Connexion
Votre pub ici - DE    Youppie webcam confinement    

Discussion : Les récits de vos visites au World

  1. #


    Inscription
    décembre 2018
    Localisation
    Thionville
    Messages
    500

    Par défaut

    Premiere visite au World dimanche dernier…

    Le club offre des installations tres luxueuses et une ambiance Cosi tres appréciable . D’excellentes conditions pour se ressourcer.

    Des mon arrivée , la thekefrau s’excuse pour le petit nombre de filles et leur arrivée qui se voudra progressive dans la journée, vacances oblige nous sommes le 13 aout . En attendant l’arrivée des filles, nous découvrons le club qui est superbe .

    Il y a peu de filles et elles ne nous emballent pas du tout .

    Au bout de quelques heures, vivifié par la bonne journée de la veille à l’Oase , je décide d’entreprendre la seule fille qui me plait vraiment ; il s’agit de Natalie une superbe roumaine au physique avantageux . Petite négociation de tarifs désagréable et nous voilà en route pour la chambre ; la femme se révelera un peu fatiguée mais etre une vraie creme d’une gentillesse infinie . Bonne pioche une nouvelle fois ! La troisieme cartouche du week end est partie .

    Dans l’apres midi, plusieurs petites jeunes débarquent en pyjama . Il y en aura des superbes mais l’énergie n’y est plus…

    En résumé le club est sympa mais assez .décu par le line up . J’ai bien géré en prenant cette fille au moment ou l’énergie était là . Aucun regret.. .

    L’image pourrait etre assez différente un autre jour à une autre période !

  2. #


    Inscription
    mai 2007
    Messages
    496

    Par défaut

    Vendredi 20 Janvier 2023
    Petit tour au World après 9 heures de route depuis mes montagnes.
    Arrivé vers 18H30, club très calme, peu d'oursons, 20 à 30 filles à la louche.
    Je suis fracassé par la route, un caca puis direction le salon du bas avec Télé et sofas moelleux.
    Pas moyen de piquer un roupillon, dérangé par les chasseuses en manque d'oseille...
    De la Bulgare, de la Roumaine qui te chatouillent les pieds...Bon, c'est le jeu et puis ça permet de connaitre une partie du cheptel.Et puis dès que je leur parle en Roumain, elles deviennent soudain plus sérieuses et curieuses...
    Une blonde me reconnait de l'été dernier, la Gitane avec qui j'avais fait une bonne session à 100 balles.
    Tenté de remettre le couvert, mais faut encore que je me repose du voyage.
    Puis Roxanna se pointe, une fille style secrétaire de direction à lunettes.
    Après les traditionnels "where are you from? what's your name? " elle me dit qu'elle est Espagnole...
    J'enchaine en Roumain "Et ma Teube , elle est Espagnole ? T'es de Bucarest...".
    Elle éclate de rire, elle est bien Roumaine...30 ans mais fait plus jeune, très mignonne, très sympa, une belle attitude, on cause pas mal de temps mais je lui dit "on verra plus tard"...
    Elle reviendra à la charge plus tard dans la salle du haut, je lui demande ses tarifs...50 balles "basic", 100 balles pour ce qu'on connaissait avant à 50.(je lui ai parlé du World "d'avant" et des taros pratiqués alors).
    Aucune des filles avec qui j'ai parlé ne vont en chambre pour 50 balles, même "basic", ça les fait rire.
    Bon, après j'ai pas parlé avec tellement de meufs, donc ...Et puis l'oseille je m'en cogne, c'est juste par curiosité que je leur demande leurs tarifs.
    Bref, je dis à Roxanna, "plus tard, je vais jeter un oeil à "Bayern Munich- Liepzig", elle me dit "je t'attends".
    Lol, je la reverrai plus, sans doute en chambre...
    Maria se pointe, 22 ans me dit-elle, mince , Roumaine typée Tzigane...mais pas Gitane me dit-elle...
    Très sympa en salle, bonne attitude,100 balles la totale, je me dit allez, il neige dehors, vaut mieux que je parte de bonne heure, en voiture Simone.
    Ben, pas terrible en chambre la Gitane, Ok elle embrasse(toute langue dehors), pepi (pas une experte, loin de là), et m'a cassé les couilles avec ses suppléments, j'ai horreur de ça, ça casse l'ambiance.et puis j'étais crevé, ça aide pas. Je lui file ses 100 balles au vestiaire, douche et je me casse pour retrouver la neige sur les routes de campagne du World, direction l'Ibis Budget Linden.
    Vers 22H30, il devait y avoir une trentaine de filles et à peine autant de clients, on est loin de l'ambiance des Week-end d'antan.
    Cularo

Connectez-vous pour lire les 768 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Ici et là mais pas assez là...
    Messages
    19 768

    Les récits de vos visites au World

    Copie d'un message de Stano (octobre 2005):

    Comme les trois mousquetaires, les grands FKK allemands étaient quatre, mais depuis la fermeture de l'Atlantis l'année dernière, ils ne sont plus que trois : les Big Three comme disent les Yankees sur www.worldsexguide.info. Palace, Oase et World, tous les trois situés dans la région de Francfort où sont localisées comme par hasard quelques bases de l'armée américaine. Et le hasard fait bien les choses car tout ce qui touche au pays de l'oncle Sam se doit d'être "big". Right or not ?

    Le plus big des big, c'est sans conteste le World. Puisque sa visite manquait encore à mon palmarès, je me devais de combler cette lacune. Me voilà donc le 5 mai 2005 (jour de l'ascension mais aussi jour de la fête des pères en Allemagne) à l'entrée du parking n°2 du World. Comme le n°1, ce parking compte probablement une centaine de places ... toutes occupées ! Diable ... il doit y avoir du monde à l'intérieur ! Je me gare donc à l'extérieur du domaine, sur l'accotement où se trouvaient déjà quelques autres voitures ... et je me dirige vers l'entrée.

    Un tapis rouge est déroulé sur l'escalier ... tiens, la direction du club aurait-elle été informée de ma visite ? Dans ce cas, ils auraient pu me réserver une place dans le parking ! Heureusement, ma photo n'ayant jamais été publiée sur ce forum, le personnel à l'accueil ne me reconnaît pas. Je pourrai donc effectuer ma mission d'évaluation du World incognito, en toute objectivité ... comme les enquêteurs du guide Michelin!

    Première impression : le World est en effet très big ! Je dirais même gigantesque : une véritable usine du sexe. Et il est plein à craquer : au moins 200 mecs et probablement une cinquantaine de filles. Ici, bien sûr, elles sont intégralement nues et en général jeunes et très joli. Malgré ce nombre appréciable, le ratio semble quand même très défavorable. Je me fais dès lors déjà du souci pour l'occupation des chambres (va-t-il falloir attendre longuement comme parfois au Golden Time ?) ... mais bizarrement, pendant mon tour de reconnaissance des lieux, je m'aperçois que beaucoup de chambres sont encore vides. Les visiteurs du World, affalés un peu partout dans le club et dans le jardin, au bord de la piscine, ne semblent pas très actifs aujourd'hui !

    Du côté des filles, je peux confirmer ce que j'avais déjà lu sur www.worldsexguide.info : ce club est envahi par une cohorte de roumaines. Pas vraiment mon style préféré, mais c'est pourtant avec l'une d'elles que je m'isole bientôt dans une chambre. Vanessa une petite brune (+/- 22 ans) m'avait abordé en allemand dans un couloir et je m'étais laissé tenter ... Erreur fatale ... j'aurais dû accorder plus de foi aux avertissements lus sur le forum anglophone, et surtout, comme il faudrait toujours, j'aurais d'abord dû la "tester" préliminairement dans un divan du bar.
    Ce fut ma plus mauvaise expérience dans un FKK : pour peu, je me serais presque cru dans un carré de la rue d'Aerschot à Bruxelles. Dans la chambre, pas question de flirter comme j'aime d'abord le faire : elle m'allonge presque de force sur le lit et commence tout de suite à me sucer. Bien que sa technique ne sois pas très au point, elle se laisse doigter, et après environ 10 minutes je sens la jouissance monter. Je lui demande donc d'arrêter pour passer à un autre exercice, mais elle fait la sourde oreille et continue. Je la stoppe donc avec les mains mais elle essaie malgré tout de continuer. Au dernier moment je la retiens ... elle se lève alors et s'essuie la bouche comme si j'avais joui en elle. Je lui demande en allemand ce qu'elle fait et elle me signifie que c'est fini puisque j'ai joui ... rien n 'est plus faux évidemment ... et je proteste gentiment et poliment .... Peine perdue, elle semble tout à coup ne plus rien comprendre : ni l'allemand, ni l'anglais, ni bien sûr le français .... et malheureusement, je ne parle pas roumain !
    Merde ! .... pfffffff ..... mais comme je ne suis pas du genre râleur et agressif, je laisse tomber, je la suis et lui file ses 50 €. Basta !
    Méfiez-vous donc de ces roumaines qui passent quelques jours en FKK pour se faire le max de blé puis s'en retournent vers d'autres cieux ... Des arnaques comme celle-là j'en avais déjà entendu parler sur d'autres forum ... et malgré tout je me suis fait piéger ! Quel nigaud ce Stano.

    En avant donc pour le 2e épisode ... Mais le World .... bof, bof, je ne me sens pas très à l'aise .... quelque chose ne va pas .... je trouve que la disposition des lieux ne favorise pas l'approche des demoiselles qui se tiennent souvent en groupe. Comme je suis du genre timide ... (ben oui ...) je n'ai pas facile à venir rouler des mécaniques en disant ... "tu viens baiser ma poule" ...
    A l'Oase et au Golden Time, les occasions de contact et les possibilités d'engager une "conversation" me semblent plus faciles et plus franches ... question d'habitude peut-être !
    Je repère quand même une belle "biche" dotée d'une plastique de rêve ... et je m'arrange pour la croiser dans un couloir vers la piscine .... C'est Anna, (22 ans ) ... elle m'aborde en me demandant d'où je viens (question classique ....)
    - de Belgique ... et toi ?
    - devines ?
    - Tchéquie ? Slovaquie ? Russie ? Pologne ? Bulgarie ?
    - Non ?
    - Alors ?
    - Hongrie !
    - Ah ... yo napot szép lany
    Par bonheur (mais pas du tout par hasard) je parle un peu le hongrois ... et la conversation s'engage donc facilement ... Flirt et caresses dans un divan, suivis d'une séance des plus agréables en chambre.
    Bref : Anna c'était du 9,5/10 ... je rêve encore de la levrette paradisiaque dans son petit c*l bien serré dont j'ai pu bénéficier ...

    Ensuite, pause traditionnelle, séance de sauna, jacuzzi, quelques brasses dans la piscine, repas ... et en route vers de nouvelles aventures !
    Et là, qui j'aperçois au bar ? ... Aylin (orthographe non garantie, c'est peut-être aussi Aline ou Eyleen ...). Mes "fans" doivent se souvenir d'elle : je l'avais déjà "testée" il y a près d'un an lors de ma découverte de l'Oase. Et ensuite croisée à de nombreuses reprises au Golden Time. Ma parole elle me suit partout cette biche ! Je le lui dis, mais elle réplique ... non, mein schatz, c'est toi qui me suis parce que tu ne peux plus te passer de moi !
    Il y a quand même du neuf question carrosserie : sa poitrine a bénéficié semble-t-il d'un upgrade (très réussi) vers la version 2.00 ! A l'Oase elle était sicilienne, au Golden Time turque, et maintenant elle m'annonce qu'elle est macédonienne .... Pas de problème mein schatz j'suis pas dupe et t'es de toute façon une chaude latine, ça je le sais ! ...
    Je sens tout à coup une envie irrésistible de la baiser ... Comme d'hab' Aylin m'entraîne vers le kino (c'est son coin préféré) ... et après quelques préliminaires très chauds - au cours desquels elle me prouve que sa technique de la pipe s'est encore améliorée - nous nous isolons en chambre pendant qu'un feu d'artifice est tiré dans le jardin du World à l'occasion de la fête des pères!
    Quel bonheur la levrette avec Aylin ... elle a la faculté de serrer les muscles de son vagin autour de mon pétard mouillé, ... mais qui malgré tout ne tarde pas à exploser au moment où éclate le bouquet final du feu d'artifice (et c'est véridique !). Quelle extase !

    En conclusion : des hauts et des bas dans ce FKK grandiose, mais qui pêche à mon avis par son manque de "convivialité". Il faudra peut-être que j'y retourne pour vérifier cette impression mitigée ...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité