Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : Hollande septentrionale (Amsterdam, Alkmaar...) / Flevoland : les récits de vos visites

  1. #


    Inscription
    février 2017
    Messages
    1 190

    Par défaut

    De passage à Amsterdam aujourd'hui pour du tourisme mais pas sexuel . Je suis passé quand même devant quelques vitrines mais pas toutes malheureusement. En journée les filles sont bof bof... mais en soirée c'est tout autre chose. De belle jeunette mais honnêtement ça ne vaut pas la peine de faire tout ce trajet pour du lèches vitrines. Un jour j'irais quand même bien approfondir ce quartier rouge pour le fun. Par contre la qualité des prestations doit pas être top d'après certaines EV...

  2. #


    Inscription
    mars 2019
    Localisation
    Luxembourg
    Messages
    840

    Par défaut

    Récit de mon petit WE à Amsterdam du 8-9 août

    A la fin de ma très belle journée au 6S (voir ici), je mets le cap sur Amsterdam, à Amstelveen, près de Schiphol, plus exactement. Mon objectif est de profiter d’une chambre d’hôtel climatisée et d’y faire venir des filles d’agences, comme je l’avais déjà fait en janvier 2018 (à l’époque, je n’étais pas sur Youppie, hélas…). Je ne prévois pas de faire les RLD (je ne sais même pas s'ils sont ouverts).

    J’ai déjà repéré quelques agences et même échangé avec elles, mais il est inutile de s’y prendre à l’avance, elles gèrent en temps réel. Là, j’ai envie de me faire une fille en début d’après-midi, et je contacte 3-4 agences.
    Deux me répondent, les autres démarrent à 18h. L’une d’elle est https://rentlove-escort.com/ facile de réserver, ils ont un système de « tchat » très pratique. Je pense que c’est la même que celle-là : https://ubergirlsamsterdam.com/). Mais il n'y a pas encore de filles dispos.
    Quant à l’autre (j'ai oublié laquelle c'était), lorsque je lui demande si les photos des filles sont réelles, plus personne ne répond…

    Déçu, je jette un œil sur https://www.kinky.nl/, où je repère plusieurs jolies filles, dont 2 très proches de l’hôtel.

    Je prends RDV avec une certaine Sara, qui me reçoit dans un appart’ moyen, petite chambre glauque. Mais la fille est superbe, corps de mannequin, joli visage, douce et souriante, poitrine et corps naturels sans tatoo ni piercing.
    Le tarif est de 130 € pour une heure, incluant cunni (pour d’autres, c’est en extra à 20 ou 50 €), fellation couverte, pas de bisous. Donc presta assez basique, mais de bonne qualité. Elle est sensible au cunni et jouit en mouillant, ce qui m’excite comme il faut. On passe en 69, puis face-sitting, je ne me lasse pas de lui dévorer la chatte.
    Ensuite, baise très bien, plusieurs positions et un peu de social time pour terminer.
    Bonne session avec une très belle fille agréable.

    Après ça, je pars faire du tourisme malgré la chaleur étouffante, puis je reviens à l’hôtel en soirée, où je me mets en quête du dîner de Popaul...

    Je commande une fille auprès de cette agence : https://www.beneluxxx.com/agency/wouter123-756
    Je les contacte sur WA, le tarif est de 160 €/h, je leur demande de bien confirmer si le cunni est inclus, et on me dit oui. Que les photos sont réelles, aussi. OK.
    Je booke cette fille-là, Elena : https://www.beneluxxx.com/escort/Elena-15028
    La fille arrive, rien à voir avec les photos, beau visage, belle poitrine naturelle, mais avec des formes (cuisses un peu grasses), ce qui n’est guère mon truc, mais passons. On commence à discuter le prix, et bing ! le cunni est en extra à 50 €. C’est ça ou la fille repart, mais je dois lui payer le taxi, 50 € aussi, comme par hasard. Elle appelle l’agence, je leur parle, on s’engueule à moitié, bref c’est mal parti. Ils acceptent de me faire 140 € l’heure, la fille n’est pas d’accord, re-discussion avec l’agence et elle finit par accepter en faisant la tronche.
    La session s’annonce donc ruinée dès le départ, en effet impossible de bander, je suis vénère, pourtant la fille n’est pas méchante, mais voilà, rien n’y fait. Je lui demande si elle veut jouer aux cartes (humour), elle s’en fout, l’heure tourne pour elle. Du coup, ne voulant pas gaspiller complètement la session, je décide de lui payer son cunni, ça me fait au moins ça de sexuel. Il ne nous reste plus qu’1/2h, le cunni terminé, elle me branle et basta.
    Moralité, j’aurais mieux fait de lui payer l’extra au départ (ou de la renvoyer avec 50 €), ça m’aurait évité une session moisie à 190 €.

    Un peu plus tard dans la soirée, ne pouvant me résigner à rester sur un échec, je décide de me refaire et je contacte l’agence https://amsterdam-divas.nl/, que j’ai utilisé en 2018, pour 4 filles durant 1 semaine. J’avais particulièrement apprécié une certaine Mandy, affichée sur leur site (https://amsterdam-divas.nl/model/profile/mandy/), mais qui ne ressemblait pas aux photos. Je leur demande si c’est la même Mandy qu’il y a 2 ans, petite, menue, vive et sympa, on me répond oui à 100% (ce qui m’étonne, tout de même) alors je la booke. Mais là encore, je vois arriver une fille qui n’a rien à voir. Par contre, cette fille est d’une beauté rare, grande, fine, poitrine C naturelle, piercing au nombril et au visage, quelques tatoos. Elle ressemble un peu à la photo, d'ailleurs (mais ce n'est pas elle). Visage magnifique, sympa. Alors, je me dis « celle-là, tu lui paies son extra et tu profites ». Le cunni est à 50 €, je le paie et c’est parti. L’expérience est agréable, mais au bout de 10’ elle feint un orgasme et j’ai droit à la formule merdique « you made me cum, baby, my pussy is too sensitive, that’s all for today »… Game over, du moins pour le cunni.
    Ensuite elle me pipe avec capote, rien à dire, correct, puis on baise, 3 positions réglementaires, dont une levrette remarquable avec sa chute de reins de déesse, puis elle me dit qu’il ne reste plus beaucoup de temps (on en est à ½ h !). Je lui dis qu’on a encore du temps, mais c’est fini pour la baise, elle me reprend en bouche, je lui demande de passer en 69 (sans lécher), mais Popaul est fatigué (et contrarié), ça ne vient pas. Elle me dit qu’il faut songer à jouir, maintenant… OK, tu me branles. Elle sort une tonne d’huile et m’astique avec application, mais c’est tellement gras que je ne sens plus rien. Popaul est engourdi, ça ne sert à rien, je ne viendrai pas maintenant.
    Donc on en reste là, la session aura duré environ 50’, pas de social time, elle file à la douche et repart au drugstore…
    Session mitigée, donc, fille sublime, mais service minimum.

    Conclusions de ma virée :

    Les filles livrées à l’hôtel, ça a un côté sympa et pratique, on peut se créer une petite ambiance romantique, la chambre est confortable, pas besoin de quitter l'hôtel et il y a un petit effet "pochette surprise" (on ne sait pas qui on va trouver derrière la porte), mais c’est souvent décevant (ne correspondent jamais aux photos, parfois jolies quand même, mais parfois des morues, comme j’ai pu le vivre à Munich).
    Ça revient cher également, mais c’est logique, finalement, il faut les véhiculer. La liste des extras est excessive, en fait l’agence encaisse probablement la majeure partie de la prestation de base et les filles font leur beurre sur les extras. 160 € suck & fuck expédié en 30’, 210 € avec cunni, jusqu’à 310 € avec bisous (sans doute distribués avec parcimonie) et fellation nature. Si l’on veut mettre les doigts, l’addition grimpe encore.

    Les filles d'agences sont un peu des Terminator du sexe : "une enveloppe de tissu féminin sur un endosquelette de caisse enregistreuse"...

    C’est donc à réserver aux soirées en solitaire, sans voiture, ex. en déplacement professionnel, mais je ne referai pas un déplacement spécialement pour ça.

    Plus avantageusement, on peut trouver de bonnes escorts sur kinky.nl, à de meilleurs tarifs, le peu que j’en ai vu m’a semblé prometteur. Souvent 130 € de base, mais là aussi attention aux extras.

    Bilan financier :

    • Une belle journée au 6S avec 3 sessions premium d’1h : 360 € (c’est imbattable),
    • 1 journée à l’hôtel avec 3 filles dont une escort en incall chez elle et 2 à l'hôtel, pour 2 sessions de niveau standard et une moisie : 530 € + 70 € d’hôtel = 600 € (aïe ! ça fait mal… et je ne compte pas la route).


    Moralité : je ne referai pas le plan hôtel à l’avenir, sauf en déplacement pro…

    Et un mantra : vivement que les clubs allemands ré-ouvrent !

Connectez-vous pour lire les 34 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    3 260

    Hollande septentrionale (Amsterdam, Alkmaar...) / Flevoland : les récits de vos visites

    Samedi 13:00, Pays Bas,
    La Haye, Geelenstraat.

    Il y a 2 heures de route depuis Bruxelles.
    Ce quartier (RLD) est très connu.
    La Geleenstraat est située entre la Scheldestraat, Pletterijkade, et le Rijswijkplein. Parking payant tous les jours jusqu'à 17:00 hrs et gratuit le WE (mais cela ne durera pas !!).
    Ce RLD a longtemps été au top sans pour autant être plus cher que celui d'Amsterdam, avec au moins 50 filles russes, polonaises, hongroises etc...Un régal.
    Il y a ici aussi une «équipe» de jour et une «équipe» de nuit. En fait j'ai été extrêmement déçu mais peut être était-il un peu tôt. En effet beaucoup de femmes âgées dans le lot alors que dans les grandes années il n'y avait que des jeunes. Le prix est non négociable (j'ai tenté plusieurs fois en vain) de 50 euro pour le f+s avec de très rares filles qui proposent le fuck seul à 30 et encore il n'est pas sur qu'elles se déshabillent entièrement pour ce prix là. Donc à vérifier au cas par cas pour éviter les mauvaises surprises dans la chambre après avoir payé. Donc rien d'intéressant. Je repars.

    La Haye, 14:00 hrs,
    Double straat/Paviljoen.

    Pour m'y rendre j'emprunte le Pletterijkade, tourne à gauche dans Bierkade et me range à l'angle avec Paviljoensgracht.
    La Doublestraat offre un RLD assez glauque dont le seul intérêt est le prix à savoir 25 euro le f+s, déshabillé. Beaucoup de black ayant dépassé (pour moi en tout cas) la date de péremption, beaucoup de sud américaines guère mieux, et enfin une hongroise à belle poitrine, blonde 30 ans, et une bulgare brune acceptable, un peu charnue, dans les 20-25 ans. La rue comporte de nombreuses enclaves avec un grand nombre de vitrines invisibles depuis la rue. On hésite un peu à aller voir de plus près mais en fait il n'y a rien à craindre, il faut y aller. Mais à part la hongroise et la bulgare auxquelles j'ai parlé un peu, rien à se mettre sous la queue.
    Je pars pour Alkmaar.

    Alkmar, 16:00 hrs
    Pour m'y rendre je prends successivement la A4 direction Amsterdam, puis la A5 et enfin la A9 ce qui me prend environ 1 heure en voiture.
    En arrivant prendre la direction « centrum » et suivre les panneaux indiquant le parking Kaperton car les rues d'Alkmaar sont encore une fois sens dessus dessous avec toujours plus de difficultés pour les voitures. A croire que Delanoe est allé à Alkmaar avec son équipe de bras cassés. Même le GPS peut se tromper. Rangez vous au Kaperton car les PV pleuvent dans ce quartier et les voitures étrangères se retrouvent très vite avec un beau sabot.
    Ce RLD reste pour moi le meilleur de tous les Pays Bas. Il est peu fréquenté par les touristes qui lui préfèrent le RLD d'Adam ce qui est une grosse erreur. L'ambiance y est géniale, les filles pour 95% d'entre elles sont jeunes, souriantes et gaies, vous invitent volontiers à papoter dans leur chambre (rideau ouvert bien sur) le temps d'une cigarette. C'est d'ailleurs très malin car la plupart du temps l'affaire est conclu après cette petite séance de tabagisme mondain.
    Je me promène donc, m'arrête à presque à toutes les vitrines. Je prends mon temps. Évidement j'ai emmené avec moi mon arme secrète : un sac de petits d'œufs de Pâques en chocolat. Aucune de ces filles n'y résiste et c'est donc un excellent moyen de faire un peu connaissance. Il faudra que je prenne un brevet pour ça !!!
    Comme il y a beaucoup de jolies filles le problème est de bien choisir. Je pré-sélectionne ainsi 2 bulgares et une lituanienne prénommée Nina, que je pourrai revoir plus tard, ce RLD fermant ses portes à 03:00 hrs du matin. J'ai tout mon temps pour aller voir ce qui se passe à Leeuwarden (110 km plus au nord).

    Leeuwarden, 18:00 hrs
    Pour s'y rendre depuis Alkmaar il faut sortir par le nord de la ville direction Schagen puis après 8-10 km bifurquer vers la N242 qui après encore 20 km vous amène sur la A7 qu'il n'y a plus qu'à suivre jusqu'à Leeuwarden. Au passage vous emprunterez la digue de 30 km de long, fierté des Hollandais (à juste titre).
    Là encore la ville est en travaux dans tous les coins et si j'avais du suivre mon GPS je serait sans doute tombé dans un canal. La solution est la même que pour Alkmaar : suivre la direction du parking Zailand. De toute façon à l'arrivée il n'y a jamais une place pour se ranger. Prix du parking :1.50 euro de l'heure. Une fois sorti du parking souterrain demandez la direction du MacDonald. Il est à moins de 100 m de là.
    Quand vous serez en face du Mac prenez le passage à droite (qui doit s'appeler Arendsstraat) et marchez vers le canal.
    - Après 20 m de marche vous trouverez (juste derrière le MacDo) un café (ne pas y aller) et à sa droite un escalier raide qui vous amènera au 1er étage devant une série de vitrines très propres où officient de très jolies roumaines et bulgares.
    Prix : 35 euro pour F & S, déshabillée. C'est du classique mais très bien fait avec attention et sérieux et dans des chambres très propres ce qui contraste agréablement avec la crasse des ruelles alentours. C'est l'endroit de Leeuwarden le mieux et le plus cher.

    - Si vous continuez à marcher vers le canal vous aurez à gauche une maison avec accès par portillon tournant, gratuit jusqu'à 17:00 hrs puis payant (1 euro) jusqu'à la fermeture entre (01:00 jrs et 03:00hrs du matin selon les jours). Ici le F & S déshabillé est à 30 Euro. Quelque filles de l'est jeunes et pas mal du tout. Pour le prix c'est même très bien.

    - Toujours dans cette ruelle qui n'est pourtant pas bien longue mais à droite cette fois et en face du portillon payant s'ouvre une maison de 2 étages. Là c'est du « tout venant ». Des black affreuses, des caraïbéennes, une ou deux roumaines. Parfois on y trouve une fille pas mal mais c'est rare. Ce qui est encore plus rare c'est le prix : 25 euro tout compris.

    - Continuons à marcher dans cette ruelle jusqu'au canal et tournons à gauche dans Willemskade. Après 20 m une maison dont seul le rez de chaussée est occupé par 10 filles (maximum). Un peu de tout et encore des roumaines et des hongroises. Le prix est de 30 euro le f+s déshabillé. Le rapport prix/qualité est correct.

    - On ressort et on marche encore un peu le long du canal et là 2 portes bleues donnent accès à la dernière maison à filles du quartier. Elle comporte 2 étages et un dédale incroyable d'escaliers et de passages. Beaucoup d'horreur mais aussi beaucoup de roumaines (celle de la chambre 17 au 2ème étage est très mignonne mais un peu vulgaire), de bulgares et de hongroises. Le prix est de 30 euro toujours pour la même prestation.

    - Après ma tournée je reviens à la première maison où les filles sont les plus belles et les plus chères.
    Au moment où j'arrive au 1er étage une scène hallucinante se produit. J'entends des cris que je prends pour un gros chahut entre « consœurs » mais apparait soudain une petite black de 20 ans entièrement nue courant vers les autres filles en hurlant comme une possédée et ne se rendant manifestement pas compte de sa totale nudité. Nous sommes 2 punters à profiter stupéfaits de ce spectacle unique dans les annales (2 « n » à annales) et de mémoire de punter. La fille hurle toujours à tel point que le gardien des lieux arrive en courant et sur les explications de la petite black, fonce vers la chambre. Je cours derrière le gardien. Il ouvre la porte de la piaule et on peut voir un type d'une trentaine d'année nu, allongé sur le dos totalement immobile, pâle. Le gars a eu un malaise, sans doute conséquence d'une fell trop réussie de la jeune black. Branle-bas de combat, alarme, panique, une bulgare tend une serviette à la blackette qui, figée, se la colle sous le menton en tremblant ce qui ne cache toujours pas grand chose de son joli petit corps aussi nu que menu. L'agitation bat son plein mais dans 3 mn les flics seront là. Il est temps pour moi de tirer ma révérence car je ne tiens pas à être cité comme témoin avec ma photo dans la gazette locale si le type claque ou a déjà claqué (ce qui serait un comble dans un claque).
    Il est 19:30 j'ai mieux à faire à Alkmaar.

    Alkmaar 22:00 hrs
    Après avoir revu mes trois options de l'après midi je me décide pour Nina la lituanienne. Elle me redemande un œuf de Pâques que je lui donne volontiers et elle commence à se déshabiller alors que je ne lui ai pas encore donné ses sous !
    Très bonne fell et j'ai peur de ne pas tenir le coup très longtemps. Un petit missionnaire pour commencer puis d'elle même me propose une levrette. Elle se met sur les coudes puis sur une pression de ma main sur son dos, pose sa tête sur le lit les longs cheveux étalés et fait ainsi dresser sa croupe magnifique qui contraste merveilleusement avec sa taille de guêpe. Je jouis comme un fou puis nous bavardons bien 10 mn à poil sur le lit. J'ai passé un excellent moment.



    Le récit complet de ma virée à Bruxelles et aux Pays-bas est ici

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité