Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici - DE    

Discussion : Osnabrück : Totalclub Osnabrück

  1. #


    Inscription
    décembre 2006
    Messages
    102

    Par défaut

    quelqu'un aurait il de fraiches infos de ce club ou du partytreff Dolcevita de wagenfeld....j'y vais bientot si j'ai de bons retours et raconterai...

  2. #


    Inscription
    décembre 2009
    Messages
    88

    Par défaut

    hum...merci beaucoup pour ce feedback ! n'ayant jamais pratiqué en public jusqu'à ma récente visite dans un autre PT la semaine passée je me tate de plus en plus a réitérer, voire à pousser un peu, l'expérience dans ce sens...pourquoi pas à Osnabrück...à voir...

Connectez-vous pour lire les 40 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    février 2007
    Messages
    473

    Osnabrück : Totalclub Osnabrück

    Totalclub Osnabrück

    Adresse : Am Wulfter Turm 1, 49082 Osnabrück

    Téléphone: 0541-5068153

    Horaires :
    Lundi au jeudi 10:00 - 24:00
    Vendredi 12:00 - 03:00
    Samedi 14:00 - 04:00
    Dimanche 12:00 - 24:00

    Prix d'entrée :
    3h - 70€ = formule de base - ATTENTION: +10€ les vendredis, samedis et veilles de jour férié
    3h VIP - 100€ = formule de base + bière, peignoir, chambre individuelle, longdrinks et cafés spéciaux (capuccino, espresso,...)
    Tagesticket - 90€ = formule de base (toute la journée) + bière - ATTENTION: +10€ les vendredis, samedis et veilles de jour férié
    Tagesticket VIP - 120€ = formule de base (toute la journée) + bière, peignoir, chambre individuelle, longdrinks et cafés spéciaux (capuccino, espresso,...)


    -----------------------------------

    --------------------------------------------------

    je me suis rendu hier samedi 14 juillet au www.partytreff-osnabrueck.de, il y était prévu une Megaparty avec 27 filles, dont 7 pornostars pour 140 euros. Il m'a fallu près de 10 de train pour aller à Osnabruck, mais la qualité des ICE allemand et le bohneur de manger dans le restaurant du train font vite passer les heures. Arrivé à Osnabruck vers 16 heures, je pensais me rendre à pied au club, situé à 4-5 KM du centre dans une zone industrelle et proche d'un sortie d'autoroute, mais je me dit qu'un taxi ira plus vite, une fois installé le jeune chauffeur me demande lequel des partytreffs à Osanbruck car il y en a un autre à 10-15 KM à osnabruck-Wallenhost, le club la Rouge qui faisait également hier une mégaparty avec 17 filles pour 120 euros. Il m'a également dit qu'il était déjà allé à celui près du centre. Après avoir payé 7 euros le taxi, me voilà au club. Une planteureuse blonde me reçoit et m'indique qu'il faut payer 120 euros pour la soirée et ensuite elle me donne les clefs d'un casier à déposer après au bar. Le club est très sympa, toilettes aux sous-sol et rez avec réception, 6 douches et une centaine de casiers. Ensuite vaste salon avec un grand bar et espace prévu pour le buffet comme dans un bon hôtel. Dans le forfait en plus de la nouriturre, alcool fort, bière bouteille et pression sont compris. Le plus de ce partytreff c'est sa terrasse et un jardin qui comprend un immense jacuzzi transparent, qui était fermé pour réfection, 2 podiums, dont un avec des matelas mousses prévu pour de belles orgies, ainsi qu'une dizaine de chaises longue. Comme le club est en zone indutrielle tout les bruits sont permis, musique forte même à 3-4 heures du matin ainsi que les râles des hommes en plein orgasmes et les cris des filles ne vont déranger personne.
    Comme je n'avais payer que 120 euros, au-lieu des 140 prévus, je me doutais que la méga-party n'aura pas lieu.
    Il y 8 filles et une 9ème qui viendra vers minuit pour voir si elle peux travailler dans ce club.
    Il y avait :
    2 allemandes blondes qui semblent indestructibles, un physique de sportives avec des cheveux courts et environ la quarantaine. Une des 2 m'a dit qu'elle travaille ici depuis l'ouverture, cad env 5 ans.
    2 filles qui semblent venir de l'ex yougoslavie, elle parlent dans leur langue avec la réceptionniste et quelques clients, physique moyens, une env. 25 ans qui apprécie le cuni et l'autre env. 35-40 ans, spécialisé dans les branlettes espagnoles, son cou va recevoir de nombreuses giclées.
    1 suissesse immense, c'est la 1ère fois que je vois une fille nue aussi grosse, comme elle est de petite taille elle est presque aussi large que haute, mais cela ne m'empêchera pas de la prendre 2 fois...Peut-être le syndrome du film "la grosse bouffe" passé jeudi sur Arte, où la pulpeuse Andréa Férreol se fait prendre pas tous les 4 suicidaires.
    Enfin les 3 plus jolies filles :
    1 kazaques, très jolie au regard de braise et sa copine une jeune blonde allemande, complètement déjantée et exibitionniste, avec des bas-résilles rouges et petit top rouge, très grosse poitrine qui tombe , mais elle reste très sexy avec ses talons aiguilles et un marocaine au petit physique très bien proportionnée et qui dégage une folle énergie.
    Après la douche je cherche les chambres situées au 1er, 5 au total, dont une avec chaise gynécologique et lit d'hôpital, une avec sauna et une autre avec immense lit pour une douzaine de personnes environ.
    Je vais dans la grande chambre qui comprend également une terrasse avec vue jardin, il y déjà 3 filles avec 3 gugus, je m'invite et une des 2 allemandes aux cheveux courts m'administre une superbe fellation, protégée comme tous les autres rapports, seul le début de la pipe commence parfois sans protection et après une pénétration énergique je lache la purée assez rapidement, il faut dire qu'il y avait près de 2 semaines que je n'avais trempé le biscuit, je m'était contenté de plaisirs solitaire. Après une douche je remonte et une des filles ne semblent guère contente de me revoir aussi tôt, mais finalement cela se passe bien et j'ai droit à un 2ème tour de manège...
    Après un moment je rencontre la petite marocaine qui semble bien apprécié la chambre voisine de la plus grande et qui est aussi visible par un hublot.
    Elle dégage une énergie folle et me fait prendre un bois des plus durs ensuite je la prend en levrette jusqu'a l'orgasme.
    Il est bientôt 18 heures et la faim se fait sentir, on fait la queue comme dans les buffets de restos ou d'hôtels, une très bonne nouriturre est disponible, il y a une trentaine de mâles en chaleur qui reprennent des forces et peut-être qu'il y aura eu une cinquantaine de personnes au total lors de cette soirée.
    Je discute avec 3 anglais qui sont venus une semaine visiter les clubs de la région, ils sont pas mal portés sur la bière et les quatres on va bronzer à poil sur les chaises longues, c'était le 1er jour de chaleur dans la région.
    Au bout d'un moment 4-5 filles viennet sur le podium et invitent tout le monde à un gang-bang, c'est vraiment sympa.
    Un peu plu tard l'immense suissesse vient me demander si je veux bien d'elle, entre compatriote je lui répond pourquoi pas, car je n'avais couché avec une fille si forte et j'aime les nouveautés, elle commence par une superbe fellation, j'essaie ensuite de la prendre en levrette et il faut dire que l'ai l'impression de me trouver en face d'un postérieur d'hipopotame et après quelques tentatives j'arrive à mettre ma clé dans sa serrure.
    Au bout d'un moment tout le monde est invité à rentrer dans le salon et les rideaux sont tirés, peut-être verrons-nous des autres filles ou les pornos stars, en fait non il y a la blonde exhibitioniste dans le jardin recouverte de crème et de fruits frais que l'on vient manger sur son corps.
    Etrangement le fait qu'il n'y ait "que 8, ensuite 9 filles" au lieu des 27 prévues ne me dérangent pas, je m'amuse très bien, en fait la méga-party aura lieu le 28 juillet prochain, les affiches avec le 14 juillet ont été enfin corrigées.
    Vers 23 heures, alors que l'intensité commençait à redescendre il arrive une pulpeuse blonde à lunette qui est venu voir si elle peut travailler ici. Elle semble intimidée et affirme ne jamais avoir travaillé dans un treffparty. Elle va avec un client dans une chambre peu éclairée et peu de temps après je viens voir on est bientôt 4 à la toucher, lécher et pénetrer, elle se lâche complètement et suce à tout va sans protection, elle mouille plus que les autres et émait des petits cris agréables, elle commence à recevoir des jets de spermes sur son corps. Elle semble vraiment en manque et restera plus d'une heure sans interuption dans la chambre à recevoir les assauts de plusieurs hommes très chauds.
    Mais le plus beau arrive, vers minuit et demi alors qu'il commençait à faire froid pratiquement toutes les filles sont dehors sur le podium et commence la grosse orgie, je suis presque au-milieu du podium et pendant que je me fait divinement sucer je touche des fesses, des chattes et des seins, c'est l'image qui me restera gravé de cette longues et chaude soirée.
    Vers 1 heure du matin, des cotelettes sont grillées dans le jardin et tout le monde reprend des forces pour les derniers assauts. Il y a encore des derniers clients qui arrivent, le samedi le club ferme vers 4-5 heures du matin. Après une dernière partie carrée dans la grande chambre on se rapproche des 4 heures, je suis assi avec les derniers clients dans le vaste salon et les filles sont assises sur nos genoux, elles ne sont certes pas GFE, mais toutes sympatiques et aucune n'a rechigné à satisfaire les clients.
    Comme mon train est à 8 heures et demi il reste encore plus de 4 heures à attendre je ne sais où, mais un client qui vient de Berlin me dit qu'il va aussi aller à la gare, son train est à 5 heures, on part à pied en direction de la gare et on a mis environ 45 minutes en marchant assez vite pour y arriver. Le Macdo en face de la gare est déjà ou encore ouvert, comme il est bientôt 5 heures ce client me salue, seulement 10 minutes plus tard il réapparait, son train a été annulé et le prochain est à 8h également. Heureusement à 6 heures le café-croissanterie de la gare ouvre et on peut parler jusqu'a 8 heures, je commence sérieusement à être fatigué, il faut dire que je ne dormais pas depuis jeudi, vendredi soir après un concert je n'avais pas résussi à dormir je ne faisait que de penser à toutes les filles que j'allais voir samedi et j'ai du me reveiller à 5 h. du matin pour partir à Osnabruck.
    En rentrant d'Osnabruck et proche de Bâle 2 douaniers et 1 douanières me voyant sans bagages me demandent mon passeport et me questionnent sur la ville visitée et le but de mon voyage en allemagne, je leur répond sans autre que je suis allé à Osnabruck pour une treffparty, visiblement ils ne connaissent pas alors je rajoute, wie ein Pouff (comme un bordel), ils repartent en parlant entre eux, style " il a fait près de 20 heures de train pour tirer des coups..."
    En résumé :
    C'est la 1ère fois que j'allais dans un treffparty allemand, même si cest presque comme un gangbang en Suisse sauf que ça dure plus longtemps que l'on y mange mieux, qu'il y plus de filles et que c'est moins cher.
    je pense que pour vraiment apprécier un treffparty il faut ne pas chercher de GFE, de filles hypercanons, de vouloir tirer son coup tranquille tout seul, de vouloir des spécialités comme CIM, anal etc et SURTOUT pouvoir rester longtemps, car c'est sur la longueur ils s'y passent que quelques moments hyper sympa comme des ganbangs géant.
    En tout cas c'est les 12 heures les plus sexes que j'ai passé dans ma vie.
    Un must.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité