Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : LILY (bulgare, blonde - n° 164, shift de nuit)

  1. #


    Inscription
    août 2013
    Messages
    90

    Par défaut J'taimais bien Lili mais apparamment c'est fini !

    bon voilà infos à confirmer mais je sais de source fiable (sa meilleure copine de taff) que Lili est repartie apparemment définitivement en Bulgarie pour se marier et fonder une famille...

    J'en connais qui vont la regretter.

    Asi es la vida.

    @NBM :
    Je propose qu'on attende un peu avant de la mettre dans la rubrique cessation d'activité histoire de voire si l'info est valide à la rentrée?

  2. #


    Inscription
    août 2013
    Messages
    90

    Par défaut Lili tout à fait thierry tout à fait

    Bon ben j'ai pas grand chose à rajouter, cette fille est adorable, mimi comme tout, une vraie gentillesse,
    et pas bégueule pour deux sous.
    Physiquement c'est pastout à fait mon style mais elle est si douce, elle comprend assez vite ce qu'on lui demande.
    Beaucoup de câlins, de petits bisous (pas de fk) . On sent l'envie de bien faire que c'en est touchant.
    Elle a un côté girl next door et semble savoir progresser et être à l'écoute.

    On est loin des bimbos siliconées, imbues d'elle même, physique Marc Dorcel, qui vous toisent d'un air sinistre et qui faut le dire au fond sont bien moches en fait.
    Bimbo à tète de cochons, prestation bidon voila le nouveau slogan (cop lubovnik)

Connectez-vous pour lire les 32 autres messages sur le sujet


  1. #


    Aurélio Guest

    LILY (bulgare, blonde - n° 164, shift de nuit)

    Une petite nouvelle, très mimi. Brunette, mince, 1,65 m. environ, seins naturels et menus, etc., au n° 204.

    40 ou 50 € comme partout. En journée.

    Le lieu des ébats est une vaste chambre, malheureusement sordide et sommairement meublée.

    A Bruxelles depuis deux semaines, si j’ai bien compris (et pour autant qu’elle ait compris ma question, car c’est à peine si elle connaît dix mots d’anglais), Lily débute manifestement dans le métier. Plutôt timide, hésitante, elle semble étonnée que je lui manifeste un peu de tendresse au cours des préliminaires. Alors qu’elle s’est précipitée sur mon sexe dressé, qu’elle suce longtemps de façon appliquée , je l’interromps pour lui donner des petits bisous sur le visage, bouche exceptée, car elle ne la présente pas. C’est moi aussi qui lui demande, au bout de deux ou trois minutes, de passer à d’autres jeux, craignant que l’horrible sonnerie de madame n’interrompe prématurément nos ébats.

    Finition en missionnaire, au cours duquel, hélas ! , elle simule ridiculement dès que je suis en elle, comme on a dû le lui apprendre, sans lui apprendre en même temps que certains clients n’aiment pas ça du tout (je crois même qu’on les reconnaît, car on me dispense généralement de cette comédie).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité