Connexion
Votre pub ici - DE    Youppie webcam confinement    

Discussion : FKK Artemis : Vos récits de visite

  1. #


    Inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Nantes
    Messages
    67

    Par défaut

    Visite hier dimanche du FKK Artemis. Arrivé à l'ouverture avec un line-up qui a pris consistence vers 13h, pour être complet vers 19 heures. Je dirais entre 30 et 40 filles vers 19h (toujours difficile à visualiser avec le va et vient).

    C'est le paradis du silicone avec quelques superbes filles dans le lot dont une rousse avec des cheveux mi-longs en queue de cheval qui a un corps athlétique splendide, j'ai complétément oublié son nom. En début de soirée il y avait clairement plus de filles que de client.

    Session avec Elvina (pas certain du prénom, brune, cheveux longs en queue de cheval, roumaine), je pense avec des seins siliconés mais qui devait être déjà de belles tailles car ils sont restés souples. Fille super active pendant la session dans le Kino du bar principal, mais malheureusement 3 semaines de FKK commencent à se faire sentir et j'ai eu un mal fou à finaliser, ce qui m'a décidé à ne faire qu'une session.

    Ce qui m'a laissé tout le temps pour utiliser à fond les équipements du FKK. Quelques tours dans les saunas (60 et 90° sont disponibles), bains à remous, relaxation sur un transat lors des rares apparitions du soleil.

  2. #


    Inscription
    mai 2015
    Localisation
    Rhein-Main-Gebiet
    Messages
    272

    Par défaut

    Citation Posté par chicada67 Voir le message
    Salut droldodo, petite question y as t’il moyen de faire un test pcr sur place ? Car d autre club le fond …..
    Ah bon ? D’autres clubs font des test PCR ? Ils font aussi laboratoire d‘analyse ?
    Tu confond avec les antigen test je crois….

Connectez-vous pour lire les 438 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Ici et là mais pas assez là...
    Messages
    19 949

    FKK Artemis : Vos récits de visite

    Copie d'un message de Stano (octobre 2005):

    En me dirigeant vers le kino (c'est bien là que j'ai le plus de chance de rencontrer Tania), je talonne sans le vouloir une blonde dont le petit cul bien ferme se dandine devant mes yeux ... wouaw . Et puis voilà que brusquement elle se retourne. Alors là .... ... incroyable ! Quelle paire de nibards ... Les amis, devant moi, à 1 mètre, et toute nue, s'offre à mes yeux, en 3 D et en live, la plus belle femelle que j'aie jamais vue de toute mon existence. Plus érotique et plus sensuelle que toutes les filles de Playboy et de Penthouse, de ce siècle et du siècle passé, réunies !!!! Pfffffffffffffffffff quel rêve insensé. Une poitrine incroyable, volumineuse, ferme et apparemment naturelle qui surmonte une silhouette fine à souhait, des hanches bien galbées, un petit minou à croquer, des jambes qui, ... qui, .... un visage d'ange, des yeux moqueurs qui me fixent, des lèvres pulpeuses qui sourient en coin .... et savez-vous ce qu'elle me dit ?
    - "Hass du lust in mich" (As-tu envie de moi) ?"
    Là je suis mort, scotché la bouche ouverte ... après quelques secondes elle me demande :
    - Wie heiss du ?
    - Hem, Stano ... und du ?
    - Marina, ich komme auss Rusland, St Petersburg ...

    - Marina, veux tu m'accompagner au kino ...
    - Naturlich ...
    Et là je n'en mène plus large ... en la suivant je pense : "va falloir assurer maintenant" !
    Pour ceux qui ne sont pas familiers des fkk, le kino (ou cinéma porno) est l'endroit idéal pour faire connaissance et entamer les préliminaires. Donc là, sur une couchette, elle me déclare qu'elle sait très bien sucer ... jusqu'au bout ... que je peux éjaculer dans sa bouche si je le désire ... ou baiser dans toutes le positions et me demande ce que je veux faire. Un peu déstabilisé par des mots aussi crus dans la bouche d’une telle déesse, je répond : "un peu de tout ... sauf l'anal".
    Et voilà, c'est parti pour les petits bisous sur tout le corps, les embrassades à pleine bouche et, bien sûr, pendant ce temps j'en profite pour malaxer ses fabuleux lolos ... Damned, c'est vrai, ils sont 100 % naturels, quelle texture !
    Ensuite Marina s'agenouille devant moi et commence à me sucer ... divinement !

    Après quelques minutes de ce régime il est grand temps de rejoindre une chambre et je la suis donc à travers le club … en bandant comme un âne, mais, heureusement, la taille entourée d’une serviette.

    Dans la chambre c’est l’extase … En y repensant, j’ai une envie folle de sauter dans ma bagnole et d’avaler les 350 km qui me séparent de Burgolzhausen …

    Je prend d’abord le temps de l’embrasser, debout, en pétrissant ses fesses adorablement douces et fermes. Elle, les seins collés sur ma poitrine, me donne des petits bisous dans le cou, me lèche le lobe de l’oreille et me caresse les cheveux … La plus belle femme du monde est là, dans mes bras, et se comporte comme si elle était follement amoureuse. Et pourtant, je ne rêve pas.

    Ensuite elle se couche sur le dos, écarte les jambes … et je passe 10 bonnes minutes à lui lécher le minou et titiller le clito en continuant à lui malaxer assidûment la poitrine… Seule petite déception, elle ne se laisse pas doigter …
    Et puis c’est l’enchaînement classique mais toujours aussi divin : fellation nature et superbement bonne (sa langue de velour explorant et s’attardant dans tous les plis et replis autour de mon gland)… 69 de légende … pose du capuchon et première cavalcade en cow-girl, ses seins magnifiques se balançant à portée de mes mains et de ma bouche.

    Chers collègues, avez-vous déjà aussi constaté comme moi que bon nombre de femmes, y compris des professionnelles aguerries, ont des difficultés à bien maîtriser la gymnastique de la cow-girl. Question d’équilibre, je crois et de souplesse du bassin, des hanches et des cuisses.
    Mais Marina, après quelques mouvements lents pour bien huiler la mécanique se met tout à coup à monter et descendre sur moi à une vitesse inouïe ! What a fucking bitch ! Jamais rien vu de pareil ! Cette russe n’est pas seulement hyper belle, mais elle est aussi hyper bonne … Une vraie perle rare, tant il est vrai que ces deux qualités ne sont que très peu souvent réunies dans la même femelle.

    Après quelques secondes je suis déjà au bord de l’explosion … et je l’arrête pour passer à une autre position, ma favorite, la levrette.
    Evidemment, avec une vision paradisiaque sur son cul de rêve, ses reins arqués à l’extrême, son dos caressé par ses cheveux d’ange, et en entendant ses petits soupirs haletants (juste ce qu’il faut, pas trop bruyants), ça n’a pas duré longtemps avant que je ne craque …
    C’est ça le seul problème avec une fille de cet acabit : difficile, vraiment très difficile de faire durer le plaisir … j’serai jamais acteur porno, moi …

    Bien sûr, j’aurais pu demander une extra ball … mais figurez-vous que je n’y ai même pas songé … j’étais sur un nuage, dans un autre monde, je n’arrivais pas à croire ce qui venait de m’arriver … et pourtant, croyez-moi, j’ai déjà pas mal d’heures à mon compteur …
    Nous avons encore parlé pendant quelques minutes en se caressant mutuellement … puis elle se leva … the game is over …
    Je n’ai pas la moindre idée du temps que nous avons passé en chambre, mais, j’en suis certain, ces quelques dizaines de minutes hanteront encore longtemps mon esprit et alimenteront mes fantasmes …

    En résumé :

    Nom : MARINA
    Origine : Russie (St Petersbourg)
    Age : 23 ans
    Cheveux : blonds et longs
    Poitrine : D naturelle
    Taille : +/- 1.65 m
    Silhouette : mince
    Visage : 10/10
    Corps : 10/10
    Fellation : 9,5/10
    Baise : 9,5/10
    Cunni : 10/10
    Enthousiasme : 7/10
    Autres caractéristiques : embrasse du bout des lèvres, ne se laisse pas doigter
    Cote générale : 9,5/10

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité