Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Prostitution en chanson...

  1. #


    Inscription
    octobre 2014
    Messages
    70

    Par défaut

    - version Denis Pépin (la meilleure à mon sens)

    https://www.youtube.com/watch?v=JNjRGAIidXY

    Citation Posté par NoobPunt Voir le message
    Le mauvais sujet repenti :

    - version Georges Brassens
    https://www.youtube.com/watch?v=IhqKkWJXOu0

    - version Renaud
    https://www.youtube.com/watch?v=_i-Feukhyv4

  2. #


    Inscription
    septembre 2016
    Messages
    345

    Par défaut

    Le mauvais sujet repenti :

    - version Georges Brassens
    https://www.youtube.com/watch?v=IhqKkWJXOu0

    - version Renaud
    https://www.youtube.com/watch?v=_i-Feukhyv4

Connectez-vous pour lire les 385 autres messages sur le sujet


  1. #


    XXX1 Guest

    Prostitution en chanson...

    Paroles : Pierre Delanoë
    Musique : Jacques Revaux et Michel Sardou
    Année : 1981

    L'autre femme



    Petit duplex au Sacré-Coeur
    Et le complexe du bonheur
    Vendredi treize
    Tout le confort à la maison
    Et pour garder son p'tit garçon
    Une portugaise
    Pas grand'chose de différent
    Des autres femmes de trente ans
    Sur cette butte
    Mis à part un petit détail
    Quand elle se rend à son travail
    C'est pour aller faire la pute

    Comme les filles de son espèce
    Elle prend ses quartiers de noblesse
    Au fond des âges
    Ses collègues sont en vérité
    De petites soeurs de charité
    Pas d'avantage
    Les malheureux au coeur blessé
    Tout les amoureux délaissés
    Ceux qui débutent
    Les paumés de la société
    Compagnons d'la timidité
    Vont trouver l'amour chez les putes

    Comme beaucoup de ses compagnes
    Elle est venue de sa campagne
    Chercher fortune
    Il y a des trésors plein la terre
    Mais elle assure qu'elle préfère
    Ceux du bitume
    Elle ne croit pas avoir son âme
    Plus noire que celle des autres femmes
    Que l'on culbute
    Mais dans ce monde unisexué
    Y'a autant d'hommes en vérité
    Que de jeunes femmes qui font la pute

    Le temps va vite le temps court
    Dans ce vieux métier de l'amour
    Qui la fait vivre
    Mais elle gagne assez d'argent
    Et dans dix ans ou dans vingt ans
    Elle sera libre
    Finies les dures nuits d'hiver
    Et les prix dans les courants d'air
    Que l'on discute
    A nous la mer et le soleil
    Mais ce n'est pas demain la veille
    Ce soir il faut faire la pute

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité