-ce du à mon arrivée car il n’y a pas grand monde à l’intérieur. Puis je vais m’asseoir et la serveuse m’apporte mon coca et me réclame 290cz. Ca commence l’arnaque. Comme je n’aime pas être pris pour un pigeon, je me lève en râlant, je lui laisse son coca sur les bras et me casse. 7 euros pour un pipi c’est cher mais je voulais être convaincu que ces clubs de striptease étaient bien des pièges à touristes. En tout cas pour le mieux côté sur base de mes recherches c’est concluant.
    Mais pour ne pas faire une généralité, je pars à la recherche du RIO. J’ai un bon trouvé sur Internet me donnant droit à 50% sur le billet d’entrée et une boisson gratuite. L’entrée étant effectivement à 500cz, j’en paie 250 Cz et je reçois effectivement une boisson gratuite. Je vais m’asseoir dans la salle où une fille est en plein striptease. Grande, brune, très jolie. A peine assis, une fille vient s’asseoir très souriante, cajoleuse, entame la conversation, me fait des pré propositions mais je l’informe que c’est mon premier jour à Prague, que je veux d’abord voir l’ambiance etc. etc. etc. Elle se lève un peu moins souriante qu’à l’arrivée et aussitôt une deuxième arrive, me propose de boire, de flirter, de coucher, et m’annonce naïvement les tarifs : 5000cz l’heure et 2000cz la demi heure. Je lui fais remarquer que j’ai intérêt à prendre 2 demi heure mais elle me répond le plus sérieusement du monde que les demi heures font 20 minutes. Je décline avec les mêmes arguments que la précédente. La fille qui dansait quand je suis arrivée et qui n’a plus maintenant qu’un tout petit string vient me chauffer en frottant son sexe sur ma cuisse et en ^plaçant ses seins à 2 cm de mon nez, je me garde bien de toucher car ce serait probablement équivalent à une signature de contrat ; même discours, même refus, on commence à me tirer la gueule. Arrive une quatrième qui venant de finir sa danse et à sa première proposition je commence à lui répéter ce que j’ai dis à ses collègues et elle me dit : ça va, ça va, j’ai compris et me laisse enfin tranquille. Cela fait 20 minutes que je suis là, L’expérience est concluante. Piège à touristes et à pigeon. Maintenant s’il vous plait de dépenser 10.000cz à ce jeu, c’est votre choix, chacun son plaisir.

    LES VITRINES
    Comme j’avais été assez tôt au SHOW PARK, je décide d’y refaire un plongeon vers 21H30. Une dizaine de filles en tout. Le gorille encore plus désagréable que la veille. Mais des filles cette fois un peu plus jolies et plus agréables, mais pas trop envie de tester après ma visite au Sweet Paradise. Mais pourquoi pas une prochaine fois. Endroit sécurisé mais insécurisant. Il faudrait peut-être s’y habituer.

    LA RUE
    Je n’ai pas vu de filles qui travaillaient sur la rue bien que je me sois rendu aux endroits stratégiques à ma connaissance.

    Par contre, si vous aimez voir des centaines de très jolies demoiselles déambuler dans les rues commerçantes de Prague en jupette, jean serré, tea shirt et décolletées profond, 95% des filles à Prague sont de « très jolies à canon ». Très déçu par la SEX SCENE de Prague, je me suis fais plaisir à me promener et observer ces beautés passer et m’embaumer de leurs parfums. J’avais déjà été impressionné par les belles filles en Suède, mais Prague est la perle de l’Europe.

    Oui la perle de l’Europe, pas seulement pour les jolies filles, mais aussi pour l’ART. Les bâtiments, la musique, le théâtre, un rêve de beauté où à chaque coin de rue vos yeux sont émerveillés et vous restez un instant cloué sur place par la richesse architecturale de cette ville et par les beautés qui s’en dégagent. Mais ici n’est pas le lieu de commenter l’ART et mon EV est je crois déjà « assez trop longue ». Félicitations si vous l’avez lue.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité