Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : ALENA (hongroise - brune)

  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    737

    et encore une de faite !

    ...
    C’est au Yin Yang que nous nous sommes rendus pour passer la fin de journée. Arrivée vers 19h, nous avons re-mangé un morceau avant de démarrer et entrer si j’ose dire dans le vif du sujet. Le buffet est toujours aussi excellent.
    Après avoir profité de toutes les installations de l’établissement, c’est accoudé au bar qu’une charmante jeune femme m’aborda sympathiquement et c’est avant même de la détailler en entier que j’ai accepté son invitation, départ au kino pour un petit tour de chauffe préalable, histoire de ne pas démarrer à froid … Bon, c’est Alena, elle est hongroise, vient de Budapest, a un corps sympathique si ce n’est une paire de fesses exagérement rebondies*, on dirait que ce ne sont pas des vraies tellement … Bon session correcte en chambre, se terminant en CIM. A noter, elle est amie avec Suzy, absente ce jour-là !

    * à noter qu'en chambre, elle en joue ... à merveille et c'est sur la table de massage de la chambre 27 il me semble qu'elle se mit à m'exhiber ses fesses, m'invitant à y toucher et même à la doigter ; de même, juchée sur cette même table, elle se mit à me sucer, moi debout devant et elle à genoux, face à moi ... cela en apéritif avant de passer aux choses sérieuses après ... assez classique mais satisfaisant.

    ...

  2. #


    hislacoule12 Guest
    eh oui José, j'ai suivit tes instructions, en effet, j'ai trouvé ton eval pour Alena ou Alina. Cà correspond en plein je crois bien que nous parlons de la même personne. De plus, j'ai compris que Protea58 est de la même région. A bientôt donc.

    J'ai rencontré Alena à deux reprises, la seconde fois le vendredi 12 octobre 2007. La passe aura été des plus médiocres : Alina adore le cuni, la fellation, elle insiste mais c'est pas trop mon truc, si c'est trop long je débande. Moi ce que j'aime c'est baiser et çà, elle n'aime pas du tout, elle évite la pénétration, elle veut absolument me faire jouir scéance marathon de cuni et fell mais rien n'y fait, l'envie est passée, je débande .

Connectez-vous pour lire les 3 autres messages sur le sujet


  1. #


    v79 Guest

    Par défaut ALENA (hongroise - brune)

    Copie d'un message de protea58 (février 2006) :

    6 février 2006, environ 17 heures.

    Après ma délicieuse rencontre avec Angelina, je me retrouvai donc au bar, où je sirotai un café, profitant d'un repos que je croyais bien mérité. Dix minutes ne s'étaient pas écoulées, lorque je fus abordé par une demoiselle d'un tout autre calibre. C'était Alena (orthographe non garantie), une hongroise d'une trentaine d'années, bâtie comme une athlète est-allemande de l'époque glorieuse: pas précisément grosse, mais forte et charpentée de partout. "Chez nous" à Liège, on appelle çà "une belle forte femme". En un mot, pas vraiment mon genre. Sur le moment, je pensai même: "pas mon genre du tout".
    Pour passer le temps, je me mis à discuter avec elle, et elle se fit évidemment très vite plus insinuante. J'éludai tout un temps ses propositions, puis elle commença à m'intriguer. Par ailleurs, le temps passait, et j'étais décidé à ne pas rentrer chez moi après 19 h 30, donc à quitter l'établissement vers 18 h 30 au plus tard. Aurais-je encore eu le temps de faire une nouvelle conquête plus à mon goût ?
    Lorsqu'elle me susurra "je suis meilleure que tu ne le penses, tu sais", je basculai, et répondis: "alors viens!".
    Eh bien, je dois dire que je ne l'ai pas regretté. En présence d'Alena, on n'a évidemment pas l'impression de faire l'amour à Sophie Marceau ou à Ingrid Chauvin ! A certains moments, on se sent même un peu intimidé, voire immobilisé sous sa puissante musculature... Mais il faut bien reconnaître qu'elle a énormément de talent, et qu'elle ne lésine pas sur les prestations: fougueux baisers, doigté, fellation sans, pas regardante sur le temps. La dame a des atouts.
    Comme moi, elle raffole de la minette. Elle s'est donc laissée lécher et doigter pendant vingt bonnes minutes, les jambes écartées en l'air pour me faciliter la tâche. Essayez, vous, de rester vingt minutes les jambes en l'air sans montrer de fatigue ! Je me suis obstiné, d'autant plus que, toutes les trois minutes, elle me disait "continue, je sens que je vais jouir". Peine perdue en fin de compte.
    J'étais un peu déçu. Elle pas, si j'en juge par la fellation impériale qu'elle m'a alors administrée. Fellation qui, elle aussi, a duré vingt bonnes minutes. Quelle affaire (à Liège...): j'en ressentais encore les effets le lendemain matin...
    Nous avons fini en missionnaire, après avoir testé une autre position.
    "Je me suis bien amusée" m'a-t-elle dit en se rhabillant. Et bien, moi aussi, Alena!
    Une fille à essayer, sans doute de préférence à certaines lolitas, aguichantes peut-être, mais minaudières et inexpérimentées.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité