Connexion
Votre pub ici    Youppie webcam confinement    

Discussion : João Pessoa

  1. #


    Inscription
    avril 2012
    Localisation
    Switzerland
    Messages
    37

    Par défaut Avenida Cabo Branco

    Un petit mot sur João Pessoa (merci au modérateur de corriger le titre de la discussion à l'occasion !) où j'étais de passage il y a quelques semaines.

    Dès le début d'après-midi quelques filles s'installent au bout de l'Avenida Cabo Branco (c'est l'avenue qui longe sur 4 km la plage du même nom), en gros à partir du n° 3600...

    Elles sont plutôt bien fichues et jeunes, voire très jeunes. Attention parce qu'au Brésil "consommer" avec une mineure pour coûter très cher !

    Le client s'arrête en voiture (ou même à moto !), palabre quelques minutes et embarque la donzelle. J'imagine qu'ils se rendent dans un Motel dans le coin pour faire leur affaire.
    Au Brésil les Motels sont vraiment prévus pour une rencontre "sur le pouce", on peut réserver sa chambre à l'heure.
    Bon en principe on s'y rend avec sa régulière ;-)

    Je n'ai malheureusement pas pu tester ou même me renseigner sur le prix de la prestation...
    En effet j'étais accompagné et surtout sans moyen de locomotion. Too bad...

    J'essairai la prochaine fois d'en savoir un peu plus !

  2. #


    Inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Bogota
    Messages
    1 303

    Par défaut João Pessoa

    BORDELS

    Gaucho (Tél. 237-9996) est un ranch luxieux à l’extérieur de la ville avec salon, piste de danse piscine et jardin extérieur. Il y a une douzaine de filles. Le droit de sortie comme le tarif de la chambre est de 50R, les filles demandent 150R pour quelques heures.

    Ces informations peuvent évoluer avec le temps : soyez gentils, si vous constatez des modifications, de nous les signaler

Connectez-vous pour lire les 2 autres messages sur le sujet


Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité