Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Pourquoi les femmes se plaignent que les hommes ne pensent qu'à ça?

  1. #


    Inscription
    août 2010
    Messages
    1 156

    Par défaut

    Citation Posté par inescortable Voir le message
    Je suis entièrement d'accord, à 200 %, avec tout ce que tu écris là. Juste quelques petites précisions :
    1) l'expression "parcours du combattant" est très juste, les clients sont très souvent des hommes qui en ont plus que marre des défaites qu'ils ont endurées dans des "combats" qui, en fait, étaient perdus d'avance dans beaucoup de cas, qui ne leur ont valu que des humiliations et ne leur ont rien apporté de constructif
    2) L'émission de télé : bien sûr que ce que ce genre d'émissions raconte est de la réalité, mais ce n'est que la face positive du réel. Par pudeur ou autre, on ne nous raconte pas les échecs, pourtant si nombreux, on nous fait rêver avec de belles histoires vraies et on se voile la face sur toutes les autres
    3) c'est vrai qu'en allant voir les prostituées on choisit la facilité et une certaine forme d'artificiel, mais ça fait du bien, c'est comme ça, d'autres vont s'évader de leur quotidien au cinoche, des femmes malheureuses en amour lisent des romans à l'eau de rose, alors nous aussi, on s'offre du rêve qui ressemble à du réel.
    4) c'est vrai aussi que des tas de "femmes extraordinaires" restent seules, seules après nous avoir dit "non" à nous qu'elles trouvent minables alors que nous sommes souvent des gens très bien ; quand elles se plaignent, je perds toute timidité (de cette timidiité que je pouvais avoir au départ, à la première approche) : je ne rate jamais une occasion de leur rappeler, à ces "femmes d'exception", que si elles sont seules, c'est parce qu'elles sont trop exigeantes et se fondent sur des critères ridicules, c'est parce qu'elles placent la barre trop "haut" dans leurs petites têtes, et qu'en définitive c'est elles qui disent "non", ce n'est pas nous, c'est elles qui choisissent de rester seules, et ce n'est pas nous qui allons les plaindre, en tout cas pas moi.
    Tes 4 points soulevés sont extrêmement justes, je n'aurais pas dit mieux.

    1) Je pense aussi comme toi que beaucoup d'hommes sont des hommes cassés moralement qui n'en peuvent plus de se prêter à ce parcours du combattant que ne leur prodigue que blessures et désenchantement. Une sorte de ras le bol et d'envie d'apaisement, de ne plus vouloir remonter en selle pour y risquer de nouvelles fractures de plus en plus douloureuses, alors ils vont au plus facile mais où ils seront préservés de ce réel qu'ils ne veulent plus affronter.

    2) Exact, c'est la face cachée de l'iceberg, celle qui fait croire et montre que malgré tout cela reste possible et que l'accession au bonheur réel peut se jouer sur des approches anodines, osées, persévérantes, unilatérales, maladroites, mais finalement concluantes. Le reste ne sera pas raconté car en télévision il est de meilleur ton de vendre du rêve et de montrer la bonne face de la pièce en emmitouflant tout le reste.

    3) Oui on s'offre de l'artificiel et du rêve qui se substitut au réel et on peut s'en contenter le cas échéant car ne voulant plus l'affronter (le réel) ou carrément le fuir. parfois c'est un complément, mais cela peut être un remplacement total. La recherche va bien souvent bien au delà de la seule quête sexuelle. On veut vivre quelque chose qui nous fait du bien, pansant le réel, le substituant ou s'y ajoutant. C'est selon.

    4) Voilà tu as parfaitement résumé. Comme ces femmes extraordinaires ne voient pas les hommes biens car ils ne sont jamais assez biens à leur goût, avec des exigences ubuesques et se considérant comme "à mériter", supérieures à nous pauvres hommes lambdas trop minables pour s'intéresser à qui ils sont alors qu'eux sincères ne demandent qu'à s'investir à fond avec... jamais à leur "hauteur" quoi, navrante logique, cette fermeture d'esprit, de coeur et d'âme les condamne à la solitude et le pire c'est que parfois elles s'en accommodent parfaitement, ou pas. Mais qu'elles évitent de pleurnicher je te rejoins tout à fait.. Elles se retrouveront à une émission télé genre "je suis trop belle je fais fuir les hommes", se retrouveront devant leur ordinateur sur meetic affinity où elles ne répondront à personne, ou commercialisant leurs charmes et n'aimant que deux choses: elles mêmes et le portefeuille. Ah j'ai un pouvoir sur les hommes? je vais l'utiliser pour mon propre intérêt. Certainement pas, que diable, pour construire ma vie, tenter de découvrir l'autre, être curieuse du contenu de son interlocuteur et échanger, dialoguer voire montrer un léger intérêt (diantre!) Plus de simplicité et être moins auto centrées sur elles mêmes permettrait plus d'ouvertures et atténuerait ce sentiment d'impuissance des hommes à essayer quelque processus d'approche ou de parcours du combattant de séduction qui restera de toute façon vain. Oui, comme tu le dis parfaitement, elles CHOISISSENT de rester seule par leur propre comportement, façon de penser et mentalité et ne voient pas/plus les hommes biens sous tous rapports prêts à tenter la grande aventure de la relation amoureuse solide durable sincère et profonde. Après tout elles peuvent toujours s'en sortir avec un "ah les hommes tous les mêmes" ben non justement si tu étais moins fermée tu le saurais chérie.. Leur approche superficielle et mettant des jalons à la base aux doux relents d'exigences et de critères ridicules comme tu dis, créent ainsi leur propre solitude et un gâchis manifeste. Pour tout le monde. Remplacer le "non" par le "pourquoi pas", "voyons voir", "qui sait", "j'aimerais le connaître mieux", "ça ne coûte rien" serait déjà un progrès, mais effectivement on ne peut plaindre ces femmes là qui créent leur propre bulle en forme de prison solitaire elles mêmes sans l'aide de personne. Donc nous que fait-on? On va voir ce qui s'apparente à du réel en laissant ces dames pour qui ce n'est jamais assez bien dans leur coin. Nous on va du notre, du coup.

  2. #


    Inscription
    juin 2010
    Localisation
    Est de la France
    Messages
    127

    Par défaut

    Citation Posté par siffert Voir le message
    Aller voir une femme et faire le premier pas est extrêmement compliqué, il faut lui faire comprendre que c'est une démarche sérieuse et sincère et lui laisser l'envie de vous connaître mieux. (...) et là on se rend compte qu'aborder une femme de nos jours dans le cadre d'un processus d'approche et de séduction simple est au delà du corsé et relève en effet du parcours du combattant (copyright amaury)

    Il y a une émission en France enfin un jeu sur les couples qui racontent comment cela s'est fait et bien souvent ce sont sur des détails, la persévérance de l'homme envers une femme qui au départ n'avait pas la réciprocité mais qui a été construite ensuite, un numéro ou un mail laissé, vraiment des trucs très cons mais qui parfois donnent de grandes histoires. (...) Et je ne comprendrai jamais pourquoi une femme ne fait jamais ce type de processus d'approche et de séduction, elle attend là passive et se concentre sur ce qu'on dirait d'elle en le faisant plus que ce qu'elle vivrait en le faisant, mais la femme solicitée n'en n'a pas besoin elle le sait et bien souvent, malheureusement, se suffit à elle même. L'aspect "il faut me mériter" est insupportable car crée une distance inextricable avec elle à la base, pourquoi être aussi fermée à la rencontre, pourquoi quand un homme fait une démarche c'est forcément mal vu et aussi peu considéré...

    La complexité infernale de ce processus et ces jalons innombrables posés par la femme donnent naissance à la prostitution qui rend possible le trop difficile, trop fastidieux et protège d'éventuels échecs qui pèseront forcément sur le mental et la confiance de l'homme en quête d'une vraie relation amoureuse avec une femme dont il sent les prémices par un coup de coeur énorme, rare et puissant qui donne ou non le courage et la vertu d'aller vers l'autre. les relations tarifées jouent le rôle de substitut artificiel mais ne résolvent pas le problème de fonds, elles les apaisent et les mettent en veille, comme un désir de ne plus vouloir affronter une réalité décidément trop cruelle et difficile, alors on choisit la facilité, on va voir les prostituées, et parfois, ça nous contente, étendard d'une possible résignation à l'approche réelle, on remplace le réel par l'artificiel mais atteignable concret et palpable, lui. On y élimine toutes les contraintes de ce fameux parcours du combattant de plus en plus effectué en solitaire, de manière non bilatérale. Oser oui, il le faut mais plus facile à dire qu'à faire. On résout la cette complexité par la facilité en tendant un billet qui fait le pont entre la sphère réelle et imaginaire mais ressenti (artificiellement) réelle, encore une fois beaucoup d'homme viennent et viendront à s'en contenter et on retrouvera des femmes extraordinaires sur des sites de rencontres en quête de la fameuse "âme soeur".
    Je suis entièrement d'accord, à 200 %, avec tout ce que tu écris là. Juste quelques petites précisions :
    1) l'expression "parcours du combattant" est très juste, les clients sont très souvent des hommes qui en ont plus que marre des défaites qu'ils ont endurées dans des "combats" qui, en fait, étaient perdus d'avance dans beaucoup de cas, qui ne leur ont valu que des humiliations et ne leur ont rien apporté de constructif
    2) L'émission de télé : bien sûr que ce que ce genre d'émissions raconte est de la réalité, mais ce n'est que la face positive du réel. Par pudeur ou autre, on ne nous raconte pas les échecs, pourtant si nombreux, on nous fait rêver avec de belles histoires vraies et on se voile la face sur toutes les autres
    3) c'est vrai qu'en allant voir les prostituées on choisit la facilité et une certaine forme d'artificiel, mais ça fait du bien, c'est comme ça, d'autres vont s'évader de leur quotidien au cinoche, des femmes malheureuses en amour lisent des romans à l'eau de rose, alors nous aussi, on s'offre du rêve qui ressemble à du réel.
    4) c'est vrai aussi que des tas de "femmes extraordinaires" restent seules, seules après nous avoir dit "non" à nous qu'elles trouvent minables alors que nous sommes souvent des gens très bien ; quand elles se plaignent, je perds toute timidité (de cette timidiité que je pouvais avoir au départ, à la première approche) : je ne rate jamais une occasion de leur rappeler, à ces "femmes d'exception", que si elles sont seules, c'est parce qu'elles sont trop exigeantes et se fondent sur des critères ridicules, c'est parce qu'elles placent la barre trop "haut" dans leurs petites têtes, et qu'en définitive c'est elles qui disent "non", ce n'est pas nous, c'est elles qui choisissent de rester seules, et ce n'est pas nous qui allons les plaindre, en tout cas pas moi.

Connectez-vous pour lire les 90 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2011
    Messages
    12

    Pourquoi les femmes se plaignent que les hommes ne pensent qu'à ça?

    Bonjour tout le monde.

    Voilà, il ya un grand mystère pour moi. Je ne comprends pas pourquoi les femmes dont les prostituées se plaignent que les hommes ne pensent qu'au sex.

    Car quand on réfléchit, c'est justement parce que les hommes ne pensent qu'au sex et qu'ils ont beaucoup d'imagination sexuelle ( fantasmes originaux, perversion, désirs extrême, etc ), que la prostitution en elle-même fonctionne.

    Je veux dire : par exemple vous ne trouveriez pas stupide d'entendre un boulanger se plaindre que la farine existe ? Puisque c'est justement grâce à la farine qu'il y a du pain et qu'il gagne sa vie....

    Et bien quand j'entends une femme qui se prostitue, se plaindre des hommes parce qu'ils sont ainsi, ça me fait le même effet.

    C'est justement parce que les hommes sont comme ça, mesdames, que vous pouvez vous prostituer pour gagner autant d'argent de manière rapide. C'est justement parce que les hommes sont ainsi que la prostitution existe et que vous pouvez utiliser ce travail comme "roue de secours" pour vous en sortir dans la vie quand vous avez des difficultés financières ou que vous vous retrouvez dans la merde.

    Et je trouve même que c'est justement aussi parce que les hommes sont ainsi, que les femmes ont un avantage pour faire des rencontres et obtenir souvent tout ce qu'elles veulent des hommes.

    Quand on voit comment les femmes sont devenues aujourd'hui : si difficiles, pourries gâtées et donc si sélectives, éternelles râleuses... Mon Dieu... si le sex n'était pas encore là pour encore donner aux hommes la motivation suffisante pour les aborder, faire des efforts, etc... Je suis certain que beaucoup d'hommes ne feraient vraiment plus rien. Et ils laisseraient carrément tomber.

    Alors vraiment, je me pose la question... Comment est-il possible qu'elles soient stupides au point de se plaindre de ça ? Imaginez un peu la catastrophe que ce serait si les hommes devenaient tous indifférent au sex... Réalisent-elles tous les avantages dans la vie qu'elles ont juste grâce à ça, et qui disparaitraient... Elles se plaignent en réalité de la chose qui fait leur plus importante source d'aide, d'influence et de pouvoir dans le monde.

    Comment est-ce possible ?? Je savais que vous êtiez des chieuses par nature... que je ne verrais jamais une femme contente de sa sitution, qu'elle soit paysanne ou princesse. Mais là ca dépasse tout !
    Vous pouvez vous plaindre de tout mais pas de CA !! Nom d'un chien... Comment est-ce possible ?? Je n'en reviens pas.

    Vous savez quoi ? Juste pour vous faire comprendre, j'aimerais que votre voeux se réalise...
    Que à partir de maintenant tous les hommes de la Terre ne pensent plus une seule seconde au sex de toute leur existence....

    Oh my god, les conséquences...
    Bon euh si vous me cherchez, moi je ne serais pas là. Je vais quitter temporairement cette planète.

    Je reviendrais donc après l'apocalypse.

    A++

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité