Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Paris 15ème : Alizé Club (les blacks de feu le Ruby's)

  1. #


    Inscription
    novembre 2007
    Messages
    342

    Par défaut

    Citation Posté par platipus Voir le message
    Une petite larme d'émotion quand je repense au Ruby's, cet endroit totalement improbable à quelques pas de la maison, ce petit bout d'Afrique Noire en plein centre de Paris,avec ses incroyables corps d'ébène ruisselant de sueur sur la piste, dans une ambiance "sans prise de gueule", avec des pros en minorité, des tarots à la tête du client et des grands blacks pas jaloux que l'on vienne niquer leurs copines (je me demande pourquoi).. Le lieu n'était pas grand, ce qui lui conférait en plus une certaine intimité.. J'ai jamais retrouvé son remplaçant !
    Le keur, c'était déjà très pro, à l'époque, pas la même ambiance, de toute façon, je pouvais pas m'aligner pas sur le blé quand les mecs arrivaient en Lamborghini (le fils Obiang ?)
    Souvenirs souvenirs...
    Depuis combien de temps ça a fermé le Ruby's ?
    Probablement un des endroits que j'ai le plus fréquenté et que j'aimerais revivre. Le Ruby's est irremplaçable et n'a jamais eu d'équivalent sur Paname, ni avant ni depuis, snif... J'ai revu une fois mon frère le portier, au Titan, humble et effacé des visiteurs ignorants, lui dans le corps enseignant universitaire. Une autre fois, une des plus belles et plus célèbre pute (Babeth), tenant un de ces petits restos africains de la rue Biot, et ce fut tout. La page est tournée, un morceau d'histoire des nuits Black de Paris qu'a bien dut connaître Jean-Christophe Grangé pour qu'il décrive entre autres, le Ruby's dans son livre "Le Serment des Limbes". L'Afrique à Paris, pour moi un lieu aussi mythique que l'ont été le Palace ou les Bains.
    Pour l'anecdocte, comment j'ai connu cet endroit. Un enchaînement. Le chef de salle était venu faire la promo du Ruby's dans l'émission Coucou c'est nous, attirant mon attention d'expat. Puis quelques temps plus tard, j'étais allé dans la boîte du palais des congrès de la porte Maillot. Trois superbes black étaient là que je n'osais aborder. Vers 4h30 elles partent. Je fais de même un plan en tête. Attardées au vestiaire, je sors avant elles et récupère ma voiture; juste à temps pour les chopper à la sortie et leur proposer d'aller boire un verre ailleurs. Palabres, elles montent, la plus jolie devant, et me disent, tu connais le Ruby's? Non mais let's go! L'ambiance se crée et ça commence à chauffer. Ma passagère au rond point des Champs Elysées enlève ses chaussures à talon, pose ses pieds sur le dessus de la boîte à gants jambes écartées robe relevée et commence à se masturber. A la Concorde, au feu, une seule voiture à côté de nous, la tête du conducteur ébobie de notre aréopage. Elle continua tout le long du boulevard St Germain sa main alternant avec la mienne, son autre main sur ma queue. Nous arrivâmes, je me suis senti tout de suite bien dans cet espace petit sombre, à la fois joyeux et intime. Ma liane dansait déjà sur la piste étincellante dans sa robe moulante blanche. Barman, une bouteille de JB

  2. #


    Inscription
    février 2009
    Messages
    566

    Par défaut

    Citation Posté par gonzo Voir le message
    est ce que c'est toujours le meilleur spot pour remplacer le ruby's ?
    bises
    gonzo
    Une petite larme d'émotion quand je repense au Ruby's, cet endroit totalement improbable à quelques pas de la maison, ce petit bout d'Afrique Noire en plein centre de Paris,avec ses incroyables corps d'ébène ruisselant de sueur sur la piste, dans une ambiance "sans prise de gueule", avec des pros en minorité, des tarots à la tête du client et des grands blacks pas jaloux que l'on vienne niquer leurs copines (je me demande pourquoi).. Le lieu n'était pas grand, ce qui lui conférait en plus une certaine intimité.. J'ai jamais retrouvé son remplaçant !
    Le keur, c'était déjà très pro, à l'époque, pas la même ambiance, de toute façon, je pouvais pas m'aligner pas sur le blé quand les mecs arrivaient en Lamborghini (le fils Obiang ?)

Connectez-vous pour lire les 20 autres messages sur le sujet


  1. #


    michel.dillinger Guest

    Paris 15ème : Alizé Club (les blacks de feu le Ruby's)

    Bonjour à tous,
    Nouveau ici, et punter encore "en formation" amateur de blacks, j'ai souvent entendu parler du Ruby's comme de l'ancienne meilleure boîte à Paris pour rencontrer de jeunes filles bien sous toutes les coutures (et même sans les coutures)
    Mais comme l'établissement a fermé depuis des années, je me demandais où ces belles avaient bien pu partir, et comment les rencontrer. Je cherche en fait des rencontres avec des Blacks très belles sur Paris, hors du circuit vivastreet/nia assez glauque et qui tourne à l'abbattage, préférablement dans des bars (à hôtesses ou non) où on peut discuter et flirter avant de choisir sa"proie"
    Merci de tous vos conseils !
    Michel

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité