Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici    

Discussion : Innsbruck (Tirol)

  1. #


    Inscription
    mars 2019
    Localisation
    Luxembourg
    Messages
    606

    Par défaut Visite du sauna club Circolo Passion à Innsbrück, vendredi 25/09/2020

    Il fait encore un temps pourri, ce vendredi, je fais 1h30 de route pénible sous une pluie battante sur cette autoroute du Tyrol, constamment saturée, envahie de poids lourds et bloquée par de nombreuses zones de travaux. Pensez-donc : 65 km/h de moyenne...

    J'arrive au club peu après 14h, c'est un grand bâtiment dans une zone industrielle, avec 2 entrées séparées, une pour le lounge (j'ignore ce qu'il vaut) et l'autre pour le sauna club. Je suis fatigué et un peu à cran après cette route. Et là, 3 déconvenues m'attendent :
    1) La thèke ne m'accueille pas, prend juste mes sous (79 €), puis (ensuite) m'explique qu'en raison du Corona (??), il n'y a rien à manger ! Ou plutôt qu'il faut payer en plus, 6 € le "breakfast", 11 € le menu "Oktoberfest" (car oui, ce WE c'est Oktoberfest, voir ci-dessous...). Donc n'importe quoi, une pure Coronarnaque (d'autant que le port du masque n'est même pas exigé), indigne d'un club de cette gamme. La seule consolation, c'est que la bière (une sorte de Pils insipide) est gratuite ce WE (Ah bon ? Ils le vendent, ça ?);
    2) C'est Oktoberfest, les filles ne sont pas nues, mais déguisées en paysannes tyroliennes (ou bavaroises, c'est selon) ! Bon, ça leur donne un petit côté coquin, mais la marchandise n'est dévoilée qu'au déballage...
    3) Toujours Oktoberfest, la programmation musicale est assortie : ambiance de kermesse bavaroise, vacarme insupportable auquel j'aurais franchement préféré des cantiques de Noël...

    Donc, ça commence très mal. Comme je n'ai rien mangé depuis la veille, il me faut bien me restaurer, je prends le breakfast à 6 €, qui se révèlera être une petite assiette (pas de buffet) composée de 2-3 tranches de charcuterie, 1/4 d'oeuf dur, un petit fromage type vache qui rit et 2 quignons de pain. Je vais réclamer un morceau de beurre pour faire passer le tout. Il y a aussi une petite barquette de confiture, qui fera office de dessert... Je n'ai même pas envie de prendre une bière avec, un verre d'eau fera l'affaire.

    Un fois ce truc avalé, je prends un expresso au bar et fais le tour des lieux (personne ne m'a rien expliqué). La description faite par sayang il y a 2 ans, en 2018, est toujours d'actualité. Grand club moderne et propre, déco très froide avec murs en béton apparent, peu de fioritures, chambres clean, mais impersonnelles et sans charme. L'espace wellness est correct, en mezzanine autour du bar central, avec des chambres à l'étage et au RDC. Le problème avec cette disposition, c'est que le vacarme du bar inonde tout l'espace et il est impossible d'y échapper. il faut quasiment plonger la tête dans les bulles du jacuzzi pour ne plus entendre cette cacophonie abominative.
    En revanche, il y a une grande terrasse extérieure très sympa, avec un jacuzzi que j'irai tester sous la flotte, traversant en courant à Oualpé la terrasse dans un froid glacial. Temps affreux, hélas... Mais ça doit être sympa, sous le soleil.

    Passons au line up. Comme décrit dans l'EV de 2018, pas beaucoup de filles, disons une quinzaine, plutôt jolies, voire très belles pour certaines. Gabarit slim pour la majorité, mais toutes ont la tête de l'emploi. Aucune "fille d'à côté" ou de débutante ingénue, que des pros. En chambre, c'est en effet calibré pour la 1/2 h standard, enfin quand on dit 1/2 h, il faut compter le temps du déshabillage/rhabillage (eh oui, il faut bien enlever le déguisement Oktoberfest et le remettre), douche avant, douche après, et très souvent aussi un passage de 5' aux toilettes (??). Donc, le temps passé dans le lit est de 15 à 20 minutes, ce qui fait environ : 2' de caresses, 5-10' de préliminaires/cunni/69, 5-10' de baise, 2' de social time... Faut pas être lent à la détente.
    Bon, tout cela est variable, bien sûr, puisque pour certaines il n'y a pas de cunni, ni même de fellation. Fiki-fiki direct et ciao !

    Alors : aujourd'hui, j'aurai fait 4 chambres, 3 de "1/2 h", et une d'1h. 3 basiques et une correcte. Dans l'ordre :
    1. Suzanna : très jolie jeune de femme de 31 ans, roumano-russe, au corps de teen magnifique, cheveux auburn, sympathique, mais session standard;
    2. Sabrina : physique d'avion de chasse, grande (fausse) blonde sublime, cheveux courts, mais session nulle : "hi ! hi ! ça chatouille, touche pas mon pussy", pipe rapide avec capote, sexe OK, fiki-fiki de base;
    3. Misha : autre avion de chasse (à mes yeux), encore une grande, mais brune, cheveux courts également, corps de ouf mais visage assez dur, bonne chambre d'1h avec un beau cunni, orgasme, baise super, notamment la levrette avec une chute de reins à se damner, mais la 3ème cartouche est restée dans le chargeur. La fille m'a branlé comme un manche (littéralement) et n'est pas parvenue à me faire jouir, c'était pas loin, pourtant. Donc obligé de faire une dernière chambre...
    4. Claudia : dernière chambre avec cette belle roumano-russe, étonnamment elle s'est mise à mouiller abondamment dès les premiers coups de langue, je suis donc resté m'abreuver de cyprine durant presque toute la session, lui lèchant le fion et la moule pendant qu'elle se masturbait jusqu'à l'orgasme. Belle entrée en matière, puis on est passés à la baise direct, pas de fellation, et elle a emballé Popaul dans l'affreuse capote rouge, véritable body-bag de l'amour. Pas question d'en utiliser d'autres, selon elle (Cathy, du Paradise, est spécialiste du même coup)... J'ai fait 2-3 A/R dans son vagin avant de lui dire "enlève-moi cette m... et finis à la main", ce qu'elle a fait, non sans essayer de me vendre un CIM à 50 € ou un COB à 30 €, j'ai dit non, bien sûr, le but de cette session étant juste de dégorger le poireau avant de repartir... Ce qui fut fait, avec force huile bien grasse...

    J'avais initialement prévu de repartir vers 20h, mais il était 21h lorsque je suis ressorti de chambre. J'ai eu la "bonne" surprise de voir qu'on avait quand même droit à un petit buffet minable de crudités, et me disant que les petits enfants du tiers-monde seraient heureux d'avoir ça à de mettre sous la dent, j'ai fait un repas frugal, sans même un croûton de pain pour accompagner... No comment.
    L'ourson avisé qui souhaiterait se rendre dans ce club prendra bien soin de se sustenter d'un bon brunch le matin, et emportera quelques knacks dans sa besace pour grignoter dans la soirée...

    (Commentaire hors sujet : la route du retour a également été pénible. Il faisait 3 °C sur le parking à 22h... Et pour éviter les contrôles à la frontières allemande (ils m'ont fait chier mercredi au retour de Linz), j'ai pris par St Johann du Tyrol et durant une bonne partie de la route, il est tombé... de la neige ! Je ne m'attendais pas à cette baisse brutale de la température. Trève de bavardage.)

    Pour conclure : ce n'est pas au Circolo que le punter averti ira chercher de belles sessions avec des filles impliquées ou appliquées. Les chambres d'ici sont à celles du 6S, du Finca ou d'autres clubs allemands réputés, ce que la bière pression est à un cru bourgeois du Médoc. Du sexe calibré, des quickies avec de jolies filles, voilà la substance du Circolo. Je ne dis pas que c'est une mauvaise chose, après tout, le punter en manque, pas trop exigeant, s'en satisfera pour un tarif raisonnable, à savoir qu'une après-midi avec 3 courtes chambres coûtera environ 300 €. Pour ma part, le budget aura été de 435 € pour 7 h sur place dont 2h30 en chambre et une fabuleuse assiette de charcuterie. Je ne regrette pas de l'avoir fait, pour la découverte, mais je ne referais pas de la route pour ça. Je m'arrêterais plutôt à l'Atlantis, tout proche, et aux filles plus appliquées. Et bien sûr, éviter l'Oktoberfest.
    Et je jette un slam à ce club pour son arnaque à la restauration (car rien n'est mentionné sur leur site web, bien sûr, ni annoncé avant que les billets soient empochés à l'entrée).

  2. #


    Inscription
    janvier 2011
    Messages
    328

    Par défaut Circolo Passion

    De passage dans le Tyrol cet été, j'ai eu besoin d'une journée de "détente". Après un petit tour sur le net, j'ai choisi le Circolo Passion.

    Comme déjà signalé, le club est un peu excentré dans une vaste zone commerciale. Il a fallu m'y reprendre à 2 fois pour trouver l'entrée, n'étant pas arrivé par la "bonne" branche du giratoire où le club est situé. Vaste parking privé tout autour du bâtiment. Accueil juste correct, sans plus, de la theke malgré l'annonce qu'il s'agissait de ma première visite (PS : il vaut mieux pouvoir se débrouiller en allemand ou en italien).

    Entrée : 85 € sans boissons alcoolisées (même pas la bière).
    Tarif en chambre : 70 € la demi-heure.

    Très beau club, moderne, propre. Toutes les chambres ont une douche privative. Vaste bar au rez-de-chaussée (+ chambres) et espace wellness (+ chambres) à l'étage avec solarium, 2 saunas et un jacuzzi. L'accès à la grande terrasse se fait par l'étage. Il y a un second jacuzzi en plein air, des chaises longues, des parasols, un bar et un BBQ (pas utilisé le jour de ma visite alors que la météo s'y prêtait). Pas de piscine. Il y a des serviettes bien épaisses et moelleuses en libre service un peu partout. La nourriture, par contre, n'est pas très variée ni qualitative, c'est clairement du cheap ! Elle ne justifie pas les 85 € du prix d'entrée. Petite particularité que je ne trouve pas vraiment hygiénique, une partie du bar et certaines chambres sont garnies d'une épaisse moquette.

    Côté line-up, seulement 12 à 15 filles entièrement nues (c'est un FKK) et bien proportionnées dont aucune n'était à jeter même si pas vraiment d'avion de chasse. Pas de sharkage agressif, juste un peu de "drague" plutôt gentille. Selon les oursonnes, en dehors des vacances d'été, il y a 40 à 45 filles présentes.

    3 sessions : une mauvaise, une moyenne et une bonne. Budget total de la journée : 365 € et 2 heures en chambre. Manifestement, les filles sont drillées à des prestations d'une demi-heure. En même temps, les clients italiens, qui représentaient la majorité, étaient "torchés" en 15 à 20 minutes pour la plupart... ce qui ne les empêchaient pas d'arborer un large sourire à la sortie... Si on ajoute que les filles insistent pour que l'on prenne la douche dans la chambre, ça ne laisse plus beaucoup de temps pour le sexe !

    1ère session : Valentina.ro - 28 ans, cheveux noirs, 170 cm, cup C, naturels. Fellation "avec"... pfff... Pas méchante, mais aucune spontanéité, elle a son scénario en tête et le respecte. Dommage, parce que j'aime bien m'occuper aussi de a fille, mais là, il n'y avait pas de place pour la fantaisie. SAB ? Késako ?

    2ème session : Angelina.ro - 24 ans, cheveux noirs, 170 cm, un gros B (ou un petit C), naturels. Fellation bio (ah, quand même !) mais, de nouveau, conditionnée pour la demi-heure malgré un très bon 69 dont elle a biennnnnnn profité : quand j'ai entamé le cunni, elle a été manifestement surprise et au lieu de "bêtement" en profiter, elle m'a demandé combien de temps je voulais rester...

    3ème session : Cara.ro - 30 ans, cheveux bruns, 170 cm, cup A (dommage, mais elle a largement compensé par sa sympathie et son implication). Il s'agit de la soeur d'Angelina. Fellation bio, cunni, etc. Une bonne session d'une heure, sans regret. J'ai tenté de la convaincre de déménager vers la NRW ou les Pays-Bas en lui assurant ma "fidélité", mais je n'ai pas été assez persuasif. En fait, elle a pleinement conscience qu'elle se fait plus d'argent en Autriche, snif !

    Conclusion :
    Une expérience qui m'a convaincu qu'avoir la NRW et les Pays-Bas à proximité est vraiment une aubaine et que l'herbe n'est certainement pas plus verte ailleurs. Les 85 € du prix d'entrée ne se justifient pas et que les filles travaillent à 40 €, 50 € ou 70 € / 30 minutes n'est certainement pas une garantie de service de qualité, tout dépend de leur motivation. Et comme les oursons croisés là-bas semblaient vite contents, pourquoi se casser le cul plus que nécessaire ?

Connectez-vous pour lire les 18 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Bogota
    Messages
    1 301

    Par défaut Innsbruck (Tirol)

    CLUBS DE STRIPTEASE

    Lady O et Nofrete ont des chambres à l’étage. Le bar réclame 120€ et les danseuses demandent 100€/40min pour monter.

    Casa Bianca www.casabianca.at est luxieux, l’entrée est à 100€ y compris les boissons et la nourriture, seul le Champagne est en supplément. Les filles sont d’Europe de l’Est pour la plupart et demandent 300€ la première demi-heure et 100€ les demi-heures suivantes.

    BORDELS

    Villa Haida Sudhen Strasse près de la gare offre un service correct dans des chambres propres à 90€/30min. Vous avez le choix parmi 8 jeunes filles.

    La Villa www.lavilla.at/index.php est à 60 km d’Innsbruck dans une ville à la sortie de la A12 appelée Worgl. En quittant l’autoroute, c’est à quelques kilomètres juste en entrant la ville par le nord. Les chambres sont équipées de jacuzzi, d’un grand lit et des miroirs au plafond. Les filles sont d’Europe de l’Est, plutôt jeunes et jolies. L'entrée est de 100€ incluant les boissons et le tarif est de 200€/60min.

    Ces informations peuvent évoluer avec le temps : soyez gentils, si vous constatez des modifications, de nous les signaler

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité