Connexion
Youppie webcam confinement    Samya big forum NRW    

Discussion : Nettetal (près de Venlo) : PartyTreff Zur Linde [FERME]

  1. #


    Inscription
    novembre 2006
    Messages
    16

    Par défaut

    Les filles telle que Nicole ou Jenny travaillent maintenant au PT Mönchengladbach.

  2. #


    Inscription
    octobre 2006
    Messages
    5 637

    Par défaut

    Selon des infos lues sur Rheinforum et Ijsbrenforum, ce club est fermé.
    Les raisons n'en sont pas connues.

Connectez-vous pour lire les 23 autres messages sur le sujet


  1. #


    Inscription
    février 2007
    Localisation
    Brabant Wallon
    Messages
    1 029

    Nettetal (près de Venlo) : PartyTreff Zur Linde [FERME]

    J’ai l’infime honneur et le grand plaisir d’ouvrir le fil sur le ‘Zur Linde Partytreff’ .

    Le Zur Linde est à classer dans la catégorie des partytreffs à bas prix et sans intimité.

    Heures d’ouverture.
    Lundi à Jeudi, de 11h00 à 23h00
    Vendredi à Samedi, de 12h00 à +/- 1h00
    Dimanche et férié, de 16h00 à 23h00.

    L’adresse est : Speck 84, 41334 D-Nettetal-Schaag.
    Nous sommes dans la région bénite entre Venlo, Mönchengladbach, Krefeld et Brüggen. La maison est toute proche de l’autoroute A61. Venant du sud, je vous conseille pour le moment de ne pas prendre l’autoroute hollandaise A73, car celle-ci est encore en travaux (voir l’itinéraire alternatif expliqué dans la présentation du Golden Time).
    Attention, ‘Speck’ n’est pas le nom d’une rue mais d’un quartier. En venant de l’A61, et en rentrant dans cette zone résidentielle, il faut prendre la première petite avenue à droite, la maison sur trouvera juste après sur la droite.

    Petit parking devant la maison, déjà fort rempli. Je sonne, la thekefrau m’ouvre avec un grand sourire, elle est très sympa et parle relativement bien l’anglais (au contraire des filles qui seront très limite sur ce point). Elle m’explique le concept : tout est compris dans le prix : soft drink, snack, sexe filles, anale et fellation sans, autant que tu le veux ou le peux. Le prix normal est de 85€, mais il y a une promo spécial pour le mois d’octobre, et donc pour le moment, le montant à payer est de 69€ pour 6 heures . Elle m’annonce qu’il y a trois filles, c'était vers 12h30, et qu’une quatrième allait arriver pour la soirée. Enfin elle me fait visiter les lieux.

    Le salon est constitué d’un très grand bar, et de trois divans disposés en U. Un porno tourne sur l’écran d’une télé. On peut y fumer. Le bar ne sert pour ainsi dire à rien, puisqu’on peut se servir soi même dans le frigo ou à la cuisine. Au fond du salon, les toilettes, très grande et propre.
    Passant entre le bar et la porte d’entrée, on arrive dans un premier couloir avec les casiers, et ensuite la cuisine (qui est vraiment une cuisine de petit appartement, tout en longueur, avec rien sur les murs). Au fond de la cuisine se trouve le sauna, petit kit à monter soi-même, placé là parce qu’il n’y avait pas de place ailleurs .
    Avant la cuisine, en face des casiers, un gauche droite aboutît à un deuxième couloir donnant sur les chambres. La première chambre est constituée d’un grand lit 2*5 mètres, permettant les ébats de groupe. Un couple s’y ébattait pendant la visite, la thekefrau en passant leur rendit un bonjour . Dans le coin, se trouve une douche en kit plastique mais dans un état impeccable. La deuxième chambre contient un lit au dimension normale, en face du quel un divan est placé pour les spectateurs . A nouveau une douche y est placée. La troisième chambre possède également un lit classique et un jacuzzi qui n’a jamais fonctionné.

    On reçoit une clef, des sandales et un essuie. Je me déshabille et rends la clef. Au moment de mon arrivée, j’étais le troisième ours. Donc une fille était seule : Mary. La quarantaine bien engagé, brune avec une queue de cheval, un peu enveloppée, un visage moyen, mais de très beau et plantureux seins ronds, taille D. Je lui dis que je venais de faire deux heures de route et que donc je devais d’abord me relaxer. Je me couche sur le divan en reposant ma tête sur ses cuisses . Elle a trouvé cela sympa et tendre. Tout en continuant à discuter avec les autres, elle caressait mon sternum velu. De temps en temps elle descendit pour vérifier si ma relaxation allait bon train. Après une vingtaine de minute, elle me dit « On baise ? ». Rêve d’adolescent de voir une femme vous demander cela aussi directement . OK, Je lui dis. La deuxième fille nous accompagna, Roxanna, belle jeune femme, à la peau lisse, un visage d’enfant, des petits seins B et un petit cul tout mignon. On rejoint le grand lit, le couple entrevu n’a toujours pas fini. Mary m’explique son seul tabou, elle n’accepte pas le cim, puis commence une fellation d’une très grande qualité. Je m’excuse d’avoir les mains encore fraîches, elle me fit savoir qu’elle aime cela en les dirigeant vers son minou. Roxanna se mis en position pour un pelotage et léchage de ses jeunes et beaux seins. Puis je lui ai demandé de se lever et de me donner son minou, je serrai bien fort ses fesses de mes deux mains pour pouvoir explorer son antre avec ma langue, pendant ce temps, Mary ralentissait chaque fois qu’elle sentait la sève trop proche, pour reprendre la fellation de plus belle une fois popaul un peu redescendu. Elle me demanda quelle position je souhaitais pour le fuck. Je lui ai proposé l’amazone, ce qu’elle fit très bien, ses seins se balançant avec ses mouvements de cuisse. Je les ai pris vigoureusement en mains tout en reléchant ceux de Roxanna. Très très belle jouissance . Le tout a duré trente à quarante minutes. Petit bisou et sourire en coin. L’autre couple avait fini sans que je m’en rende compte.

    Retour au salon pour le repos. Je me fais un petit sandwich et bois un café. Je ne participe pas à la conversation en allemand dans le salon, bien qu’elle semblait bon enfant. Le nombre d’ours est monté à huit. Après un petit repos. Je retourne mater ce qui se passe en chambre. Roxanna était dans un soixante-neuf. La troisième fille, Nicolle, se faisait prendre en levrette, elle me regardait avec un air de salope à travers ses cheveux bouclés .
    Nicolle, une vraie furie, une bête de sexe. Blonde, cheveux bouclés tombant sur ses épaules, ce qui lui donne une air de sauvageonne. Corps fin, lisse et bronzé. Des seins un peu pendant, B ou C. C’est la seule des trois qui se trouve sur le site web. Galerie 1, première photo, en haut à droite. Je les quitte pour un besoin pressant. Erreur de ma part, elle est venue me chercher toute nue dans le salon. Ne me trouvant pas, elle commence par sucer un compère. Sortant des toilettes, elle me demande me m’occuper de sa croupe, ce que je fit de ma langue, devant un panel de spectateur. Bizarrement, ils ne regardaient plus le porno à la télé . On passe en chambre à deux. Sur le grand lit, elle couchée sur le dos, je lui fais une minette d’enfer, suivi par un doigtage profond, son corps se prend de spasme, sa peau se luit de transpiration . J’arrive à y placer quatre doigt, mais me sens plus à l’aise avec trois, en même temps, ma bouche ne s’arrête de s’occuper de son clitoris. Je glisse également un doigt dans l’anus . Elle gémit des bribes de mot allemand. Un ours s’approche sa bite de sa bouche, je le laisse se joindre à nous. Elle le suce par moment nerveusement, par moment plus calmement profitant de mes coups de langue. Après de longue minute, on échange les positions. Nicolle suce très bien, elle parvient à faire du vide dans bouche, ce qui donne l’impression à son sexe de se faire happer. Je me retrouve, de fils en aiguille, en position de pompage en train de me faire pomper. Je descends mon bassin le plus bas possible, elle prend tout. Rien ne semble trop fort ou trop écoeurant pour elle. Mon compagnon de ce voyage au paradis commence à la limer, mais s’arrête assez vite. Je prends alors sa place. Position de missionnaire, pas ma préférée, je la lime assez fort. Donnant à la fin des coups qui fit reculer tout son corps sur le lit . Je jouis finalement sur son ventre. Je tombe à la renverse fourbus, je remarque à ce moment qu’il y avait assez bien de spectateur, Mary nous demande ‘fini ?’. Je lui dis que oui, je suis claqué. Nicolle, répond ‘pas moi’. Et reprend le sexe du deuxième homme dans sa bouche. Elle est infatigable, carrément invraisemblable cette fille. Mon trip avec elle a duré plus d’une heure .

    Re salon, re petit sandwich plus un cake au chocolat comme dessert. Je suis vraiment fourbu. Je regarde l’horloge, je me donne encore trois quarts d’heure avant de déguerpir vers la Belgique. Que faire ? Après une dizaine de minute, Roxanna nous rejoint, je m’assied à côté d’elle. Et on repart dans la petite chambre, un homme nous suit pour nous voir à l’oeuvre. J’explique à Roxanna que je suis déjà fort exténué. Elle me pratique alors un massage complet, terminé en un handjob, tout ce qu’il y a de plus tendre et jouissif. Et évidemment je triture toujours cette belle poitrine juvénile. Je jouis entre ses doigts, très belle session finale. Calme et reposant après la furieuse Nicolle .

    Un petit sauna, puis une douche et au revoir à tout le monde. Je fais la bise à Mary. La thekefrau me demande si je suis satisfait.
    Comment ne le serais-je pas : Trois heures trente passée sur place, dont deux heures de sexes, trois shoots, un trio, des minettes, du doigtage dont de l’anal, tout cela pour 69 €. .

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité