Connexion
Youppie webcam confinement    Votre pub ici - DE    

Discussion : Heidelberg : Pussy Club [ex Discountsexladies]

  1. #


    Inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Grand-Est
    Messages
    1 629

    Par défaut

    Citation Posté par Lippenmann Voir le message
    Ce club est-il toujours ouvert ?
    Voici leur site internet :
    http://www.25euroclub.com
    J'suis passé en face récemment mais j'suis pas rentré.
    La lumière rouge était allumée donc il y a probablement de la vie à l'intérieur.
    Le club est dans une petite zone industrielle.
    Pour info à 100m du club t'as un hôtel et un fastfood Subway

  2. #


    Inscription
    octobre 2010
    Messages
    23

    Par défaut

    Ce club est-il toujours ouvert ?
    Voici leur site internet :
    http://www.25euroclub.com

Connectez-vous pour lire les 38 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    février 2007
    Localisation
    Brabant Wallon
    Messages
    1 022

    Heidelberg : Pussy Club [ex Discountsexladies]

    Voulant essayer un Partytreff proche de Karlsruhe, je trouve par le web, le Discountsexladies de Heidelberg situé Redtenbacherstrasse, n° 7.

    La rue se trouve dans le zoning industriel, rien à voir donc avec le piétonnier du centre ville ou la promenade des philosophes faisant face au magnifique château. Cette petite rue contient trois bordels ou, plus exactement, une maison avec plusieurs sonnette (le numéro 4) donc probablement uniquement sur rendez-vous, un club (le numéro 5) et un partytreff (le numéro 7), tout cela entre des hangars et magasins de marchandise. Il y a même un lieu de culte au bout de cette rue.

    C’est ouvert en semaine de 10h00 à 16h00, et de 20h00 à 1:00. J’arrive à huit heures pile poil .
    Je sonne, une dame m’ouvre, m’explique un peu, et me donne la clef numéro 1 après l'octroi payé (100 roro). L’entrée et les vestiaires sont au rez-de-chaussée. Le salon au premier étage. Je monte donc l’escalier, avec seulement mon essuie autours des hanches et entre dans la pièce principale.
    L’endroit est minuscule. Le salon d’abord : trois divans disposés autours d’une barre de danse, sur le quatrième mur, une TV avec eurosport (et pas de film de cul !). Le bar à côté, qui offre boisson soft et chips à volonté. Pas de buffet mais une barwoman très sympa. De là part le couloir....
    Sur ce couloir se trouve un wc, puis un coin douche, également minuscule : seulement deux douches pour tout le monde, fille comme garçon. Pour vous donnez une idée, lorsque j’ai fait la file pour la douche, je me suis fait engueuler par une fille parce que je me suis mis entre elle et le miroir du lavabo !!! On se marchait quasi sur les pieds.
    Ensuite plus loin dans le couloir, quatre chambres dont une avec jacuzzi (mais qui ne fonctionne pas, et qui de plus était monopolisé par un photographe pour le renouvellement du site web, sans doute). Les chambres n'ont pas de porte mais un filet translucide. Et enfin un coin fourre-tout ou des matelas ont été mis par terre au milieu des caisses. En Belgique on appelle cela un kot à brol .

    Bon quand je rentre, j’étais le premier. A l’accueil quinze filles entourent le bar . Sachez tout de suite que je n’ai retenu aucun prénom et aucune des filles présentes ne sont sur le site web (ou alors je n'ai pas reconnu...). Je choisi rapidement la seule fille topless, les autres étant en lingerie. Elle me demande si on fait un trio, j’accepte. Le pelotage commence devant tout le monde, puis on passe dans le kot à brol. Les filles parlent entre elle, ne font pas attention à moi . La fellation est plus que nulle, la deuxième fille me caressant vaguement mais ne me laisse pas la caresser … Bref après 10 minutes de palabre, je décide d’arrêter la mascarade .

    Gardons les accus pour du meilleur. Je retourne au bar. Il y a un peu plus d’ourson. Je regarde une fille un peu plus âgée avec une magnifique poitrine. Je lui demande de passer à la chambre, et à nouveau on le fera en trio. L’accompagnatrice est une fille plus fine mais au regard très agréable. Vrai chambre et très bonne fellation, démarré sans caoutchouc et faites par l’une et puis l’autre, avec pelotage vigoureux de la très belle poitrine . Ensuite missionnaire tout en caressant l’autre fille. Belle jouissance .

    Douche pour tout le monde. Retour au salon. Pas le temps de se reposer, et puis il n’y a nulle part où se reposer. Une fille danse à la barre, les ours ne sont pas très gentlemen avec elle. La musique va très fort, j’ai du mal à me régénérer, un mal de tête s’insinue . Eurosport diffuse de la boxe, le seul sport qui m’insupporte.
    Je me fais draguer par deux charmante jeune fille. La vingtaine, toute les deux grandes et fines, des seins B, des ventres plats et de longues jambes, elles viennent de roumanie. On est reparti pour un trio, à nouveau dans le kot à brol. Une passe plus moyenne, fait de caresse et de fellation (avec), mais des corps superbes que j’ai pu admirer et caresser. Un autre duo s’est installé à côté, et deux trois personnes sont rentré pour mater. Ces dernier se sont fait réprimander parce qu’il parlait en même temps (mais pas parce qu’ils mataient ). Jouissance en handjob, un sein dans ma bouche. Bon mais pas excellent.

    Redouche et retour au salon. Moins de pression car comme toutes les chambres sont prises, les filles ne draguent pas. On se sent bien inutile, d’un seul coup . Toujours la boxe à la télé. Cacahuète et eau pétillante. Je regarde autours de moi, le mal de tronche s’accentue avec la musique. Il y a bien deux fille mais pas très engageante. J’attends, je vais aux toilettes. Sa fenêtre donne sur les montagnes d’Heidelberg. Je me dis : « mais qu’est-ce que je fout là… ». Bon j’ai payé donc j’insiste. Retour au salon : Deux, trois mecs se foutent réellement de la tronche d’une des filles . Elle s’abaisse à ces pitreries. Je déambule dans le couloir pour ne plus les voir, je m’ennuie et surtout je ne trouve pas d’endroit où me relaxer… Je décide de partir. Il est 22h00.

    100€, 2 heures, trois trio, deux shoot. On peut dire, comparé aux RLD ou à certain club, que le rapport qualité prix est bon. Mais, dans ma carrière de youppineur, j’ai fait des passes ou été dans des club qui, une fois sortit, me permettait de sentir que j'étais rempli de bonheur. Ici, au sortir, j'avais seulement une très grande lassitude .

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité