Connexion
Youppie webcam confinement        

Discussion : Affections sexuelles : de la prévention

  1. #


    Inscription
    février 2012
    Messages
    466

    Par défaut

    le risque est mince ,mais il existe,c'est comme le jeu de la roulette russe

  2. #


    Inscription
    février 2017
    Messages
    830

    Par défaut

    J'ai pris des renseignements chez mon médecin pour le cas des mst que l'on attrape avec une simple fellation non protégé. Celui ci m'a dit que c'est rare de se chopper la chlamydia ou gonnorhee avec ce genre de pratique. Ce que je trouve bizarre car quand on va dans un planning et que l'on dit faire ce genre de chose sans protection ils nous font des analyses d'urine obligatoire. Bref je pencherais plus sur les avis de ce genre de spécialiste.

Connectez-vous pour lire les 245 autres messages sur le sujet


  1. #


    v79 Guest

    Affections sexuelles : de la prévention

    Copie d'un message de Bogozz (septembre 2006) :

    Je respecte bien entendu le désir de ceux qui souhaitent se protéger des MST lors de leurs galipettes et d'encourager les autres à le faire.

    Mais je pense qu'il est aussi important de donner des informations objectives.
    En terme de risques, il faut savoir que le risque de choper une MST lors d'une fellation nature, s'il est bien réel ... est inférieur à celui de choper un cancer en respirant la fumée de cigarette ... ou de décéder dans un accident de la route.

    Ayant dit ça je sens que je vais m'attirer les foudres de certains, d'autant que, je le concède, c'est vite dit et un peu simpliste car il y a de nombreux paramètres qui jouent dans les 3 cas cités ...

    Mais à titre personnel j'ai bien étudié ces différents risques ... Donc je ne fume pas. Je regrette même qu'il ne soit notamment pas interdit de fumer dans les FKK car la fumée me gêne beaucoup.
    Sur la route, je me protège (ceinture de sécurité) et je suis très prudent, ne dépassant jamais les limitations de vitesses.
    Par contre, j'avoue que je me fais toujours sucer "sans" ... et qu'il m'est déjà même arrivé de baiser "sans" dans un FKK. Je prends donc un risque, c'est certain. Mais je le prends de manière consciente et réfléchie, sachant que je suis célibataire et que je passe régulièrement des tests de dépistage pour réduire les risques de contaminer éventuellement des partenaires.
    Et je ne vous incite évidemment pas à m'imiter ...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Règles de confidentialité