Connexion
Magnum - VV - HG    Babylon 500*134 Forum NRW    Youppie webcam confinement

Discussion : Les récits de vos visites au Babylon

  1. #


    Inscription
    juillet 2013
    Messages
    822

    Par défaut [EV] Une dernière pour la route (et sans doute clap de fin de l'année...) !

    A la veille de ce deuxième lockdown, j'avais choisi le Babylon comme dernière visite (sans doute annuelle) le jeudi 29 octobre.
    Arrivé dès potron-minet à l'ouverture de 11h, une bonne dizaine de filles vadrouillent déjà ! Bien que ma visite remonte à ce début d'année, je les reconnais quasi toutes, mais son lot de nouvelles demoiselles apporte toujours un peu de fraîcheur à la visite !
    Info étonnante, la veille (un mercredi), on me rapporte qu'une dizaine de filles (seulement) étaient présentes !

    Oursons, Youppinautes (?) & Line up

    Des oursons, j'en ai croisés, certes : des allemands pour la plupart, une toute petite poignée de hollandais... mais aucun francophone à l'horizon ! Beaucoup de clients ne sont pas restés longtemps, juste le temps de faire (parfois) une chambrée, avant de quitter les lieux...
    L'ambiance était certes des plus calmes (on aura au moins évité les farandoles et autres Gigues sur l'air de « Pizza Wünderbar »), mais pour un fois, le line up, bien fourni, pouvait déjà compenser largement la sérénité apparente !

    Flânant ainsi en solitaire, je n'aurai eu de contacts qu'avec les filles en place. A propos des celles-ci, j'en ai compté une petite trentaine sur le coup de 14-15h : les pensionnaires habituelles et certaines nouvelles qui attirent mon attention.
    Parmi les babylonniennes, j'ai remarqué deux clans distincts : celles qui n'ont pas arrêté de tourner et qu'on a finalement très peu vues (Daria, Karla, Mary, Roxana, Sascha) et les autres, bien malheureuses de ne pas pouvoir encaisser le moindre sou, tout au plus l'une ou l'autre chambre (Bella, Timéa, Katja, Joséphine, Anna, Alena, etc.).

    Parmi elles (liste non exhaustive) :

    * Alena : (v. plus bas)
    * Alesia : désormais en brune et n'ayant pas Tanja pour proposer de Trios, elle a bien tourné, avec des clients, sans doute réguliers.
    * Anna : (v. plus bas)
    * Bella : elle aussi, habituée du club, n'a guère fait beaucoup de chambres.
    * Cléo : (v. plus bas)
    * Daria : elle aussi pensionnaire, s'est fait botoxer les lèvres, je ne suis pas fan, mais elle attire les clients locaux. Aura (très) bien tourné également.
    * Joséphine : blackette d'origine ougandaise, fille très sympathique et déjantée au physique massif et tout en courbes (pour les amateurs), ayant débuté ici, il y a environ une dizaine d'années, elle revient sur les lieux du crimes, pour quelques chambres tout au plus. Elle a également sa clientèle sur Liège. Par le plus grands des hasards, je me suis retrouvé en chambre 20 minutes avec elle, afin de débloquer une fonction sur son téléphone : j'ai saisi son grain de folie lorsqu'elle a sorti des flacons de poppers issu de son sac à main. L'odeur à elle seule, aurait pu me dilater la porte arrière. Rigolade puis je redescends...
    * Karla : toujours en forme, elle est devenue la petite star du Babylon, elle semble avoir ses habitués et aura très bien tourné ce jeudi ! A disparu un très long moment.
    * Katja : l'une des seule francophone croisée, j'ai discuté un peu avec la blackette, elle aussi habituée des lieux.
    * Lara : voilà une nouvelle fille qui m'a tapé dans l’œil, je lis qu'elle a déjà son petit fanclub. Si je n'avais pas eu de plan B et C, elle aurait pu figurer sur ma liste d'envies... Charmante demoiselle, la petite trentaine et, en effet, elle se tient près du couloir menant à la véranda.
    * Lulu : j'ai failli ne pas la reconnaître, la belle a bien pris 5 kgs (pour le moins) répartis essentiellement dans son postérieur qui, naguère était ravissant, avec son joli duvet délicatement déposé sur ton fessier hâlé. Tout ça a bien changé, dommage !
    * Mary : toujours aussi (fine et) charmante. Me faisant une petite bise en demandant (en allemand) : « as-tu du temps pour moi ? ». Hélas, à ce moment, j'avais déjà trois ou quatre cibles en tête. Désolé, Mary... Cela dit, elle a fait duchiffre en ce jour.
    * Rose : toujours au poste, nous nous saluons, sans plus...
    * Roxana : on ne se dit plus forcément bonjour, elle a pu garder son charme d'antan, le naturel en moins...
    * Sascha : il m'a semblé l'avoir aperçue, mais occupée toute la journée...
    * Stella : voilà une milf allemande qui venait de débarquer pour son premier jour au Babylon. La quarantaine bien passée et au strabisme prononcé, elle s'est entretenue avec certains clients, mais ne sera jamais montée en chambre. Mauvaise pioche pour elle.
    * Theresa : c'est la première fille que j'ai rencontrée (au sous-sol), alors qu'elle venait de se préparer. Fille trentenaire, blonde et élancée, elle semble sympathique et rencontre un certain succès auprès de ses fans.
    * Timea : jeune blonde au corps athlétique, je l'avais déjà abordée au PHG, elle m'avait expliqué avoir un passé de sportive (natation ou volley, je ne me souviens plus), ses épaules bien musclées surplombent une poitrine naturelle et généreuse (cup C). Seul son visage fermé ne m'attire pas. Je me souviens, l'an passé, lors de sa première semaine au Babylon, lui avoir parlé furtivement, alors qu'elle se préparait pour la séance photo du club (elle n'hésitait d'ailleurs pas à écarter les jambes pour les besoins photographiques). Quelques badauds étaient suspendus à ses lèvres ! Ce jeudi, aura fait banquette quasi toute la journée !
    * Viara : jeune bulgare et nouvelle recrue, j'avoue avoir eu pas mal d'expectations la concernant (au vu des commentaires élogieux qui s'en dégagent), mais je ne me suis pas senti attiré plus que ça. J'ai préféré laisser filer la jeunette (d'autres oursons ne se sont pas privés pour la rencontrer).
    * Vivien : cette allemande a toujours son clan de clients allemands, des habitués. Ce n'est pas du tout mon genre...

    En soirée, Roberta et Antonia ont fait une brève apparition en arrivant en tenue de ville, sans doute pour préparer leur venue en club le lendemain.


    En terme de buffet, je n'ai pas déçu, on servait un succulent rôti de porc, sauce poivre vert. Le self-service était de mise et en soirée, l'habituel menu « à la carte » auquel je n'ai pas profité (couvre-feu oblige).

    Pour les choses sérieuses (les filles), la chance d'un excellent timing (filles disponibles lorsque je le souhaitais) m'a permis d'entamer trois sessions. Petite prise de risque, j'ai parfois été à contre-courant par rapport aux expériences vécues et lues sur le Forum. Je me lance...


    Session #1 : Alena (Rou, 28)

    Jolie brune de 28 ans, provenant tout droit du Six Sens (même pseudo), je confirme certains propos déjà connus : Alena a un caractère fort, un service « à la tête du client », de magnifiques seins (cup D exubérant et siliconés), un tatouage vient orner sa clavicule d'un « Je t'aime pour toujours », elle a également l'Autriche et la Suisse à son passif...

    Dès la veille, j'avais pris soin de prendre un rendez-vous avec elle, j'avais déjà été très surpris lorsque, quelques jours auparavant, elle m'avait annoncé tenter le Babylon (pendant la fermeture du Six Sens). C'était donc, ce jeudi, notre troisième rencontre (les deux premières chambres ayant été faites en un seul jour, au Six).

    Ainsi, dès mon arrivée vers 11h, une fois douché et rafraîchi, c'est en déambulant que je l'aperçois, mais j'avoue ne pas l'avoir reconnu tout de suite : elle avait attaché ses cheveux, ce qui mettait en exergue sa petite figure, au-dessus de ses boobs généreux, sa plastique demeurant parfaite et au teint hâlé. M'approchant doucement d'elle en blaguant « What's your name ? », sa réponse franche « Come oooon ! » me confirmait dès lors qu'il s'agissait bien d'Alena ! Cela m'a fait bizarre de la revoir dans un tout autre contexte, et par extension en FKK. Un régal visuel !

    Vingt petites minutes à s'entretenir au canapé, on ne peut guère affirmer qu'elle affectionne ce club (en particulier les clients allemands, bien trop rigides et sérieux à son goût). Elle préfère de loin les francophones et les hollandais (Sixsens oblige, et tant mieux pour nous) ! Avec moi, elle se confie, me raconte des petits secrets du métier, et rigole aisément.
    Alena m'explique que, si elle a débuté tel service avec un client, elle continuera ce même service, quel que soit le club (ni plus, ni moins), se fichant pas mal des « standards » du Babylon... nous voilà déjà bien informés !
    Enfin, elle profitera du deuxième confinement pour retourner au pays, ce qui était de toute façon prévu.

    Enfin en chambre, la bonne humeur se prolonge et même s'il s'agit d'une deuxième journée de rencontre, elle me dit bien me connaître. J'ai d'ailleurs droit à certains privilèges que d'autres ne semblent pas obtenir d'elle : kiss bien appuyés, fellation « comme on les aime » à la fois douce et sensuelle, long cunni (elle me dit se détendre), sixty-nine, face-sitting (« I don't have problem with that », me glisse-t-elle) s'orientant même de telle ou telle façon, et enfin un léchage de la petite étoile. Multiples positions : en amazone d'abord, missionnaire, petite cuillère (je joue même les prolongations, et devant le miroir, ce fut l'extase), doggy et re-amazone... le tout en pleine forme !
    Une heure bien remplie (pour être exact 57 minutes, étant un peu roublarde tout de même) dans la bonne humeur et (pour ma part) le tout agrémenté d'un bon service.

    Oui, certes, elle est un peu habile et roublarde, son service diffère d'un client à l'autre (selon son propre aveu) mais... désolé d'être à contre-courant : pour moi, ce fut un kif absolu !

    Le reste de la journée, elle n'aura pas fait de chambre, même si quelques clients s'en sont approchés et entretenus, ils se sont sans doute méfiés (ou connaissaient sa réputation). Elle n'a pas semblé sympathiser avec ses collègues féminines, à l'exception d'Anna, avec qui elle s'entretenait de temps à autres.
    De mon côté, je n'ai pas arrêté de la mater toute la journée (merci l'inventeur du FKK) et par moment, elle m'appelait pour venir discuter à ses côtés. J'étais aux anges !


    Session #2 : Cleo (ex. Gina/SixSens, Rou)

    Après cette première session (en réalité, l'unique raison de ma venue au club en ce jour), quelle ne fut pas ma surprise d'avoir déjà un plan B, C, voire plus.

    Aussitôt, la charmante Cléo (qui était mon plan B) est venue s'installer à mon canapé en se présentant : on a discuté un instant et puisqu'elle faisait déjà partie de mes envies, j'en ai profité pour lui demander l'état de son service en chambre et lui ai promis de passer la voir plus tard, une fois récupéré.
    Il s'agit bien de Gina (SixSens), 25 ans environ. Elle semble s'accoutumer du Babylon, mais elle affirme ne pas vouloir retourner au SixSens, jusqu'à preuve du contraire.
    Ce qui m'a attiré chez elle ? Sans aucun doute, sa silhouette et sa poitrine naturelle et généreuse (cup C, comme je raffole).

    C'est donc vers 15h que je lui fais un petit signe pour se retrouver au canapé. La conversation se poursuit là où on l'avait laissée. Cléo est une fille naturelle et très sympathique, je crois déjà comprendre qu'elle a un petit fanclub privé.

    Une fois en chambre, sans perdre de temps, quelques câlins de circonstances et pour débuter la partie, elle se positionne à la perpendiculaire pour une fellation qui a vite glissé vers un 69, ce qui m'a agréablement surpris. Dans les toutes premières minutes, elle me demande si j'étais intéressé par l'anal, tout en vantant les sensations que cela pourrait procurer (« tiny ass », avance-t-elle), j'avoue que ça m'a titillé un instant mais j'ai décliné poliment (peut-être une autre fois?).
    Elle s'est bien détendue lors du cunni, avant d'entamer les positions (approximativement le même scénario que la session précédente) pendant cinquante bonnes minutes. Et elle m'a bien prodigué de véritables DFK langoureux (les vrais), promesse tenue !
    Lors de la partie de sexe, son application était correcte, mais perfectible. De temps à autre, j'ai eu droit à un « not too deep, please ». Je n'ose imaginer lors d'un coït anal !
    Cela dit j'ai passé un très bon moment avec une fille extrêmement sympathique et avenante.

    (En quittant le club, je suis allé la saluer et elle n'a pas hésité à m'embrasser sur les lèvres pour le salut de départ.)


    Après cette deuxième session, pendant un bref instant, Alena semblait m'en vouloir d'avoir été en chambre avec une autre fille, mais une fois revenue à la raison, elle m'a demandé de revenir discuter à ses côtés, pendant vingt petites minutes...


    Session #3 : Anna (Rou, 22 ans)

    De mon côté, j'avais repéré sa comparse Anna, superbe et jeune roumaine (environ 22-23 ans) à la longue chevelure brune, au visage angélique et à la poitrine naturelle et bien sculptée (cup C) … mais j'avais lu au préalable des commentaires négatifs à son égard ! Goût du risque ? Probablement...
    Vers 19h, je m'installe à son canapé et j'en profite pour discuter avec Anna, qui semble assez réservée. Je lui glisse subtilement une petite question sur son service : à part l'absence de DFK, rien à signaler (du moins, sur papier) ; me méfiant des commentaires ...mais n'écoutant que mon courage, je me lance, dans l'idée de faire une demi-heure pour terminer la journée.

    Et je dois dire qu'en chambre, je n'ai absolument pas eu à me plaindre : Anna a tout fait pour me satisfaire, j'ai eu droit à de nombreux smacks également. Elle s'est bien appliquée pour la fellation (agréable). Elle semblait plutôt apprécier le cunni, pour lequel elle participait et se déhanchait, en se positionnant au mieux. Entretemps (troisième session oblige), mon membre s'était dégonflé et, d'elle même, elle est revenue le stimuler en me suçant à genoux.

    Fait étonnant, après cette ultime fellation, elle ne voulait plus m'embrasser (l'idée de toucher des lèvres après la pipe?), mais je l'ai convaincu d'oublier ses états d'âme du moment et elle a poursuivi ses smacks sans broncher.
    Trois positions pour compléter la demi-heure : amazone, missionnaire et doggy (dans lequel je la doigtais d'une main et la pelotais de l'autre, superbe sensation) où j'ai enfin libéré ma semence.
    Durant cette session, j'ai beau chercher les aspects négatifs, … mais je n'en vois guère.
    Certes, cette fille n'est sans doute pas faite (à terme) pour ce métier, un léger manque d'expérience mais qui procure justement un peu de fraîcheur, donc un excellent moment auprès d'Anna...

    Revenant (ravi) en salle, Alena m'interpelle (à nouveau!) et me demande comment cela s'est passé avec Anna !!! Elle n'en rate pas une, assurément ! Il est vrai que j'aurais pu aller plusieurs fois avec cette première, mais pour une fois que je me rends au Babylon, le goût de la nouveauté a pris le dessus sur le reste !


    Peu avant 20h30, je mets les voiles pour rentrer avant le couvre-feu imposé.
    C'était sans doute la dernière incartade de l'année.
    Rideau !

  2. #


    Inscription
    mars 2019
    Localisation
    Luxembourg
    Messages
    465

    Par défaut

    Citation Posté par serge2222 Voir le message
    De retour du Vietnam aujourd'hui midi à l'aéroport de Francfort je me suis loué une petite BM. Arrivée à Elsdorf, 2 voitures sur le parking ! Yes ça va être la fiesta.
    Je sonne, je sonne, je sonne ... finalement on m'ouvre ... Personne. Une brave dame m'explique que tout est fermé et s'étonne de mon ignorance.
    C'est la première fois que j'entre au Babylon gratuitement mais aussi la première fois que je le quitte avec tous mes euros !
    Tentez l'expérience
    Mars, la Lune, le Vietnam, c'est kif kif bourricot !

Connectez-vous pour lire les 2636 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Liège
    Messages
    163

    Les récits de vos visites au Babylon

    Bonjour à tous,

    Et bien, j'y suis allé hier, pour vous renseigner, bien sûr Et je ne l'ai pas regretté.
    Je me suis cru au Bernds, en plus grand, plus aéré, et plus calme.
    Le club est situé dans une vaste maison particulière, à l'entrée d'Elsdorf. Il dispose d'un parking à l'arrière.
    J'ai été trè aimablement reçu par la "Thekefrau", Jacqueline, qui vous met immédiatement à l'aise, même si vous parlez mal l'allemand, et vous renseigne sur les prix. Une fille (c'était Mélanie, dans mon cas) vous fait visiter l'établissement, qui s'étend sur trois étages: au sous-sol, le vestiaire, une douche, deux saunas, et une grande place, qu'ils appellent "Kamin", et qui est garnie de sofas rouges. Vaste, propre et tranquille. Une ou deux chambres aussi. Au rez-de chaussée, le bar, beaucoup plus grand qu'au Bernds, avec plusieurs sofas, et une petit place pour se restaurer. Une autre chambre, et des toilettes.
    A l'étage, plusieurs chambres, toutes spacieuses, dont certaines équipées de baignoires ou de douches.
    L'entrée est de 50 euros et comprend, comme au Bernds, la jouissance du bar (boissons non alcoolisées gratuites), du repas (simple, mais présent dès 15 heures pour les affamés- je n'y ai pas goûté) et des saunas. Pour les chambres avec baignoires, il y a peut-être un supplément: je n'ai pas demandé. Mais Jacqueline répond aimablement à toutes les questions qu'on lui pose.
    Prestations: 50 euros par demi-heure, donc 100 euros pour une heure, comme au Bernds: fellation nature et rapports couverts inclus; toutes les filles semblent embrasser avec la langue; le "französisch total" semble être tarifé en plus, par les filles qui le pratiquent (il y en a plusieurs, mais je n'ai pas essayé). Certaines, paraît-il, font aussi dans le "bizarre".
    On paie l'entrée... à l'entrée, et les filles, en bloc, à la sortie (comme au Bernds). Pas de surprise désagréable.
    Hier après-midi (de 14 à 17 h 30), il y avait 7 ou 8 filles présentes, et jamais plus de 5 à 6 hommes. Il parait que c'est parfois plus rempli.
    Les filles sont jolies (voir photos sur le site), même parfois très jolies (Liliana est encore plus jolie que sur les photos, mais souvent occupée...). Comme il y avait peu de monde, elle ne sont pas pressées, ni avant, ni pendant, ni même après. Les deux que j'ai rencontrées étaient très gentilles et très attentionnées.
    Comme il s'agit d'un véritable FKK, certaines se promènent nues, d'autres en dessous affriolants. Il fait chaud dans toutes les pièces, mais pas trop chaud (très agréable dans les chambres en particulier). Les ébats semblent se pratiquer un peu partout (voire n'importe où), parfois jusque très loin, d'autant que la place ne manque pas. J'ai notamment vu un gros allemand (sont-ils vraiment tous si gros ?) dans un 69 endiablé avec une fille, sur un grand sofa rond en plein milieu du bar. Ce n'est d'ailleurs pas la seule chose "dosée" que j'ai vue. Mes deux rencontres ont commencé leur prestation dans le bar ou le "Kamin", et nous ne nous sommes isolés par la suite que parce que je l'ai demandé.
    Mais qui furent-elles, ces deux rencontres ?
    D'abord Laura, une jolie allemande de 22 ans, gentille et très causante. Expérimentée aussi. Session classique, exécutée avec soin, et même avec enthousiasme. Une bonne demi-heure pour 50 euros. 8/10.
    Ensuite Mélanie, 22 ans aussi, un rien plus forte, un peu moins racée, beaucoup plus chaude. Très participative, on sent qu'elle aime çà. Session de qualité supérieure, avec une fille très excitée et pas pressé du tout d'en finir. Trois bons quarts d'heure, pour toujours 50 euros. 9+/10
    Gros avantage pour les Belges, et en particulier pour les Liégeois: le club n'est qu'à une cinquantaine de kilomètres de la frontière (une heure de Liège en respectant les limitations de vitesse, soit deux fois moins loin que le Bernd's).
    En résumé: si vous cherchez la grosse ambiance, le va-et-vient continuel, passez-votre chemin: le Babylon n'est pas pour vous.
    Par contre, il est tout à fait adapté à ceux qui veulent fuir le stress, et qui souhaitent un lieu accueillant, policé, avec des filles jolies, attentionnées et expérimentées et à des prix compétitifs.
    En ce qui me concerne, j'y retournerai certainement.

    protea

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité