Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Europe : perspectives juridiques sur la prostitution, le racolage, le proxénétisme

  1. #


    Inscription
    juillet 2009
    Localisation
    Autobahn
    Messages
    3 375

    Regime juridique de la prostitution femine


  2. #


    Gillette Guest

    Bientôt un prix Nobel danois ?

    Citation Posté par Aurélio Voir le message
    Le charmant point de vue d'une féministe danoise à partir du lien ci-dessous :
    http://www.lalibre.be/debats/opinion...stitution.html
    Apprenez notament, chers punters, que de savantes études (sources non citées malheureusement) démontrent qu'un de nous sur cinq a déjà commis un viol, et que ce qui nous excite particulièrement, c'est l'avilissement des femmes.
    La conclusion de l'auteure coule dès lors de source : il faut sans pitié pénaliser les rebuts de l'humanité que nous sommes...
    J'aime beaucoup le titre. Il n'induit pas du tout en erreur sur la thèse de l'article. De la part d'une Danoise, autant d'amour des Pays-Bas est néanmoins suspect. On les aurait cru à la botte de leur grand voisin scandinave. Et bien pas du tout comme dirait Didier Deschamps aux Guignols. Deux semaines pour un RV chez la manucure, c'est un scandale qui méritait d'être dénoncé et c'est bien la preuve que les services à la personne ne marchent pas aux PB.
    Pour le reste, j'apprécie la très grande objectivité des assertions. Tout cela me semble d'une haute valeur scientifique et je vois mal comment l'auteure pourrait échapper au Nobel de psychologie....le jour où il aura un peu trop picolé. Il est en effet prouvé que les meilleures théories scientifiques comportent une part d'auto-expérimentation. La parole de cette avocate aura alors encore plus de poids et peut-être atteindra-t-elle une renommée mondiale ? Ce serait dommage de lui éviter une reconnaissance méritée.
    Mais il ne faut pas oublier qu'il y a souvent eu une science d'Etat dans certains pays, chargée de mettre en musique les lubies des dirigeants. Ca arrive aussi dans les démocraties. L'article ne dit pas si l'échantillon de l'étude américaine a été recruté en prison dans les quartiers de délinquants sexuels (peut-être pour avoir payé des prostituées ?). Passe encore qu'1/5ème soient des violeurs, mais que 4/5ème soient accros aux prostituées est encore plus abominable et même aux Etats-unis où les peines se comptent parfois en siècles, je ne pense pas qu'il y en ait à la hauteur d'une telle dépravation.
    Une des recommandations quasi-finales me semble aussi d'une très grande justesse: "Mettre un terme à la prostitution requiert d'avoir beaucoup d'ascendant et de se donner comme objectif une réelle égalité des sexes." Un beau programme pour un pays où l'égalité des sexes est en effet odieusement bafoué. Les Danois sont tellement en retard sur ce point que je crains toutefois qu'ils ne parviennent jamais à éradiquer la prostitution. L'auteure le reconnaît d'ailleurs elle-même puisqu'elle recommande finalement seulement de clouer les clients au pilori. Tout le problème est quand même de savoir s'il s'agit de vrais clous et d'un vrai pilori. Bravo aussi à "La libre Belqique", un journal de qualité.

Connectez-vous pour lire les 143 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    5 657

    Par défaut Europe : perspectives juridiques sur la prostitution, le racolage, le proxénétisme

    La Suède victorieuse de la prostitution

    Courrier International, toujours apte à relayer les informations les plus miteuses et démago de la planète sous couvert d’un pseudo progressisme de pacotille et d’une répugnante fausse objectivité, nous apprend que le cas Suedois (prohibitioniste) est une réussite totale, et que le cas Allemand (reglementariste) est un echec tout aussi total. En effet, il y a moins de prostituées de rue en Suede qu’en Allemagne, CQFD… Bientôt un article relayé par Courrier International nous expliquera que le cas Chinois, où les filles sont envoyée en camps de rééducation, est une réussite, de même que le cas de l’ Arabie Saoudite, où les filles sont battues en plublic, puisque ce sont des initiatives efficaces contre la prostitution. Mais en quoi ces gens se permettent d’être contre une pratique sexuelle, de quoi se mellent ils ?
    A la fin des années 1990, pendant que l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas légalisaient la prostitution, la Suède choisissait la méthode ‘dure’ et décidait de punir les clients. Résultat : la Suède fait aujourd’hui figure de modèle - tout au moins en Europe du Nord, écrit le journal. “L’Allemagne compte environ 400 000 prostituées. La légalisation aurait dû freiner la discrimination dont elles font l’objet (…). Or, leur situation n’a pas connu de changement fondamental. Seul 1 % des prostituées bénéficie de l’assurance-chômage. Les Verts, fervents partisans de cette législation, se retrouvent aujourd’hui dans l’opposition, et la CDU n’aime pas cette mesure. Le vent a tourné (…). En comparaison, la Suède dénombre peu de prostituées. Une situation qui s’explique en partie par le changement de mentalités initié par le mouvement féministe suédois à la fin des années 1970 (…). Après l’introduction de la loi sur la criminalisation des clients, la prostitution a quasiment disparu des rues suédoises. Les effets de cette loi n’ont pas encore été évalués avec précision, mais ce n’est sans doute pas nécessaire. 80 % de la population suédoise s’y déclare favorable”.

    Source : www.iprostitution.org

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité